Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Groupement Commando Amphibie ?


timat
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous, j'ai entendu parler de GCA au 21 RIMa. à quoi sert cette unité ? est-elle un équivalent des GCP/GCM? par quelle moyen peut-on être recruté? et il y a  cette unité que au 21e RIMa ou aussi dans les autres régiments TDM? cordialement.

Link to comment
Share on other sites

Timat, je crois que tu devrais arrêter de rêver à tout ce qui est "commando" ou "spécial".

Le GCA c'est l'équivalent "21e RIMa" de la SAED de n'importe quel RI ou RIMa. Mais c'est vrai que "commando" "ça fait plus mieux" ! :D

Pas de "recrutement direct" pour ces petites cellules "spécialisées" qu'il n'est possible de rejoindre que par sélection interne, voire par cooptation.

En te montrant un peu curieux tu aurais trouvé ceci (ça date un petit peu, mais la "substantifique moelle" y est...) :

Source :

HÉRACLÈS ;

LA LETTRE D’INFORMATION ET D’ECHANGE DE LA COMMUNAUTE DOCTRINALE

N°28 ; JUILLET-AOÛT 2008

Le groupe commando amphibie (GCA) au sein de la manœuvre amphibie

Spécialistes des opérations de combat depuis les bâtiments de la marine, les GTIA d'infanterie de marine sont amenés à adapter leurs moyens pour répondre à un besoin en renseignement particulier tout en conservant une capacité d'action en pointe lors de cette rupture de milieu. Le 21e RIMa a donc adapté le concept SAED à son milieu de prédilection pour créer le GCA.

Le renseignement préalable à la mise à terre d'une force amphibie revêt un caractère décisif. Lors de la phase préparatoire (J-4 à J-1), les forces avancées assurent la fourniture du ROHUM (renseignement d'origine humaine). A J, les plongeurs du DIN (Détachement d'intervention nautique) du génie ou de la marine s'assurent de la traficabilité de la plage. Le GTIA est alors en mesure avec le GCA d'appuyer ces équipes pour la tenue de la plage voire de compléter les missions de reconnaissance entamées plusieurs jours auparavant.

Ainsi le 21e RIMa s'est-il doté de deux commandos de six hommes coordonnés par un groupe commandement pour permettre au GTIA de surveiller et ponctuellement saisir ses objectifs propres après une mise en place héliportée ou par mise à l'eau si nécessaire.

Profitant des infrastructures du CIECA (centre d'instruction et d’entraînement au combat amphibie) dont le régiment assure le fonctionnement, il pratique l'infiltration à la palme, en zodiac voire en kayac pour rejoindre les forces avancées selon leurs modes de mise en place propres. Un exercice avec les forces avancées italiennes, les Lagunari, a permis de valider ce principe d'accompagnement en interalliés.

Cette expertise qu'acquiert le GCA dans le domaine de l'amphibie le destine à un rôle leader au sein du régiment et donc une participation plus fréquente à l'instruction des compagnies. A terme, les équipiers d u GCA r e n f o r c e r o n t à l'instruction les cadres du CIECA qui en retour participent à leur entraînement et ponctuellement à leurs opérations.

Ces hommes sont certes formés pour travailler en autonomie mais c'est en complément des compagnies du régiment qu'ils sont un démultiplicateur de force. Ils les accompagnent donc dans leurs phases d'instruction propres (CENZUB, CEITO, TECHPHIB,…) et participent à leurs côtés aux opérations et exercices dans les milieux les plus divers (urbain, désertiques, amphibie). Et s'ils servent des matériels communs à toutes les compagnies (armement, véhicules, transmissions), ils mettent en oeuvre à leur profit des matériels plus spécifiques (appareils de prises de vue, KSL SIR, GPS couplés à des jumelles d'observation).

Le GCA est donc à même non seulement de réaliser des dossiers d'objectifs au profit du commandement pour planification ou directement au profit des compagnies pour exploitation, de préparer des axes d'approche ou d'infiltration mais aussi de combattre de concert avec une compagnie d'infanterie. Il est donc apte à appuyer, renforcer voire réaliser des saisies d'objectifs ponctuels (pont, centre de communication, point de regroupement et d'évacuation...).

Eprouvant cet emploi de collecte du renseignement, de renfort des spécialistes et d'accompagnement des unités lors des exercices et des opérations du régiment, le 21e RIMa s'assure d'un temps d'avance par une recherche constante d'efficacité. L'emploi d'une partie du GCA en Afghanistan au sein des OMLT permettra de développer leur expérience et d'affiner leur concept d'emploi hors du seul domaine amphibie.

CNE BRAUN, commandant la CEA du 21e RIMa

 

Link to comment
Share on other sites

 Share



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...