Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Nouvel Escadron 1RHP ?


Saan34
 Share

Recommended Posts

En cherchant un peu dans le forum, vous auriez trouvé ceci :

Le ministère de la Défense a livré ses mesures de restructuration pour 2016. Pour la première fois depuis belle lurette, les effectifs des armées augmenteront (6 800 créations, 4 500 suppressions). Au moins temporairement (on y reviendra en 2017). Bien entendu, c'est au sein de l'armée de terre, à travers le nouveau modèle Au Contact, qu'il faut chercher les créations et les principaux mouvements. Avec notamment la spectaculaire renaissance de la 13e demi-brigade de la légion étrangère des Emirats au Larzac...

Le Nord-Pas-de-Calais s'inscrit dans cette évolution profonde avec la dissolution de l'état-major de la brigade de transmissions et d'appui au commandement (BTAC) de Douai et la création de commandements auprès du CFT de Lille... Le détail des mouvements par ici.

ÉTAT-MAJOR DES ARMÉES

Montée en puissance de la chaîne opérationnelle cyberdéfense avec les créations d'un état-major interarmées de la cyberdéfense à Paris et d'un commandement des réserves et de la préparation opérationnelle cyberdéfense. Renforcement du CALID (Centre d'analyse de la lutte défensive) et des services de lutte informatique défensive (LID) de la marine et de l'armée de l'air et d'une compagnie de guerre électronique de l'armée de terre à Rennes.

ARMÉE DE TERRE

Créations de commandements : forces spéciales terrestres à Pau, renseignement terrestre à Strasbourg, maintenance des forces à Lille et Satory (à partir de la division du CFT et de l'état-major de la brigade), logistique à Lille (à partir de la division du CFT et de l'état-major de la brigade à Monthléry), systèmes de communication et d'information à Cesson-Sévigné (où se situe l'école des transmissions, à partir de l'état-major de la BTAC de Douai), formation et entraînement interarmes à Lille et Mailly-le-Camp (transfert de la direction des ressources humaines de l'armée de terre), territoire national.

Dissolutions : état-major de la brigade de renseignement à Haguenau, état-major de la brigade de transmissions et de l'appui au commandement à Douai (75 personnels dont la plupart seront transférés au commandement SIC à Cesson-Sévigné), pelotons de régulation ravitaillement et régulation gestion des régiments du train, une batterie de lance-roquettes unitaire et une de renseignement de brigade au 1er RA de Bourogne, une batterie de canons automoteurs AUF1 au 40e RA de Suippes (remplacée par une batterie de défense sol-air).

Force opérationnelle terrestre : 2 divisions à Besançon et Marseille, 7 brigades (6 intearmées et 1 d'aérocombat qui va s'implanter à Clermont-Ferrand à la place de l'état-major de la 3e BLB), passage à 77 000 hommes équipés fin 2016, 29 unités élémentaires supplémentaires (19 dans l'infanterie, 10 dans la cavalerie), création d'une compagnie de combat du génie au 17e RGP de Montauban et au 3e RG de Charleville-Mézières, transfert et renforcement de la 13e demi-brigade de la légion étrangère au camp du Larzac dans l'Aveyron (390 création de postes en 2016), renforcement de 250 hommes au 5e régiment de dragons pour l'expérimentation Scorpion au Centre d'entraînement au combat à Mailly, création d'un escadron d'escorte de convois dans certains régiments du train, batterie de défense sol-air au 40e RA de Suippes (à la place d'une batterie d'AUF1).

Transferts : une compagnie de combat du 31e RG de Castelsarrasin et une compagnie de franchissement mixte du 3e RG de Charleville-Mézières au 6e RG d'Angers, une compagnie de combat du 19e RG au 13e RG de Valdahon, une compagnie d'aide au déploiement du 6e RG d'Angers au 19e RG de Besançon, une compagnie de production d'énergie du 6e RG au 31e RG de Castelsarrasin.

MARINE

(pm)

ARMÉE DE L'AIR

(pm)

SERVICE DE SANTÉ DES ARMÉES

Poursuite du transfert du Val-de-Grâce vers les hôpitaux de Bégin et Percy. Réorganisation des plateformes de Brest, Metz, Villenave d'Ornon et Lyon. Transfert sur trois ans de l'école des personnels paramédicaux des armées de Toulon vers l'école de santé des armées de Lyon-Bron.

http://defense.blogs.lavoixdunord.fr/archive/2015/08/03/principales-mesures-2016-14155.html

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, BTX said:

29 unités élémentaires supplémentaires (19 dans l'infanterie, 10 dans la cavalerie), création d'une compagnie de combat du génie au 17e RGP de Montauban et au 3e RG de Charleville-Mézières,

Salut BTX,
Je suis au courant de l'augmentation des effectifs et de la creation des sections, mais mon message etais plus specifique a savoir si quelqu'un etais au courant avec plus de détail dans la création du nouveau escadron de combat et de savoir on peut toujours esperé etre dans un escadron spécifique pour ma part de desire faire parti du 3 peut-etre un peu idyllique de ma part pour le moment mais voila j'ai vu que il y "aurai" une possible répartition dans tous les escadrons donc voila merci en tout cas ! 

Link to comment
Share on other sites

Oui, la répartition se fait généralement à l'issue de la FGI au CFIM, en regard :

1/ des besoins quantitatifs (combien ?) et qualitatifs (pour quels fonction/métier ?) de chacun des escadrons

2/ des résultats obtenus par l'EVI

3/ et du calendrier des projections en OPEX.

BTX

Edited by BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
 Share



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...