Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Connexion  
matdu59

L’essentielle de ce qu’il faut savoir pour s’engager dans la L.E

Messages recommandés

Entrer dans le corps de la Légion Etrangère, c’est s’assurer avant tout de vivre une vie de soldat d’élite à travers diverses spécialités de combattant (tireur d’élite, parachutiste, …). Cependant, cet aspect des choses ne traduit pas en totalité toutes les opportunités que ce corps peut offrir à ses légionnaires. En effet, selon les goûts et les aptitudes de chacun, la Légion offre également diverses opportunités de carrière dans des domaines aussi variés que l’administration (en tant que secrétaire ou consultant informatique, …), les transmissions (en tant qu’opérateur radio, …), la maintenance, la musique (orchestre), l’art culinaire et bien d’autres encore… Bref, le métier de légionnaire est sans aucun doute l’un des métiers les plus polyvalents de l’armée

La légion étrangère, guide pratique du candidat

Mais la Légion, c’est aussi un certain nombre d’avantages, notamment financiers. En effet, il faut savoir que ce corps offre des rémunérations plus qu’intéressantes à ses légionnaires et qui sont fonction, évidemment, du grade que l’on y occupe. A titre d’exemple, il est à savoir que le salaire mensuel initial des nouvelles recrues plafonne déjà à 1 043 euros. Après seulement dix mois de service, ce traitement de base du simple légionnaire passera à 1 205 euros. Avec l’ancienneté et l’accès aux grades supérieurs, les salaires s’amélioreront encore davantage. Ainsi, une fois promu au grade de caporal, un légionnaire touchera 1 226 euros net par mois tandis qu’au grade de caporal-chef, la rémunération passera à 1 303 euros par mois et ainsi de suite jusqu’au grade d’Adjudant-chef où le légionnaire touchera près de 2 070 euros par mois. Précisons par ailleurs qu’en dehors du salaire net, diverses indemnités peuvent venir gonfler le traitement du légionnaire. Parmi elles, on peut citer les Indemnités de Services Aériens (ISA), ou encore l’Indemnité de Résidence à l’Etranger (IRE). Avec ces différents types d’indemnités, le salaire du légionnaire de base peut grimper jusqu’à 3 567 euros, tandis que celui du grade le plus élevé, en l’occurrence l’Adjudant-chef, peut atteindre 4 818 euros. En ce moment, la Légion Etrangère compte un effectif total de 7 699 hommes dont environ 413 officiers, plus de 1 700 sous-officiers et près de 5 550 légionnaires. Tout cet effectif réunit pas moins de 136 nationalités différentes.

Les préalables à connaître avant de s’engager dans la Légion

Quelques points essentiels sont à connaître avant de s’engager dans la Légion Etrangère. Premièrement, à propos de la question de l’identité à décliner lors de l’engagement, il faut savoir que la modalité dite de « l’identité déclarée » reste toujours possible. « L’identité déclarée » permet en effet aux candidats souhaitant rebâtir une nouvelle vie de couper les ponts avec leur ancienne identité. L’enquête ouverte par la Légion à l’encontre des candidats sous « identité déclarée » constitue de toute manière un moyen efficace pour repérer et écarter les « brebis galeuses » traînant un passé trop lourd. Il convient toutefois de souligner qu’il est possible au candidat engagé sous « identité déclarée » de récupérer sa vraie identité plus tard en engageant la procédure dite de la « régularisation de situation militaire ».

La seconde question qui revient souvent au moment de l’engagement concerne les candidats de nationalité française : en effet, la Légion étant un corps de volontaires étrangers, un français peut-il s’y engager ? La réponse est positive. Il lui suffira de s’engager sous « identité déclarée » en affirmant être de nationalité étrangère. Inversement, il convient de signaler également qu’il est possible à un légionnaire étranger d’acquérir la nationalité française par deux moyens principaux : la naturalisation (après 3 ans de bons et loyaux services), ou l’acquisition de droit (en cas de blessure lors d’une mission). Concernant le règlement disciplinaire de la Légion, il faut savoir que malgré sa réputation de posséder l’un des règlements les plus sévères de l’Armée, ces derniers ne diffèrent en rien de ceux de l’Armée de terre française. Enfin, sur la question de la qualité du candidat à l’engagement, il faut savoir que la Légion Etrangère est accessible à toutes les catégories de personnes, qu’elles soient civiles ou militaires.

Les différentes étapes de la candidature pour entrer dans la Légion Etrangère

L’engagement dans la Légion Etrangère se déroule en deux phases principales. La première, dite « phase de sélection », implique à elle seule le franchissement de trois étapes décisives. D’abord, l’étape de l’information qui permet au futur candidat de récolter tous les renseignements nécessaires et utiles sur le recrutement auprès des postes d’information dont dispose la Légion un peu partout dans le monde. A l’issue de cette phase d’information et à la demande du candidat, une ouverture de dossier d’engagement sera initiée par le poste d’information. Une fois cette étape passée, viendra ensuite l’étape de la présélection qui se déroule obligatoirement au sein d’un centre de présélection situé à Nogent-sur-Marne ou à Aubagne, près de Marseille. Il leur faudra donc effectuer le voyage à leurs frais pour les candidats étrangers résidant hors de la France métropolitaine. Au cours de cette étape de présélection, le candidat passera pendant au moins trois jours un entretien assez poussé ainsi qu’une visite médicale. A l’issue de cette étape, si le dossier est jugé concluant par les recruteurs de la Légion, le candidat sera amené à signer le contrat d’engagement. La dernière étape de la phase de sélection portera enfin sur la sélection proprement dite au cours de laquelle le candidat sera là aussi soumis tour à tour à des tests d’aptitude physique, à une visite médicale approfondie, puis enfin à des tests divers permettant de juger de sa solidité psychologique. Une fois la phase de sélection terminée, le candidat à l’engagement intègrera ensuite la phase de « formation » au sein du quatrième régiment étranger d’instruction où il suivra pendant près de 15 semaines une formation militaire approfondie.

article de Kesako TV

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

>> Découvrez notre TOP 8 des meilleures chaussures de running !

j'ai une toute petite question si on est déja sous officier de l'armée de terre et que l'on s'engage a la légion on sera toujours sous officier ou esque l'on serat un simple léginaire ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

voilà ce que btx à déjà répondu à cette question ( il en dira surment plus après)

Si vous êtes sous-officier du régime général et si vous décidez de rejoindre les rangs de cette SUBDIVISION d'ARME (et non corps d'armée), vous serez tenu de passer l'ensemble des tests et de vous engager en tant qu'EVLE. Mais vous conserverez jusqu'à la rectification de situation votre ancienneté en services.

BTX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Connexion  

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...