Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

purplehand

VMA pour connaisseur

Messages recommandés

Alors aujourd'hui j'ai re-re-re-re-re-re-re-Arrêter de fumer, pour me remettre assidûment au sport dans de bonnes conditions!

J'ai décidé d'alterner un jour endurance/ un jour Luc léger > fichier audio téléchargeable:

J'ai donc commencé tantôt par un test Cooper (distance max en 12 minutes => aKM X 5 = VMA) car il est préférable de connaître sa VMA pour Luc Léger.

J'ai obtenu 10km/h =(

Alors certes j'ai pas voulu trop forcer, sachant que ça fait un moment que j'ai pas couru, que c'est pas ma spécialité, que je fumais un paquet hier, et qu'il vaut mieux progresser en commençant doucement que régresser par la suite... mais 10km/h c'est quand même très faible!

Je me suis donner entre 1 et 3 mois avant le CSO, à raison de 2à3h de sport par jour, je raconte un peu ma vie là non ? =) désolée, bref ma question c'est à votre avis quelle est la VMA qui permet d'atteindre un palier 10 même s'il faut y laisser tout son thorax sur le bitume ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Oui c'est sûr, mais bon même en le voulant si j'y vais les mains dans les poches je pourrais pas grand chose xD j'essaie de mettre toutes les chances de mon côté, et même de prendre des bonnes habitudes, parce-que mon CER m'a bien précisé qu'un sous off doit avoir des capacités égales ou supérieurs à son équipe! d'un coup ça m'a un peu effrayé.... :/ mais stimulé!

Enfin bref, ceux qui ont atteint le palier 9/10, et connaissent leur VMA, j'aimerais bien me faire une petite idée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Salut purplehand !

Perso j'ai arreté de fumer 1 mois avant mon passage au CSO, et à raison d'un footing d'une heure par jour, j'ai atteint le pallier 9.30 lors des tests. Honnetement c'est pas enorme, mais j'ai été poussé par cette petite adrénaline qui fait que tu veux te depasser ;)

Sinon je te conseil, pour ton entrainement, le fractionné. C'est plutot efficace et ca habitue ton coeur au "choc" des allers-retours.

Si tu te donnes 2-3 mois d'entrainement ca peut laaaargement le faire !

Bon courage !

Modifié par RitaLo

19e Régiment du Génie -

2e compagnie de combat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Le Luc Léger est un test de VMA, pour chaque palier il y a donc une valeur de VMA correspondante.

Palier 5 -> 10,2 km/h (valeur de la VMA)

Palier 6 -> 11,0 km/h

Palier 7 -> 11,9 km/h

Palier 8 -> 12,7 km/h

Palier 9 -> 13,6 km/h

Palier 10 -> 14,5 km/h

Palier 11 -> 15,3 km/h

Palier 12 -> 16,1 km/h

Palier 13 -> 17,0 km/h

(perso, j'ai une VMA comprise entre 15,5 et 16, mesurée sur des Cooper et sur des semi-marathons, et j'ai atteint le palier 11.30 au CSO. Ça colle !)

La VMA, elle s'augmente en travaillant spécifiquement (les fameuses séances de fractionné, où on coure des certaines distances à un certain pourcentage de sa VMA avec un certain temps de repos entre les séries).

Tu dis ne pas avoir tout donné à ton test de Cooper sauf que, justement, c'est un Test ! Ta VMA c'est ta limite physiologique, si tu veux connaître sa valeur, tu dois courir à la limite pendant les 12 minutes. Si tu as peur de te blesser, si tu préfères t'économiser, reprends tranquillement la course à pied quelques semaines puis refait ton Cooper dans les règles de l'art. Arrache toi les tripes et t'aura une valeur approchée de ta VMA.

Et, en l’occurrence, tu serai capable d'atteindre, au Luc Léger, le palier qui correspond à la même VMA (à la seule condition que tu t'arraches autant les tripes).

Et comme on te demande d'atteindre le palier le plus haut, il te reste plus qu'à t'entraîner !

"Quand on veut, on peut". Je suis pas tout à fait d'accord. C'est valable sur une durée suffisamment longue. Celui qui a toute la volonté du monde mais qui ne s'entraîne pas, sera beaucoup moins enclin à se dépasser que celui qui a un peu moins de volonté mais qui s'entraîne régulièrement et qui a un passé de sportif. Si on a pas l'expérience de la douleur spécifique à la course à pied (pour le luc léger : essoufflement qui vient rapidement et qui est très gênant, la montée d'acide lactique dans les cuisses à cause des demi-tours -que le sédentaire ne connaît pas-), on sera pas en mesure de forcer longtemps.

Je prends l'exemple de mon passage au CSO, une fille qui avait atteint le palier 5 et qui, selon elle, "n'en pouvait plus", avait "repoussé ses limites" alors qu'elle semblait encore toute fraiche, tandis qu'un type qui avait atteint le palier 10, en roulant au sol et en vomissant contre un mur, était déçu d'avoir abandonné aussi tôt et savait qu'il aurait pu faire mieux. Probablement que, auparavant, il avait été capable d'aller chercher plus loin dans la douleur.

La limite physiologique est toujours plus éloignée que la limite psychologique. Pour repousser la première, il suffit de s'entraîner. Pour repousser la seconde, il faut s'y frotter régulièrement.

Alors Monsieur Dupont va faire son footing de 10km tous les 2 jours, tranquillement, il repousse sa limite physiologique. Mais à l'armée, ce qu'ils veulent, c'est surtout des types capables de titiller leur limite psychologique.

Modifié par Ivan 01

Départ pour le 35eme RI le 1er Août 2013

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Ohh merci de témoigner ritalo! tu me conseilles le fractionné c'est à dire ?

Demain je vais tester le luc léger dans mon mp3 déjà pour me faire une idée de ce que je vaux!

1h de footing c'est trop pour moi :/ , 20/30min par jour mais à côté j'ai la natation, le basket, vélo... ça compense quand même ?

Oui je compte déposer mon dossier bouclé mi avril au plus tard

Merci encore!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Alors la IVAN! Je te remercies de cette réponse ultra complète! c'est exactement ce que je voulais savori!

Donc le palier 9/10 est très envisageable, ce sera mon objectif!!

Je vais continuer l'entraînement et refaire Cooper! Et si je fais semi-cooper le résultat sera pas erroné ?

Au passage t'as répondu pour le fractionné, merci, j'en ai fait à l'école je vois bien ce que c'est maintenant, je vais donc m'y mettre!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

@purplehand : Le demi-cooper est un test de VMA qui vaut pas moins qu'un autre. Forcément, il sera couru plus vite. Mais, à moins d'être un type bien entraîné, je pense qu'il est préférable d'évaluer sa VMA sur le Cooper. C'est plus long, ça peut te permettre d'accélérer un peu si tu sens que t'es parti trop lentement, ou inversement. Même si, en théorie, ces tests doivent être courus à vitesse constante.

@BTX : La limite physiologique est dangereuse, par définition. A partir du moment où on entre dans l'effort, notre corps nous envoie des signaux de détresse, c'est la douleur qu'on ressent. C'est anormal et il nous demande de nous arrêter. Et plus on se rapproche de la limite de ce qu'il peut endurer, plus les signaux sont forts. Si le type en question, avec son mental d'acier, atteint cette limite, le cerveau se déconnecte, il fait perdre conscience au sportif, et le corps peut retrouver son activité physiologique normale. C'est une réaction de survie.

Et c'est justement une des problématiques du sport de haut niveau. On ne peut pas repousser ses limites physiologiques à l'infini. Et, atteint un certain seuil, à potentialités innées égales, les sportifs de très haut niveau ont des limites physiologiques équivalentes. L'enjeu est donc de rapprocher au maximum la limite psychologique de la physiologique, pour exploiter au maximum ses capacités.

La réaction de défense par exemple ; les crampes. L'effort est trop important, le type n'a pas assez bu, ne s'est pas assez alimenté ; le muscle se tétanise et on est obligé d'arrêter l'effort. Le cerveau n'a pas sa place ici, le mental ne peut rien y faire. C'est moins grave que de s'évanouir complètement, mais c'est plus fréquent. S'évanouir à cause d'un effort trop excessif reste très rare (c'est tout à l'honneur du mec en question), en mourir l'est encore plus et, pour une grosse majorité des cas, il y a d'autres raisons (souvent cardiaques) qui viennent s'ajouter.

Pour les apnéistes, outre les problématiques de profondeur/pression/paliers... le milieu est hostile, la réaction de défense de l'organisme est impossible. Comment on se noie ? Au bout d'un moment, on inspire dans l'eau. L'inspiration est réflexe (au sens strict du terme), le cerveau (en priorité) a besoin d'air. On n'a jamais vu un type se suicider en mettant la tête dans son bain. La réaction de survie est possible : le réflexe sera de sortir la tête de l'eau.

C'est, tout du moins, ce que j'en pense.


Départ pour le 35eme RI le 1er Août 2013

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Est-ce utile et bénéfique de s'entraîner tous les jours, du jour au lendemain, quand on a perdu l'habitude d'une activité régulière ?

Ou vaut-il mieux privilégié un bon entraînement plusieurs fois par semaine ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Salut, si tu cherches des plans vma pour la développer t'en trouve partout sur le net.

après je peux te conseiller de trouver un circuit avec des escaliers, ou carément d'inclure dans ta session run une partie montée/descente d'escaliers en monter de genou bien sur. faire des séries avec un temps de pause.

aussi reproduire la situation du ll est pas mal, distance A a B à peu près 30m, tu fais aller lente, retour à 80% etc, sur 5 a/r puis temps de repos 30sec par ex;

bon courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :