Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

titousky

quel établissement choisir pour la retraite mutualiste du combatant

Messages recommandés

Bonjour,

J'ai obtenu le titre de reconnaissance de la nation et souhaite ouvrir souscrire à la retraite mutualiste du combattant.

Il y a 3 établissements qui offre cette retraite:

-France Mutualiste: frais de 1% sur chaque versement et 0,5% de frais de gestion d'épargne par an.

-CARAC: 2,91% sur chaque versement et 0,5% de frais de gestion d'épargne par an.

-Mutuelle Epargne Retraite: 3,85% sur chaque versement mais 0% de frais de gestion d'épargne!

Je n'y connais pas grand chose en finances mais la Mutuelle Epargne Retraite me parait la plus intéressante vu que je compte verser environ 300€ par mois pendant 25 ans, les 0,5% frais de gestions coûterai très chère chez les 2 autres après quelques années.

Anguille sous roche? Autres critères a prendre en compte?

Merci de votre aide

Cordialement,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

aucun n'a de frais de souscriptions, ils permettent tous la déduction fiscale de l'IR, possibilité de réversion s'est que en cas spécial.

garantie au final (sur quel fonds s'appuie votre retraite complémentaire): je n'en ai aucune idée, je suis daccord s'est très important de connaitre ses garanties pour un truc pareil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

je déterre un peu le sujet.

Pour avoir pas mal étudié le sujet avant de souscrire, la plus intéressante pour moi est la Mutuelle Épargne retraite.

Tout d'abord, concernant les frais, la Mutuelle Épargne Retraite n'a pas de frais de gestion. Alors certes elle a les frais de versement les plus élevés, mais si on fait une simulation sur 10 ans, c'est elle qui revient la moins chère :

France Mutualiste : 2.1% de frais de versement / 0.5% de frais de gestion ;

CARAC : 2.91% de frais de versements / 0.55% de frais de gestion ;

Mutuelle Epargne Retraite : 3.85% de frais de versement / 0% de frais de gestion.

=> Sur 10 ans, pour un même capital versé (disons 65000€), La france Mutualiste coutera 3415€, la CARAC coutera 4146€, et la Mutuelle Epargne Retraite coutera 2502€.

Il est donc plus intéressant d'avoir des frais de versements élevés et pas de frais de gestions annuels, que l'inverse.

Après 2 ans de versements à ma RMC, voici les chiffres que j'ai observé :

Rendement de 2.38% (hors majoration de l'État), et de 2.86% (avec majoration de l'État à 25%).

Du côté de la déduction d'impôts, j'ai déposé environ 15000€ sur ma RMC en 2019 (merci les opex). Étant dans la tranche d'imposition à 30%, cela me fait économiser environ 5000€ d'impôts en 2020.

Autre donnée intéressante : ma RMC m'a indiqué que pour atteindre la rente majoré maximum (1821.25€), il faudrait que je verse un peu plus de 63000€. Mais avec les déductions d’impôts, cela me reviendra en fait à 43000€. Donc en phase d'obtention de rente, cela nous donne un rendement de 4.18% annuel.

Maintenant, il est certain que la RMC n'est avantageuse que pour les personnes qui sont imposées dans la tranche d'impôt à 30%. Pour ceux qui sont en dessous (tranche à 11%), il vaut mieux souscrire une assurance vie qui aura l'avantage d'avoir un capital disponible en cas de soucis.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, Sco a dit :

Comme on a pu le voir sur le message dédié à la RMC ou encore ici https://www.devenir-rentier.fr/t6708, ce placement est tellement compliqué que personne n'y comprend rien au final.

 

Pour ma part, je ne voit rien de compliqué là dedans.

J'avais par ailleurs expliqué son fonctionnement sur le site que tu indiques.

Ceux qui ont des questions peuvent me les poser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je plussoie ta méthode de calcule mais pour l'assurance vie , j'ai un petit truc a rajouté .

Le mieux est de prendre une gestion manuelle dans la mesure du possible , aucune gestion ne seras aussi performante que si c'est toi qui gère les actions .

Donc il faut un peu apprendre pour éviter de perdre de l'argent , mais le rendement seras vraiment meilleurs et cela ne prends pas forcément beaucoup de temps . Avec les banques modernes les frais d'achat et de vente sont réduits est facilement accessible .

Par contre il faut bien prendre en compte que c'est de l'argent bloquer pour une durée assez longue sinon la on risque de perdre de l'argent si la vente se fait trop tôt .


Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la RMC, je reprend mon explication du forum sus-nommé :

 

A la base, la RMC fonctionne comme n’importe quel autre produit d’épargne :
- Vous faites des versements, auxquels sont imputés des frais de versement. Ensuite, un taux d’intérêt annuel est appliqué au capital.

Exemple :

Vous versez 1000€. Si les frais de versement sont de 2%, la RMC vous prend 20€, et il vous reste 980€ de capital.
- Si le taux d’intérêt est de 2.5%, alors vos intérêts pour l’année x seront de [980€x2.5% = 24.5€].
- Tous ces intérêts se cumulent chaque année pour former, petit à petit, la valeur de votre future rente.
- Pour la déduction d’impôt, toujours pour l’année x, il vous faudra retrancher 1000€ à la valeur de votre revenu imposable déclaré.

Ensuite, il y a la particularité de la RMC : la majoration de l’État (en général de 25%) :
- En reprenant les chiffres donnés ci-dessus, il faudra, pour l’année x, appliquer 25% de plus aux intérêts calculés (exemple : 24.5€ d’intérêts x 25% = 6.13€ de majoration par l’État).
Votre calcul de rente pour l’année x sera donc de 24.5€ d’intérêts + 6.13€ de revalorisation = 30.63€.
Il faudra ensuite additionner toutes les années pour obtenir sa rente totale.

Sur 10 ans, si le taux d’intérêts restait le même, pour 1000€ versés chaque année :
- La rente totale serait de 30.63€ x 10 ans = 306.3€ ;
- La déduction d’impôts serait de 1000€ tous les ans (soit 10000€ de déduction) ;
- Le cout de la RMC serait de 20€ de frais de versement annuels x 10 ans = 200€.

A cela, il faut aussi rajouter les frais de gestions annuels dont je n’ai pas parlé (mais qui ne sont pas pratiqués par toutes les mutuelles).

Je ne parle pas non plus de la revalorisation annuelle qui augmente votre rente d'une toute petite poignée d'euros.

A l’issue, quel que soit le montant de la rente (100€ ou 1 000 000€ par exemple), le montant max de rente non imposable est de 1821,25€ (actuellement). Le reste est imposable.

Autre chose : le montant de la somme annuelle à déduire de ses impôts n'est pas plafonnée, dans la mesure où cette somme ne fait pas dépasser la somme de capital permettant d'obtenir sa rente max non imposable de 1821,25€, soit un total de versements situé entre 50000€ et 80000€ en moyenne, selon les cas et les options choisies pour son contrat.

Modifié par Gandalf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...