Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Malina

Nouveaux Concours Interne (ex-EMA)

Messages recommandés

Le concours interne pour devenir Officiers dans l'Armée de l'Air a évolué, ceci pour 2018.

Ils ont supprimé tous les oraux dits "scolaires". Pour la phase d'admission, il ne reste maintenant qu'une épreuve d'anglais oral, une épreuve d'entretien et de motivation et les épreuves de sport.
Une épreuve d'algorithmie éliminatoire est aussi mise en place pour les spécialités informatiques.

L'épreuve de natation est devenue aussi éliminatoire.

A partir de 2019, il n'y aura plus de sujet prédéfini de dissertation, avec un programme à apprendre à l'avance. La dissertation sera désormais sur un sujet d'ordre de culture générale.

Pour le concours sur Titres, il y aura une phase d'admissibilité sur dossier. Auparavant, n'importe qui qui se présentait sur titres passait automatiquement à la phase d'admission. A partir de 2018, les dossiers seront choisis pour passer les oraux ou non.

Il n'y aura plus non plus d'âge minimum pour se candidater à l'EA en interne. Un temps de service minimum demeure cependant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Quand tu parles du officier rang, tu parles du dit "tardif" pour les adjudants?

Je ne sais pas comment ça se passe, mais je crois que leurs épreuves sont assez light. D'ailleurs, leur passage à l'EA est très court (même pas un mois, je crois). On se base surtout sur leur compétence et expérience professionnelle. Je pensais qu'ils n'avaient même pas d'écrits, ou quasiment pas? C'est vrai que je ne me suis pas penchée dessus.
 

Après, j'ai envie de te dire, regarde, on passe un concours, et au final, avec ou sans place, on risque de ne pas être pris, surtout que la concurrence est rude: travail de chien pendant 1 an ou plus pour rien :D

Perso c'est vrai que niveau carrière, on n'a pas trop à se plaindre dans l'armée de l'air.

J'ai l'impression que pour Saint-Cyr (EMIA) le concours est à peut près comme pour l'EA. Sauf peut être les tests sportifs?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Oui, je trouve aussi, je ne sais pas comment ils font pour ne pas avoir de place. Du moins à l'EA interne, on connaît les places, mais qu'une fois inscrits (je pense donc qu'ils prennent la présentation au concours même si la personne se désiste?).

Pour l'EA on a comme épreuves sportives:

- Tractions

- Abdominaux

- Course 3000m

- Course 50m

- Natation 50m

Les barèmes sont bien corsés par contre, du moins je le trouve, comparé à ce qu'on est habitués à voir comme niveau dans l'AA ou à Rochefort.

http://ecole-air.fr/images/pdf/concoursResultats/2011/flashEpreuveSportives2011.pdf

Modifié par Malina

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Oui je vois, après comme je disais, c'est différent comparé au niveau moyen qu'on est habitués à voir même en entrée de l'école de Sous-Officiers par exemple, c'est ce que je voulais dire :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Je n'ai pas bien compris pour les candidats qui se présente sur Titre.

Ce qui change c'est qu'il y a une présélection sur dossier ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Bonsoir à tous ! Même question que Ares75.. Je ne comprends pas la sélection sur titre..

Il n'y aurait "que" les épreuves orales et le sport à passer ?

Pour le sport, c'est toujours tractions, abdos, natation 50m, course 50m et 3000m ?

Merci à ceux qui répondront...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Pré-sélection sur dossier. Si admissible, épreuves sportives, anglais oral et entretien. Les épreuves physiques sont celles que tu as dit.

Les tests écrits servent à la commission pour s'assurer qu'un candidat a les capacités à suivre un licence. Cette question ne se pose plus à ceux qui en détiennent une ou plus (Master, Doctorat), s'ils l'ont, c'est qu'ils ont les capacités pour. De ce fait ils ne passent pas les épreuves écrites.

Aucun risque de magouille, pas plus que lors d'un concours sur épreuves... je ne vois même pas comment, d'ailleurs.

Les épreuves sur titres existent dans TOUTES les armées, services et recrutements, que ça soit direct ou indirect.

à savoir que les concours sur titres ont beaucoup moins de places que les concours sur épreuves, que la plupart des candidats sur titres se présentent également sur épreuves, et qu'il y a aussi largement moins droit à l'erreur du fait qu'il y a moins d'épreuves: il n'y a pas une pour rattraper l'autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Aucune idée, aucune information ne semble avoir été donnée dessus. Les candidats doivent faire un CV et une lettre de motivation manuscrite, puis donner tous les diplômes, le dossier militaire, etc. Je pense qu'ils se basent sur tout cela.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Il me semble que l'EA et l'EMA ont fusionné en 2015. Raison pour laquelle on parle de concours interne" (= recrutement "semi-direct").

Extrait de la CIRCULAIRE N° 1335/ARM/DRH-AA/SDEF/BAF/DESC relative au concours interne sur épreuves pour l’admission à l’école de l’air en 2018 du 14 décembre 2017

" 2.1. Conditions générales et particulières.

Les conditions sont définies par le décret de première référence, notamment au 5. de l'article 4. Pour faire acte de candidature, le candidat ou la candidate doit remplir les conditions suivantes :

- être âgé(e) de :

- vingt-cinq ans au plus pour le corps des officiers de l'air. La limite d'âge supérieure est portée à vingt-sept ans pour les candidats et les candidates titulaires du brevet militaire de pilote du deuxième degré ainsi que pour les candidats et les candidates titulaires du brevet militaire de navigateur, sous réserve que ces derniers candidats et dernières candidates aient

présenté une demande pour être affecté(e)s dans la spécialité de navigateur officier système d'armes ;

- trente-trois ans au plus pour les corps des officiers mécaniciens de l'air et des officiers des bases de l'air ;

- avoir trois années de service militaire effectif dans l'armée de l'air pour le personnel non officier et aspirant au 1er janvier 2018 ;

- être titulaire d'un diplôme de fin de second cycle de l'enseignement secondaire général, technologique ou professionnel ou titre reconnu équivalent, ou d'un autre titre ou diplôme classé au moins au niveau IV au plus tard le 1er décembre 2018 ;

- posséder l'aptitude physique (1) requise avec mentions dans la rubrique 4 de la fiche de candidature :

- du CEMPN et/ou SIGYCOP ;

- de la date de fin de validité de l'aptitude du candidat ou de la candidate.

L'attention des candidats et des candidates sera particulièrement portée sur le 2° de l'article 6. du décret de première référence selon lequel « nul ne peut se présenter plus de trois fois au même concours ».".

http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2018/02/cir_42986.pdf

BTX

 

  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Le 13/04/2018 à 05:16, LeBuzz a dit :

Pour EMA, les MTA peuvent tenter leur chance ? 

Oui, s'ils détiennent le BAC ou une équivalence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Bonsoir,

 

J'ai une question qui peut sembler idiote mais concernant les conditions générales évoquées plus haut par BTX, lorsqu'il est écrit "avoir trois années de service militaire effectif dans l'armée de l'air pour le personnel non officier et aspirant au 1er janvier 2018", les trois années se comptent à partir de la signature du contrat (en tant que sous-officier par exemple) ou APRÈS que le sous-officier ait fait toutes ses classes (formation militaire + formation selon la spécialité, (qui pour moi est de 2 ans))? Je ne sais pas si je suis me suis bien exprimée :unsure:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Il y a 15 heures, Zante a dit :

a la signature .

AH c'est intéressant ça ! Donc admettons qu'on jeune soit sélectionné pour l'EFSOAA pour septembre 2019, alors dans ce cas il signe son contrat en septembre 2019 et sera apte à concourir en semi direct à partir de septembre 2022 ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Invité

En théorie oui , mais les notations joue sur le fait qu' il l envoi ou pas .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Il y a 5 heures, Zante a dit :

En théorie oui , mais les notations joue sur le fait qu' il l envoi ou pas .

Donc les supérieurs ont leur mot à dire pour un concours interne ? Je pensais que le candidat était libre de candidater à l'envie ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Je pense que ce que Zante voulait dire c'était qu'on postulait si l'on voulait, mais que notre acceptation dépendra non seulement du dossier, des notes tout au long de la formation (militaire + pro selon ta spé), comportement, etc. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :