Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Fractal

OSCE Génie, spécialité "sécurité"

Messages recommandés

Bonjour, dans l'objectif d'intégrer par le cursus "OSCE" les unités des FORMISC ou de la BSPP, je me pose un certain nombre de questions suite à mon entretien avec le conseiller officier de mon CIRFA. Ce dernier m'a indiqué que les recrutements directs n'étaient pas possibles, que seules les voies identiques à celles utilisées par les St. Cyriens et les EMIA étaient possibles c'est à dire : recrutement OSCE génie et ensuite choisir, s'il y a des places, les régiments cités au dessus. Dès lors, plusieurs questions me viennent : 

1 - quel est le contenu de la formation en école d'application du Génie pour un officier ? 

2 - quid de la spécialité "sécurité" qui regroupe les FORMISC et BSPP ? Quand la choisi-t-on ? 

3 - dans l'hypothèse où, il n'y aurais pas de places dans ces régiments ou que malheureusement, un officier de ma promotion mieux placé prend la seule place qui était disponible. Quelles sont les missions de l'officier génie ? Quel degré de spécialisation est exigé pour un tel poste ? Pour information je suis un juriste de formation et pompier volontaire depuis bientôt 10 ans. Je suis donc peut être un débrouillard sur une opération mais au regard des premiers éléments techniques que j'ai aperçu concernant le génie, une angoisse me prend lorsque j'envisage un passage dans le génie "vert"... 

Je suis vraiment perplexe face à cette situation car je vise des postes vraiment spécifiques dans l'armée. Mon objectif est de trouver une expérience unique qui me formera pour ma future vie de cadre pompier civil tout en servant au mieux l'institution qui me donne cette opportunité. Dès lors, j'ai peur qu'en me retrouvant dans un régiment du génie "traditionnel" je sois confronté à un métier qui ne me convient pas et ne m'intéresse peu. Quelle crédibilité face à mes hommes face à cette situation ? 

Tout retour d'expérience de la part d'OSCE BSPP ou FORMISC actifs ou anciens sont les bienvenus concernant les choix à faire. Vous risquez de recevoir d'autres questions de ma part par la suite aussi :D. Je prends aussi tous ceux issus des OSCE Génie qui partait de rien comme moi. Et tant qu'à faire, si des officiers d'autres armes lisent ceci, vos échanges m'intéressent aussi :) 

Je vous remercie du temps que vous consacrerez à me répondre. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si tu veux faire officier pompier civil, pourquoi ne tentes-tu pas de le faire dès maintenant ?

Et si tu veux une expérience courte => VADAT. mais ce sera moins de formation aussi.


I have a dream that one day this nation will rise up and live out the true meaning of its creed: “We hold these truths to be self-evident, that all men are created equal." MLK

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Hatonjan, je suis aussi en train de présenter les concours ad hoc. Le statut de VDAT est exclu pour moi, je ne souhaite pas intégrer les militaires du rang ou encore les sous-officiers, surtout après cinq années d'études... L'objectif serait d'intégrer l'armée afin de faire le métier que j'ambitionne de faire,  tout en vivant une experience formatrice dans l'armée. J'ai toujours été intéressé par cette institution mais pas au point de faire carrière. Il semble alors que L'OSCE est calibré pour ce type de recherche, ça tombe bien :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci de bien me lire, j'ai écrit VADAT, pas VDAT.


I have a dream that one day this nation will rise up and live out the true meaning of its creed: “We hold these truths to be self-evident, that all men are created equal." MLK

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au temps pour moi, un "A" est passé à la trappe de ma lecture... Après quelques recherches ce statut n'a vraiment pas l'air intéressant eu égard à l'incertitude qu'il génère tant d'un point de vue du poste que des missions confiées... De plus il s'agit d'un contrat ultra précaire, et pour avoir écumé ce genre d'expériences dans le civil, je vais éviter. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut fractal

J'espère pouvoir t'aider dans tes questionnements je suis un osc.e spé génie actuellement en formation à St Cyr.

Voici quelques éléments de réponses

La spé génie est très demandé chez les osc.e donc prépare un bon dossier car c'est une arme polyvalente.

Tous les officiers encadrement se bouffent la base du génie combat ( déminage.fouille opérationnelle...) Et toi encore plus quand tu arrive en DA à Angers. Jusqu'en début janvier tu part sur une formation génie combat c'est uniquement quand le classement est établi que les gens se spécialisent pour passer les différents brevets.

À titre d'exemple cette année en DA génie il y avait 2 place à la BSPP et 1 à la sécurité civile pour les osc.e et 14 place dans des postes génie combat ou génie infrastructure.

Donc voici mon conseil si tu as peur de faire du génie dans la verte ne vient pas au génie car tu as de grande chance de finir dans une section de combat.

Même si tu es un dieu en sport tu devra te taper majoritairement du génie combat pendant 1an et 1/2 avec le CNEC et le stage en régiment.

Dernier point la BSPP et la sécurité civile sont les places les plus dures à avoir car ces organismes ne sont pas soumis au restrictions budgétaires de l'armée elles renouvellent donc plus facilement les contrats ce qui en fait des cibles de choix pour les osc.e

Henri642

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Henri642, merci pour ta réponse. 

Tout d'abord j'espère que ta scolarité se passe bien à Cyr. Je me suis depuis renseigné sur le coeur du métier génie de combat en particulier. Ce dernier m'apporte de l'intérêt en ce qu'il participe à la protection des troupes via le déminage ou la dépollution. Cela se rapproche alors de l'aspect "sécurité" que je recherche et dans laquelle je cherche à faire carrière par la suite. Cependant la partie infrastructure est assez obscure pour moi... Il semble qu'elle concerne l'aménagement des bases militaires ou encore de dispositifs de franchissement, enfin je ne suis sûr de rien sur ce sujet.  En quoi consiste cette spécialité précisément ? 

Je te remercie pour m'avoir donné le nombre de postes dispos dans les unités que je vise a priori, je pensais qu'il y en avait moins. Cependant je suis beaucoup moins craintif quant à la possibilité d'intégrer la "verte". Elle représente l'inconnue pour moi et c'est tant mieux, l'occasion de découvrir un autre métier. Peux-tu m'en dire davantage sur les missions du chef de section en génie combat, sur les spécialités disponibles ?

En revanche je continue de partir de l'inexistant concernant les rouages fonctionnels de l'armée de terre. Est-il possible de muter durant le premier contrat d'OSC dans un régiment comme la BSPP ou les RIISC en provenant d'un régiment de génie de combat ? J'imagine la quantité de formations nécessaires pour former un lieutenant dans ces unités et la difficulté de les intégrer qui en découle alors. 

Te concernant : tu comptes choisir quel régiment à l'issue de ta scolarité ? Quel est ton profil ? 

Merci encore d'éclairer ma lanterne ! 

Fractal. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut fractal

Part du principe que le génie c'est de l'infanterie spécialisé. La base c'est donc l'infanterie , les barèmes pour le génie combat sont les mêmes que l'infanterie dans les différents stages.

La section génie combat est spécialiste dans l'usage des explosions. Du franchissement et de la contre mobilité ( minage).

Le génie se repartie en trois grande famille la partie sécurité( BSPP sécu civile)

La partie combat ( aéroporté, rsblindé ou à pied) 

La partie infrastructure ( bâtiment, piste,....)

1derniere voie la voie nrbc tout ce qui est chimique nucléaire ou bactériologique.

Il est quasi impossible de changer d'une famille à une autre car ton profil est trop spécialisé.

Moi je vise la parti ouverture d'itinéraire déminage idéalement légion ou Parra.

Concernant la partie infrastructure le poste de chef de section génie correspond au poste de chef de chantier dans le civil. Tu ne fera pas de la conception d'ouvrage c'est le rôle des officiers de l'IMIE mais tu gérera l'aspect application dans le chantier.

L'unité la plus demandé est le 25 régiment génie de l'air car tu bosse sur les pistes et les infrastructures pour le compte de l'armée de l'air. Reconversion dans le civil assuré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...