Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Messages recommandés

https://www.defense.gouv.fr/operations/france/vigipirate-pps/actualites2/protection-des-francais-l-armee-mobilisee-en-appui-des-forces-de-securite-interieure

Protection des Français : l’armée mobilisée en appui des forces de sécurité intérieure

Dans la soirée du vendredi 13 novembre 2015, une série d'attaques terroristes de très grande ampleur a frappé Paris et son agglomération. Toutes les forces de l’État ont été mobilisées pour neutraliser ces terroristes et mettre en sécurité les différents quartiers de la capitale. Dans ce contexte, le chef de l’État a ordonné que les militaires présents en Île-de-France (IDF) dans le cadre de l’opération Sentinelle contribuent à cet effort.

L’opération Sentinelle est constituée de 7 000 hommes - dont 4 000 déployés en IDF. Adaptable et dynamique, ce dispositif permet de répondre aux besoins des autorités civiles. Il évolue en fonction de la situation sécuritaire. Dans la nuit du 13 au 14 novembre, dès l’annonce des attentats, les soldats de l’opération Sentinelle ont immédiatement été redéployés pour renforcer les forces de sécurité intérieure (FSI), en se portant au plus près des points frappés par les terroristes.
Face à cette crise sans précédent, l’engagement de l’armée française vise à sécuriser les espaces aériens et maritimes et à appuyer l’action des forces de sécurité intérieure grâce au déploiement d’un dispositif terrestre.

151114_sentinelle

Les hôpitaux des armées sont également mobilisés. Ils accueillent et prennent en charge des victimes des attentats.
Aux côtés des autres services de l’État, l’armée française est déterminée à lutter contre la menace terroriste.
A ce stade, près de 10 000 militaires sont engagés dans la protection des Français sur le territoire national :
7 000 dans le cadre de l’opération Sentinelle ;
près de 3 000 dans le cadre de la sauvegarde des approches maritimes et de la sûreté aérienne.

151114_sentinelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

L'idéal serait d'autoriser les contrôles dans les lieux publics par les militaires  (palpation, voir si la personne est fiché ) et ne pas laisser uniquement les militaires être en faction 

 

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Invité

Inutile , car les hommes armées ne le sont pas en permanence , sans oublier les personnes fichés mais "dormant" donc laissez un peu a l'écart pour ce préoccuper de personne plus active sur le moment , le problème est que les services n'ont pas 1M d'agents pour surveillez tout le monde ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

C'est vrai que comme réponse qui s'inscrit dans la durée ça reste légée  puis trop coûteux peut être des portiques dans les endroits publics mais déjà changer et rendre plus utile les vigipirate 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Quand on sait que pour surveiller un individu quand bien même fiché " S " il faut une équipe d'environ 10 à 15 personnes, je vous laisse faire le calcul d'individus fichés " S " et le nombre d'agents disponibles pour ce genre de fonction.


untitled-2_imagesia-com_w6cw.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

4000 fiches S

4000 x 10 = 40 000

4000 x 15 = 60 000

l'effectif de l'armée est (source wikipédia, ne tapez pas) 120 000 soldats environ, donc 1/3 à 1/2 des soldats d'actives uniquement pour la surveillance des fiches S (140 000 policiers, 100 000 gendarmes).

Même en mettant l'ensemble réunis, ça fait 16% de l'effectif, ce qui est énorme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

L'ancien Président de la DGSE mentionnait environ 15 personnes pour la surveiller, un vingtaine pour bien la surveiller 24/24. En gros, on a pas les moyens de surveiller tout le monde...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Je crois que l'on a vu que l'operation sentinelle a est inutile pour preserver la France, des attentas.

De plus certaines voix s'elevent disant que heureusement que il y a schengen sinnon ca serait pire, et qu'il va falloir s'habituer a vivre avec moins de libertés...... je crois que ces attentat vont faire beaucoup de mal a la France au dela du nombre de mort et de blessés :(

Modifié par little-soldier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Malheureusement la "communication de crise" ne peut masquer la paupérisation de nos armées et, parmi elles, celle de l'armée de terre.

Pour preuve : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/11/15/20-unites-de-l-armee-de-terre-pour-fournir-un-millier-d-homm-15062.html

20 unités de l'armée de terre pour fournir un renfort d'un millier d'hommes

Comme on le dit avec pertinence, et soulagement, à l'EMA : "Mille hommes déployés en quelques heures! Cette réactivité n’a été rendue possible que par l’arrêt des déflations massives dans les armées."

Pour autant, le tour de force n'est pas très glorieux. Il a fallu rameuter des effectifs dans 20 unités pour rassembler le millier d'hommes déployés samedi dans la capitale (en attendant 2 000 hommes supplémentaires).

Il va être de plus en plus compliqué de se montrer "impitoyable" comme le Président l'a déclaré dans son discours du 14 novembre matin.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Quid du maintien de toutes les opérations pour l'armée française. Comme il a été évoqué, plus de monde il y aura à Sentinelle et plus longtemps durera cette mission, moins de temps auront les soldats pour s'entraîner aux missions confiées à l'étranger... 
Et deuxième question, quelle place donner à la formation des nouveaux soldats ? 


Pour faire un soldat de Marine

Il faut avoir dans la poitrine

Le coeur d'un matelot et celui d'un soldat.

Réserviste TDM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Pour ZANTE,

" Compliquer oui , mais pas impossible !"

Certes. Encore faut-il que le "front" au sens tactique de ce mot ne s'agrandisse plus. Car à trop vouloir en faire, on disperse les moyens humains, pourtant chiches car comptés, au risque de ne rien résoudre.

Car tous nos dirigeants l'ont clamé avec force persuasion sur les chaînes de télévision : "Nous gagnerons la guerre contre Daech".

Quant à l'idée de créer une "garde nationale" susceptible de soulager les forces de sécurité et les armées, c'est une idée qui n'a aucun sens tant elle a été évoquée.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Certes. Encore faut-il que le "front" au sens tactique de ce mot ne s'agrandisse plus. Car à trop vouloir en faire, on disperse les moyens humains, pourtant chiches car comptés, au risque de ne rien résoudre.

Comme c'est notamment le cas avec la question qui revient sur toutes les lèvres ces derniers jours, bien que jamais exprimée ouvertement : l'intervention au sol en Syrie / Irak. L'armée est déjà très fortement impliquée dans la bande sahelo-saharienne, et il faudra du monde pour couvrir une éventuelle intervention au Moyen-Orient. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Oui les actifs déjà ! C'est déjà le cas dans certains pays qui subissent le terrorisme.


ALL YOUR BASE ARE BELONG TO US.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Invité

Pour ZANTE,

" Compliquer oui , mais pas impossible !"

Certes. Encore faut-il que le "front" au sens tactique de ce mot ne s'agrandisse plus. Car à trop vouloir en faire, on disperse les moyens humains, pourtant chiches car comptés, au risque de ne rien résoudre.

Car tous nos dirigeants l'ont clamé avec force persuasion sur les chaînes de télévision : "Nous gagnerons la guerre contre Daech".

Quant à l'idée de créer une "garde nationale" susceptible de soulager les forces de sécurité et les armées, c'est une idée qui n'a aucun sens tant elle a été évoquée.

BTX

Pour ce qui est hors territoire Français , nous ne somme pas seul , donc nous avons les moyens .

Sinon pour ce qui est du territoire , il y a eu de nouvelle lois , de nouvelle consigne , donc nous serons plus efficace .

Après c'est mon point de vue , je suis un éternel optimiste :D mais je comprend votre inquiétude .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Pour ZANTE,

Inquiet ? Point. J'ai passé l'âge.

Expérience accumulée essentiellement qui fortifie la circonspection face aux "effets de manche et autres coups de menton" auxquels nos z'élites de tout bord nous ont habitués depuis des lustres.

Vous êtes encore jeune. C'est là votre seul défaut ou votre unique qualité.

Par le passé, j'ai connu un Ministre de l'Intérieur, ancien cadre commercial chez Ricard, qui clamait, en parlant du FNLC et autres mouvements nationalistes corses : "Il faut terroriser les terroristes".

Résultat de l'affaire : on a tué le plus haut représentant de l'Etat à Ajaccio. Il s'appelait Claude ERIGNAC. Et c'était le 6 février 1998.

La coupe du monde de football est passée par-dessus.

Quant aux "alliés" qui nous accompagnent, je vous laisse juge...........

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Invité

Je ne connais pas trop le conflit corse , mais je connais pas mal celui de l'ETA qui ce rejoint au final , un problème d'identité , et pour celui ci , même si ils disait le combattre , secrètement il le soutenez pour des histoires d’intérêts ! Donc est ce que c'était une priorité national au final ? je ne pense pas du tout mais si ils disait le contraire ... or pour ce qui est de Daesh je pense que cela est différent pour plusieurs raison , voila pourquoi je suis assez optimiste sur cette actualité .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Sentinelle : poursuite des opérations de renfort

48 heures après les attentats du 13 novembre à Paris, l’opération Sentinelle a été renforcée de 1 000 hommes et femmes venus de toute la France. D’autres soldats arriveront d’ici mercredi. Retour sur les opérations de renfort.

  • Samedi 14 novembre en début de soirée, 300 parachutistes du 3e  RPIMa de Carcassonne sont arrivés à Paris par avions militaires ;
  • dans la nuit du 14 au 15 novembre 2015, 400 militaires ont rejoint les troupes de Sentinelle ;
  • dimanche 15 novembre en fin de journée, 300 soldats ont été acheminés vers la capitale

Au total, 5 000 soldats de Sentinelle sont mobilisés dans Paris et son agglomération. Près de 19 unités de l’armée de terre ont été mises à contribution :

Source:  http://www.defense.gouv.fr/terre/a-la-une/sentinelle-poursuite-des-operations-de-renfort

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Déjà posté.

BTX

Pour ZANTE,

Ne pas confondre "conflit" et "action terroriste". Ni le cadre d'engagement ni le but poursuivi ne sont comparables.

Restez optimiste.

PS. Extrait du site WIKIPEDIA (source merdique par définition)

« Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts », Paul Reynaud, 1939. Interrogé après la fin de la guerre sur cette phrase, Paul Reynaud affirma avoir toujours eu en tête qu'il s'agirait d'une guerre mondiale, continuation de la première.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_pr%C3%A9dictions_erron%C3%A9es

 

BTX

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Invité

Pour ce qui est des Basques c'était assez terroriste quand même , explosifs ect .. pas la même idéologie mais les mêmes méthode ont va dire ! Après la grande différence était la morale , pas de civils juste des militaires ou représentant de l'Etat .

Sinon le Président a parler , pour résumer , nouvelle constitutions et augmentations moyens et effectifs .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Pour ZANTE,

Pourquoi parler des Basques ? Je ne vois guère de rapport avec l'assassinat du Préfet Erignac et avec le FLNC.

Nous n'avons pas du entendre le même discours : il n'y a pas de nouvelle constitution. Une modification tout au plus pour y intégrer la guerre contre le terrorisme et donner à sa lutte un cadre juridique conforme aux traités et conventions qui lient l'Etat français aux autres Nations.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Invité

Je parlais des basques pour en revenir au menaces qu'ils y a eut et au fait que un groupes peut toujours être stopper , donc sur le fait que je sois positif sur le sors de Daesh .

Oui modification , nouvelle , ce que je voulais dire c'est qu'ils allez la modifier pour permettre d'être plus efficace .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Voilà, nous comprenons mieux. Modification ou révision constitutionnelle portant sur deux de ses articles, pour l'adapter aux menaces multiformes de la "guerre du terrorisme".

BTX

Modifié par BTX

Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Invité

Car c'est vrai que les articles actuel ne sont pas du tout adapter pour les menaces actuelle , après en même temps sa date !

Sinon pour l'actualité , il y a plein d’interpellation dans toutes la France , plusieurs armes ont était trouver .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :