Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Victor B

Membres
  • Compteur de contenus

    23
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Victor B

  • Rang
    Membre
  1. je rentre le 12 novembre a Tulle, et je resterai la bas les trois mois :)
  2. a, dur, j'espère que sa sera positif, c'est dur d'en arriver la et d'être ajournée, courage!
  3. a ma connaissance, pas de test, c'est selon le choix d'affectation, et tu peut choisir un PSIG pour ta première affectation.
  4. Salut, La durée d'attente varie, mois, j'ai passer ma visite médicale le 14 juin 2013, et je suis encore en attente d'incorporation. Mais sa peut aller plus vite.
  5. lilyou, t'en fait pas, c'est surement pas méchant, il faut éviter de trop répondre par des "oui, non" tout le temps, être sur de soi, ou au moins en avoir l'air, et surtout parler clairement. après, sait tu pour quoi précisément tu et convoqué?
  6. L'enquête de moralité est une enquête qui s'effectue lors du dépôt de candidature. Elle permet de s'assurer que vous êtes de bonne moralité et que vous n'êtes pas : - inscrit sur le FPR fichier des personnes recherchées - inscrit sur le fichier STIC (Système de Traitement des Infractions Constatées) - inscrit sur le fichier JUDEX (fichier regroupant les différents délits) - détenteur d'un casier judiciaire (qu'il est vierge en l’occurrence) Si vous n'avez aucun de ces éléments : là en votre défaveur, vous pouvez alors prétendre à vous présenter aux tests de sélection de la gendarmerie nationale. En cas de réussite aux tests de sélection, ou de passage par Malakoff : l'enquête se poursuit par une étude d'environnement (consultation des casiers de la famille et de la personne qui partage votre vie). Cela passe également par une recherche d'éléments défavorables du lieu de domicile, du lieu de naissance, du lieu de travail et peut donner suite à un entretien téléphonique entre la brigade territoriale chargée de l'enquête et un responsable de l'entreprise dans laquelle vous travaillez. En cas d'éléments défavorables : la direction de la gendarmerie nationale se réserve le droit de mettre un terme à votre candidature en vous avisant par courrier postal. Si aucun élément défaborable n'est retenu : alors vous pourrez incorporez une école de gendarmerie sous réserve de votre aptitude physique et qu'aucun éléments n'ait été recueillis entre la lettre de réussite et l'incorporation en école. A savoir que : les brigades concernées par l'enquête de moralité (celles qui enquêtent) doivent rendre leur compte-rendu au plus tard 3 mois après la date de la visite médicale afin que la DGGN puisse planifier ses incorporations et surtout permettre au centre de sélection d'avoir ses dossiers à jour. Si votre famille a des antécédents : Dans l'enquête de moralité, une enquête sur les parents est effectuée. Donc, il vont très vite découvrir les cas bien particuliers. Une fois Elève Gendarme : on demandera de remplir une déclaration sur l'honneur attestant que vous-même ou aucun de vos proches n'a eu de problèmes avec la justice. Cette déclaration sera transmise à la DPSD pour enquête. Cette enquête déterminera ou non votre habilitation Secret Défense, et par-là même, la possibilité à être gendarme. La Gendarmerie comme la DPSD tiennent à rendre impossible toute prise de gage dont le militaire, et a fortiori l'institution militaire pourrait souffrir. En clair, ils veulent éviter qu'un jour quelqu'un dise "Ah ben tiens, vous savez pas? Le père du gendarme X est en prison. Ça la fout mal!". Le gendarme, comme son unité (car le pékin moyen met toujours tous les gendarmes dans le même sac) serait discrédité pour longtemps. Ils craignent également que l'individu se mette ultérieurement en contact avec le gendarme et qu'il ne lui nuise.
  7. https://www.aumilitaire.com/forum/4719-devenir-sous-officier-de-gendarmerie.html un topo complet tiré du site de la gendarmerie par "choupette".
  8. Désolé, j'avais pas fait gaffe.
  9. "La qualité de gendarme adjoint est un atout important pour un candidat sous-officier : environ 50% des futurs sous-officiers de carrière sont issus du corps des gendarmes adjoints. Après 6 mois de contrat de gendarme adjoint, vous pouvez déposer une candidature pour un emploi de sous-officier de Gendarmerie ou de sous-officier du corps de soutien technique et administratif (CSTAGN). Vous bénéficierez alors d'une préparation spécifique aux épreuves de sélection des sous-officiers de Gendarmerie ainsi que d'une 4ème tentative (au lieu de 3 pour les autres candidats). Votre réussite vous permettra d'intégrer l'un de ces corps pour y faire carrière. Par la suite, selon votre motivation et vos compétences, dans la perspective d'une évolution de carrière, vous pourrez accéder aux carrières d'officier par voie de recrutement interne." Information du blog "Gendarmerie 44".
  10. a ma connaissance, pas de concours, c'est selon le choix d'affectation, et tu peut choisir un PSIG pour ta première affectation.
  11. salut, le blog gendarmerie 44 regorge d'information, tu trouveras surement les infos que tu cherche.
  12. moi, j'e laie ai passé le 7 février 2013, j'ai eu les résultats fin mai, la visite médicale le 14 juin, et j'attend mon affectation a l'école. Mais dans certain cas, sa va plus vite, on peut pas trop savoir.
  13. je n'ai été que JSP, pendant 2 ans, avant de me blesser. pour la corde chez moi, j'y réfléchis. pour l'instant la solution de la corde a la barre de traction devra faire l'affaire.

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...