Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

civresmil

Membres
  • Compteur de contenus

    91
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de civresmil

  • Rang
    Membre

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    Militaire
  • Armée
    Armée de Terre

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Ok topic résolu, je regardais pas les bonnes chaînes d'info. Merci BFM, TF1, France 2 et cie d'encore omettre et de désinformer mais ça c'est pas un scoop, la manipulation médiatique c'est leur passe-temps. Plus récemment :
  2. Raconte, tu éveilles ma curiosité T'as déjà vu des Russes ou des Chinois ?
  3. J'ai toujours pensé que seuls l'Europe, les Etats-Unis, le Canada et l'Australie participaient aux opérations des nations unies, je trouvais ça pas très crédible étant donné qu'il y a beaucoup plus de pays qui font parti de l'ONU, et notamment 2 pays qui ont une grosse armée mais dont on en parle jamais : la Russie et la Chine. Est-ce que ceux qui sont déjà partis en opérations (casques bleus ou non) vous avez déjà vu des militaires Russes ou Chinois ? J'ai fait des recherches, et sur youtube j'ai effectivement trouvé des vidéos de ces militaires en casques bleus :
  4. Ah oui ça donne pas envie de faire OSC/E ALAT. Mais pourquoi eux ne te croient pas quand tu leur dis qu'ils sont soumis et inutiles ? Peut-être que les autres sont sympas avec eux (hypocrisie?) et que du coup ils vivent bien, ou bien c'est de la mauvaise foi ?
  5. civresmil

    Éclaireur

    Eclaireur comme indiqué sur le site sengager.fr est une spécialité qui existe uniquement au 2ème régiment de hussards (régiment de renseignement). C'est un peu le même métier que le 13ème régiment de dragons parachutistes (forces spéciales). Il n'y a pas d'éclaireurs dans les autres régiments. Si tu veux être éclaireur, il faut aller soit au 2ème RH soit au 13ème RDP, mais ils sont très exigeants au niveau des tests psycho, ils recherchent des profils bien particuliers.
  6. Tu peux me raconter un peu leur travail, leur quotidien ? Et aussi comment ils sont vus, pourquoi ils te croient pas, eux ne se rendent compte de rien ? Dans mon premier message, j'avais mis : j'ai entendu dire qu'en réalité les pilotes volent très peu et qu'ils font majoritairement des tâches administratives en état-major (comme l'OSC/S) et d'encadrement (comme l'OSC/E), est-ce vrai ? Tu peux répondre à cette question ? A cela, j'ai une autre question : y a t-il une différence au niveau des heures de vol entre le pilote saint-cyrien, EMIA, OSC/P ? Qu'est-ce que tu vois autour de toi ? Et en tant que mecnav toi, tu trouves que tu voles souvent ? Dernière question : ton ami mécanicien avait fait quelle opération, PKR ou LASIK ?
  7. civresmil

    Electricien dans l'amée

    Le site du recrutement est un peu mal foutu. D'ailleurs mon CeR m'a justement dit que les gars qui géreraient le site pouvaient se tromper parfois et donc ne pas toujours s'y fier. Le métier "électricien" comme indiqué sur le site correspond en fait au métier de "technicien énergie" de l'ancien site de recrutement avant qu'il le rénove, qui ne concerne pas que l'électricité mais aussi l'eau potable. Pourquoi ils ont changé l'appellation, mystère... Pareil ils ont aussi changé "auxiliaire sanitaire" en "agent médical" ou "combattant en recherche blindée profonde" en "éclaireur"... etc, y a eu pleins de modifications d'appellations. Les gars qui gèrent le site semblent effectivement pas très fute fute. Et encore là on se limite qu'au site internet et au grade de militaire du rang, parce que mon CeR lui n'a trouvé aucune appellation de ce genre sur son ordi. Au niveau sous-officier, l'appellation sur l'ancien site c'était "technicien de production d'eau et d'électricité", sur le nouveau site, aucune appellation existante, le métier a disparu, mais par contre le métier existe sur l'ordi de mon CeR, mais il ne concerne que la partie "eau potable" sans l'électricité, ça s'appelle "eau électromécanique appliquée". Donc voilà, c'est un vrai bordel leur site, faut pas s'y fier, se renseigner au CIRFA c'est mieux. Pour revenir au métier, "électricien" ou "technicien énergie" consiste en fait à s'occuper de la production d'électricité et d'eau potable. La plomberie vient de la partie "eau potable". Mais je pense (à confirmer) que chaque soldat ne fait qu'un seul des deux domaines, il doit choisir entre "électricité" et "eau potable" qui doivent sûrement être deux sous-spécialités différentes de la spécialité "technicien énergie", et le choix doit certainement se faire après les classes (à confirmer encore). Voici quelques vidéos. Deux sur le domaine "électricité", une sur le domaine "eau potable". Tu sais, y a tellement de candidats pour l'infanterie alors qu'ils ont fait autre chose avant que les recruteurs ont l'habitude. Perso je comprends pas cet engouement pour l'infanterie (sauf chasseurs alpins, sports d'hivers et tout vous voyez quoi lol), étant donné que le métier de soldat on le fait tous quelque soit notre arme, que ce soit train, transmissions, matériel ou autre. On fait notre spécialité de train, de matériel, puis on a de temps en temps régulièrement des entraînements au combat. La différence c'est que l'infanterie, ils font du combat mais... tout le temps, toute la journée quoi... faut pas avoir peur de la routine. Je préfère faire du combat + autre chose, que du combat seul, risque d'ennui quoi. D'ailleurs je connais quelques gars d'infanterie qui après 10 ans de service se lassent, la routine use et quittent l'armée, alors qu'un mec du matériel ou du train, moins de routine, plus varié, donc quittent moins l'armée (pour ça qu'ils sont vieux lol).
  8. Non ça ne joue pas. En tout cas, pas pour les postes ne nécessitant pas le permis. Donc à moins de vouloir être conducteur (essentiellement régiments du train et de cavalerie), ça leur fera ni chaud ni froid. Mais si tu souhaites être conducteur, là effectivement, s'ils hésitent entre plusieurs candidatures à niveau égal, ils choisiront celui qui a le permis, car pas besoin de le lui payer à l'armée.
  9. D'accord, donc le chef de section est aussi un spécialiste ? En lisant les forums, il y a une confusion qui se fait, on comprend ça : OSC/S = officier spécialiste, mais non encadrant, travaille en état major OSC/E = officier encadrant, mais non spécialiste, travaille en compagnie On voit partout écrit que l'OSC/E n'est pas là pour comprendre ce que fait sa section, qu'il n'a pas les compétences techniques, qu'il est juste encadrant et c'est tout. Le problème c'est qu'il y a un problème de logique d'où la confusion. En effet, on peut se demander comment un OSC/E peut encadrer sans comprendre de quoi retourne le travail de sa section. Il serait plus logique que l'OSC/E encadre mais comprend aussi ce que fait sa section. Donc tu confirmes que l'OSC/E a bien les compétences techniques et a au moins le même niveau de connaissances que ses sous-officiers ? Sources : voici le sujet dans lequel j'ai lu ça et qui rendait le tout confus : Sur ce même sujet que j'ai posté plus haut, on peut lire ça aussi : Citation : Il m'a donné ce classement, de l'arme la plus plébiscitée à la moins plébiscitée Infanterie>Génie>Cavalerie>Artillerie>Train>Transmission>Matériel>ALAT(en précisant que les officier en ALAT sont quasiment tous pilotes, et qu'un OSCE ALAT non pilote serait vu comme le vilain petit canard). Fin de citation Ce classement est-il vrai ? J'avoue que je m'attendais pas à ce que le Génie soit en 2ème position, je l'aurais plutôt vers la moitié. Et encore moins l'ALAT en dernière position. Vous confirmez ?
  10. Le recruteur me dit juste que dans les textes c'est possible mais que c'est le médecin qui décide, il ne peut pas plus m'avancer sur le sujet, c'est à moi d'essayer puis je verrai. Ce mécanicien qui a réussi malgré une opération des yeux, a donc passé la sur-expertise ? Tu sais ce que contient les tests, ce qu'ils regardent ? Si la cicatrice a bien cicatrisé ou quelque chose comme ça ? Parce que j'ai aussi appelé pour l'armée de l'air et le recruteur m'a dit que l'opération des yeux est refusée contrairement à l'armée de terre où c'est autorisé, il m'a expliqué que les pilotes de chasse prennent énormément de G lors des vols et il y a un risque que le volet cornéen même cicatrisé se détache. D'accord là-dessus, ça se tient mais... pour l'opération LASIK !! Le PKR lui ne fait pas de découpe, il y a juste un grattage de l'épithélium juste à la surface de l'oeil, qui se régénère entièrement quelques jours plus tard ! Mais là il n'a pas pu me renseigner, à croire que dans l'armée on ne connaît que le LASIK. Pour info :
  11. Malheureusement l'EMIA ce n'est pas envisageable car après les années de services sous-officier, j'aurais dépassé la limite d'âge pour le concours EMIA. Donc il me reste soit sous-officier soit officier OSC/E. Ce qui me gêne pour sous-officier, c'est de ne pas être sûr d'évoluer comme officier, or c'est la finalité que je recherche alors qu'OSC/E la question ne se pose pas. Mais voilà je pensais que l'OSC/E était aussi spécialiste dans son domaine, vraiment je ne comprends pas, ça n'a pas de sens, dans ce cas qui dirige les sous-officiers sur le chantier sur le terrain si l'OSC/E n'est pas qualifié et ne fait que de l'encadrement administratif et le sport sans toucher à la spécialité de ses sous-officiers ?
  12. Dans les deux. Dans l'armée de terre, il y a des régiments parachutistes et d'autres régiments non. Dans l'armée de l'air, il y a des fusiliers parachutistes et d'autres non qui sont juste fusiliers tout court. Dans la Légion étrangère aussi tu as des parachutistes. Y a juste dans la gendarmerie et la marine où j'ai un doute pour le GIGN et les commandos marine respectivement.