Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Connexion  
noucka35

besoin d'aide svp

Messages recommandés

Bonjour ,

je dois vous raconté ma micro vie pour que vous comprenez voilà,

j'ai perdu mon bébé le 1 er juin j'ai été en arrêt jusqu'au 24 juin inclus et la je suis actuellement dans ma semaine de congé qui était posé depuis le 5 mai j'ai récupéré le retour de ma permission (heureusement je peux m'appuyé dessus pour preuve) mais le soucis c'est que l'on vient de me téléphoner comme quoi le secrétairiat n'avait pas recut de prolongation de mon arrêt de travail alors je lui explique que je suis en vacance elle me dis que sa ce passe pas comme sa (je devait perdre mes jour posé) et je lui est dis que je compte me remettre en arrêt comme je fait une deprssion pour la perte de mon bébé je voudrais simplement savoir si je perds ma solde (qui apparament j'ai recut une covocation pour je ne sais quoi de la boite qui nous verse les salaires) étant donné que je suis en vacance et que je me remet en arrêt de travail??? ha oui elle ma dis qu'avant d'être en vacance j'aurais du repasser a mon service médical (chose que je ne savais pas) mais mon arrêt ce terminais le jour ou j'étais en vacance.

Je me sens pas capable de retourné au travail même la sa ne ce passe pas bien que dois-je faire??

j'attend vos réponse avec impatience merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

>> Découvrez notre TOP 8 des meilleures chaussures de running 2020 !

j'ai oubliée de vous dire je suis dans l'armée de l'air (je ne sais pas si les lois son de même dans toute les armée)

merci pour vos réponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolée pour votre bébé ...

C'est vrai que normalement vous auriez du repasser sur la BA pour savoir comment ça se passait pour vos vacs. Vu que l'arrêt maladie a inclus 1 jour (d'après votre récit) de vos vacs, ces dernières ont du être annulées, ou tout du moins, mises en suspend.

Je ne sais pas comment ça se passe pour la solde, mais je suppose que vous allez perdre votre solde pour les jours ou vous n'avez pas été travailler et qui n'entraient pas dans l'arrêt de travail.

Modifié par Choupette

" Le Soldat n’est pas un homme de violence. Il porte les armes et risque sa vie pour des fautes qui ne sont pas les siennes. Son mérite est d’aller sans faillir au bout de sa parole tout en sachant qu’il est voué à l’oubli. "

 

Antoine de Saint-Exupéry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bah elle ma dis que comme je suis pas la première ni la dernière a ne pas savoir et connaitre cet lois et comme j'ai le retour de ma permission signé normalement je perds rien sauf si j'ai rien compris a ce qu'elle ma dis. Mais j'ai une autre question comme moralement sa ne va pas si je revois mon docteur et qu'il me remet en arrêt que ce passe t'il pour moi après mes vacances?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bin là ... honnêtement je sais pas.

Mais si tu vois ton doc avant la fin de tes vacs, il va te mettre en arrêt à partir du jour ou tu auras été le voir, donc tu envoie tes arrêts comme d'hab. Et en toute logique, tu auras des jours de vacs à récupérer ... enfin je pense.


" Le Soldat n’est pas un homme de violence. Il porte les armes et risque sa vie pour des fautes qui ne sont pas les siennes. Son mérite est d’aller sans faillir au bout de sa parole tout en sachant qu’il est voué à l’oubli. "

 

Antoine de Saint-Exupéry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci c'est vraiment compliqué l'armée j'étais si fier d'être rentré et maintenant j'ai qu'une envie de partir et d'oublier ce métier.... Merci pour vos renseignement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Essaie de contacter le service RH de ta BA, ils devraient pouvoir répondre à tout ça.


" Le Soldat n’est pas un homme de violence. Il porte les armes et risque sa vie pour des fautes qui ne sont pas les siennes. Son mérite est d’aller sans faillir au bout de sa parole tout en sachant qu’il est voué à l’oubli. "

 

Antoine de Saint-Exupéry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok merci et ils peuvent me donné toute les lois car nous avons aucune infos ni accès a intradef a mon unité (il y a des ordinateurs mais interdiction d'aller dessus)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi j ai une solution!

vous envoyer une lettre a votre drh avec une demande de résiliation de contrat.

comme cela vous n etes plus militaire. c est simple!

pas besoin d'aller voir votre medecin pour vous mettre en arret de travail si le metier des arme n est plus votre envis.

faites cela avec un patron dans le civil et je ne mise pas sur votre durée de vie dans la boite.

ayant perdu 3 enfants ma femme etait au travail max 5 jours apres la sortie de l hopital.

bon courage dans votre demarche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

otto je pensais que tout démission ne pouvait ce faire par envoi de courrier , mais qu'il nous fallait etre sur place (rgt) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

biensur il y a une marche a suivre!

madame ne peux pas aller a son regiment pour regulariser sa situation alors pour commencer une demarche de fin de contrat ca va etre dur.

je trouve dans les post de noucka un manque de professionnalisme.

un arret cela arrive mais a la fin il y a un retour a la ba pour au moin etre au jus.

arret + perm + arret = abus

a 6 an s de service je trouve cela triste.

il y a une solution qui engage directement la volonté le courage et la fierte c est d'etre en position de deserteur.

45 jours de perm plus 190 jours d'arret voila les limites.

perso sur 45 jours je peux en poser 15 cette année.

desolé de trouver cette situation tres choquante

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai qu'en soi, si vous cherchez à absolument ne pas retourner sur la BA, dénoncez votre contrat.

Mais rester chez vous ne va pas vous aider à repartir de l'avant. Enfin, ce que j'en pense ... ce n'est pas à moi de juger votre situation.

(EDIT car Je viens de me rendre compte de mon début de phrase choquant, même pour moi :o )

Modifié par Choupette

" Le Soldat n’est pas un homme de violence. Il porte les armes et risque sa vie pour des fautes qui ne sont pas les siennes. Son mérite est d’aller sans faillir au bout de sa parole tout en sachant qu’il est voué à l’oubli. "

 

Antoine de Saint-Exupéry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je n'étais pas au courant que je ne pouvais pas cumulé arret de travail plus congé.

Trouvé vous normale qu'aucun chef m'est tenu informé de cette lois sachant qu'il signe toute permission??? Sachant aussi que je leur est dis que j'avais une semaine de congé?? Mais je dois vous informé qu'a mon unité sa ce passe pas si bien j'ai fait une demande de changement d'unité (note qui a circulé sur la ba) et quand je suis tombé enceinte on me dis de ne plus y compté (décision non prise par le commandant d'unité) trouvé vous normale qu'on nous refuse l'accès a intradef ?? nous avons rarement de note qui circule au sein de mon unité donc évidament nous ne somme pas au courant des déroulement des choses, les chefs nous montre bien ce qui veulent et surtout ceux qui ne peux les nuires!

Saché qu'en rentrant dans l'armée j'étais fière de représenté la patrie de porté l'uniforme comme bon soldat mais hélas ce n'est plus le cas grace a mes chefs je n'ai jamais vue depuis que je travail, des personnes une ambiance aussi désastreuse des chefs qui enfonce et décourage des personnes qui fond corectement leur travail et encourage les gens qui fond rien de leur journée a continué je pensait que les chefs prendrons des mesure pour ceux qui ne travaille pas et encourage ceux qui bosse mais non ce n'est pas le cas donc comment ravoir une motivation quand nous voyons cela tout les jour???

je reviens a OTTO pour votre par je n'est pas 6 ans de service je suis désolé pour votre femme si elle a pus repprendre le travail aussitôt tan mieux pour elle mais je tien a vous dire que chaque personne est différente elle est forte et je suis admiratrice pour elle et malheureusement je ne suis pas aussi forte qu'elle donc osé me dire que je manque de profésinalisme la je suis pas d'accord avec vous certains chefs sont content de mon travail mais m'enfonce au lieu de m'aider biensur nous somme dans l'armée et comme j'ai entendu dire on ne dois pas avoir de préférence dans n'importe quel domaine que ce soit militraire ou civil mais récompensé les personne qui le mérite vraiment! Quand nous fesont une toute petite erreur (qui est humaine) on sait mettre une souflante mais dire à une personne qui fait un bon travail la c'est autre chose

dès mon entrée dans l'armée je voulais faire une grande cerrière mais la je suis vraiment démotivé donc si vous ne comprennez pas tampis je suis venu ici pour avoir des information pas pour avoir des remontrances si je connaissait toute les lois je ne serais pas entrain de vous écrire actuellement!!

bonne continuation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déja bonjour et courage pour le drame qui vous a frappé.Sur votre base,vous devez bien avoir des cadres de contact( chef de section,chef de groupe) qui DOIVENT vous aider dans votre situation et si eux ne le font pas, le commandant d'unité,le chef de service,le president de catégorie doivent jouer leur role.Malheureusement, en 2011,il y a encore des cadres qui considèrent les soldats comme des objets et non comme des hommes et des femmes ayant une vie pleine et entière.Si personne n'intervient pour vous, consultez votre médecin qui constatera votre dépression, ensuite téléphonez aux services médicales de la base pour obtenir un rendez-vous avec le médecin-chef, allez à ce rendez-vous(il confirmera le dianostic )et c'est lui qui vous prolongera votre arret de travail.Prenez dans la foulée ,rendez vous avec l'assistante sociale de votre secteur pour qu'elle vous conseille et vous appuie pour une éventuelle mutation.Les accident de la vie,qui sont dures à surmonter,ne doivent pas remettre en cause votre VOCATION, normalement vous auriez due etre encadrer par l'ensemble des personnels pour surmonter cela.J'espère avoir répondu à vos questions et je reviendrais voir si d'autres problèmes vous préocupent. Amicalement

PS:Quand j'était tout petit déjà (sergent) ,ma préocupation première était mes hommes donc retrouvont nos valeurs et le terme "grande famille" aura encore du sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour et désolé pour votre perte.

Je connais bien l'armée de l'air et ces rouages pour y avoir passé 5 ans et demi. si j'avais pu, j'y serait resté mais mon état ne le permettait pas.

Il faudrait déjà savoir dans quelle unité vous étiez car certaines sont plus dure que d'autres.

Après, j'ai vu au fil de mon contrat la situation se dégrader dans le respect de l'uniforme et des valeurs que représentent les militaires.

en 1999 lorsque je suis rentré, les hommes du rang en unité opérationnelles, ne tutoyaient pas les sous officiers et encore moins les officiers.

en 2005 lorsque je suis parti, les mœurs ont changées, souvent en bien mais trop largement à outrance, certains hommes ne faisait plus les taches salissantes, se plaignaient tout le temps, arrivaient mal rasé ou en retard, tenues non repassées, etc... ... de vrais p'tits syndicalistes

j'ai même un ami qui est instructeur en école, qui me disait qu'il ne peuvent plus faire faire des pompes ou tractions en punition car c'est considéré comme brimade.

donc faut plus s'étonner que des chefs de services ou d'unités se blindent et essaient de retrouver en semblant de hiérarchie quitte à être des fois un peu dure.

Votre situation est pénible et il vous faut absolument la clarifier.

pour info, la vie est dure pour tout le monde, en 2001, six mois après mon accident(choque frontale à moto sur une voiture après 120h de garde dans les cinq jours qui ont précédés), je suis retourné travailler car je tombais sinon en demi solde et mutable. j'y suis allé en béquille avec un bras qui se dégourdissait à peine de 6 mois de paralysie. Dans mon accident, j'ai faillit mourir et je n'ai pourtant rien lâché. Je ne suis donc pas certain qu'en étant arrêtée à prendre des cach'tons votre santé mentale n'évolue favorablement. Vous êtes jeune et il faut maintenant se sortir les doigts pour avancer. allez voir votre supérieur hiérarchique et clarifiez votre situation sans attendre. L'armée vous apporte bien plus que ce qu'on lui rends

vous n'avez pas de formation, l'armée vous forme, vous n'avez pas de logis, l'armée vous loge, vous avez faim, l'armée vous nourri, vous n'avez pas de vêtement propre, l'armée vous habille, vous n'avez plus de famille, l'armée entière est votre famille.

voila tout


Nous n'héritons pas de la terre de nos parents

Nous l'empruntons seulement à nos enfants

Pour eux, protégeons la!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Connexion  

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...