Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Connexion  
BTX

Hélicoptères recherchent nouvel interphone sans fil

Messages recommandés

http://forcesoperations.com/helicopteres-recherchent-nouvel-interphone-sans-fil/

Avis aux spécialistes de l’interphonie : l’armée française cherche de nouveaux systèmes de communication sans fil pour son parc d’hélicoptères, précise une annonce publiée le 6 août sur le site web du bulletin officiel des annonces des marchés publics (BOAMP). La Direction générale de l’armement (DGA) prévoit d’acquérir non moins de 650 mobiles rattachés à 140 systèmes de communication sans fil, une quantité opérationnelle susceptible d’évoluer à la hausse en fonction du besoin… mais qui pourrait aussi baisser, « le prix unitaire du système retenu » pouvant « conduire à un approvisionnement initial dont la quantité sera inférieure à la quantité identifiée ». La DGA privilégie donc la qualité plutôt que la quantité.

Un nouvel intercom sans fil optimisera les communications entre l'équipage et le fantassin débarqué

Un nouvel intercom sans fil optimisera les communications entre l’équipage et le fantassin débarqué

Le « système de communication sans fil pour hélicoptères » doit pouvoir être utilisé en environnement austère (pluie, neige, vent, sable, poussière, soleil, milieu marin), précise le BOAMP,  et par tout le spectre de voilures tournantes françaises à l’exception de l’hélicoptère d’attaque Tigre : les EC 725 Caracal, Puma, Cougar, Super Puma, NH 90 Caïman, Gazelle, et Fennec de l’aviation légère de l’Armée de terre ; les Lynx, Dauphin, Panther et Alouette III 319 de la Marine nationale et les deux EC 225 (la version civile du EC 725 Caracal) réceptionnés par l’Armée de l’Air fin juin qui étaient jusqu’alors mis en œuvre au sein de la flottille 32F de la marine nationale.

Le système doit permettre « de connecter au moins 5 personnes dans la soute de l’hélicoptère avec une excellente intelligibilité de la phonie ». Prévu pour être utilisé dans ou à proximité de l’hélicoptère, le système « portatif et individuel, permettra d’assurer la liberté de mouvement dans la soute tout en garantissant une liaison avec l’équipage de conduite (…) » et devra fonctionner avec différents modèles d’équipements de tête (écouteurs et microphones) qui sont, pour certains, déjà utilisés pour le réseau d’interphonie filaire des hélicoptères cités ci-haut.

La date limite de réception des offres est fixée au 11 octobre prochain à 15h.

Il va sans dire que l’industrie de défense française dispose déjà d’un savoir-faire important en la matière. Outre les géants, tels Thales et Safran, mentionnons le groupe ELNO, basé à Argenteuil (nord de Paris) et dont l’intercom ELIPS équipera les véhicules Jaguar et Griffon, fabriqués par Nexter, RTD et Thales, ainsi que le véhicule DINGO 2 de l’armée belge, fabriqué lui par Krauss-Maffei Wegmann.


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Connexion  

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...