Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

OSC fusiller commando para de l'air


LeBuzz
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

Aujourd'hui j'ai reçu un mail de mon CIRFA me proposant ce cursus... 
Il y a toujours possibilité de devenir officier de carrière a priori, mais cela ne m'a pas l'air simple. Vrai ? 
Quels sont les avantages et les inconvénients à être OSC ? 
On doit également passer par la case escadron de protection avant de s'essayer aux tests des différents CPA. Ne vont-ils pas privilégier des officiers de carrières pour les postes au sein des commandos ? 

À bientôt ! 
Buzz 
 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Buzz.

Tout d'abord, il est effectivement très compliqué pour un OSC de se faire activer (passer de carrière), voir anecdotique mais néanmoins existant. Pour ce qui est des avantages des OSC, ta formation officier sera "courte" étant donné que tu es déjà détenteur d'une formation civile. De plus à la fin de ton contrat tu aspire à une reconversion dans le civil confortable. Enfin, le passage "par la case" escadron de protection n'est pas indispensable. A la fin de la formation à Salon, les OSC fusco passent les stages comme leurs homologues de carrière et les postes en fin de formation sont les "même". En effet il ne faut pas croire que les CPA n'ont que des officiers de carrière, loin de là.

Cordialement,

Doc.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ta réponse.

Choix difficile ... Je vois bien le "vous avez terminé en CPA. Merci. Au revoir." venir. 
Mon CER m'a dit qu'au bout de 3 ans ont peut demander à se faire activer. Maintenant, je suis curieux de savoir ce dont l'armée de l'air regarde pour activer un OSC et le nombre de places par an.

Link to comment
Share on other sites

Pour ce qui est des contrats pour les OSC, il est possible de les reconduire. En fin de carrière, au moment du "au revoir", les OSC sont capitaines en fin d'échelon. Leurs homologues de carrières passent commandant mais il faut savoir que quoi qu'il en soit, un officier de carrière fusco ne restera pas indéfiniment en CPA et qu'il devra nécessairement passer par de l'état major (quand l'OSC lui restera en unité) et par des EP au cours de son engagement. Pour ce qui est de se faire activer, je doute qu'il y ai un cotât de places mais plutôt du cas par cas. Il existe toujours une solution pour être de carrière en commençant OSC : le concours sur titre (pour un OSC ayant un grade inférieur a SLT) c'est à dire repartir sur les bancs de l'école pour 2 ans (il y a 2 ou 3 places me semble t'il).

Edited by DOC-FZ
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Merci bien ! Et lorsqu'on signe pour OSC fus commando para de l'air, peut-on changer, se diriger vers le renseignement par exemple ou doit-on rester dans cette spécialité ?
J'imagine quelqu'un de blesser qui ne peut continuer dans cette spé, mais qui peut toujours être un bon élément pour l'armée.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Si tu fais officier OSC, si tu veux passer de carrière, seule solution est de faire les EMA interne pendant que tu es aspirant (donc la première ou deuxième année, une chose comme ça), après cela c'est mort! Donc faut s'y lancer direct. Pas le temps de réfléchir, en vrai... tu peux faire sur titres ou sur épreuves, mais les limitations restent.

Si tu signes OSC tu peux faire des demandes de changement de spécialité, mais pas trop de chance d'y réussir, à part pour raison médicale. Les OSC ayant une carrière "assez courte", pas le temps de faire une spécialité d'un an, puis recommencer, et le temps de gagner en expérience...

Par contre si tu veux passer de carrière et tu fais les EMA, tu peux changer de spécialité sans problème, selon ton classement au concours et les places disponibles.

Tu ne feras pas que du CPA, généralement les officiers font 3 ans en unité puis changent, sauf quelques exceptions. Faut compter faire de tout.

Avantage? Tu peux partir quand tu veux en fin de contrat, reconversion. ça te permet de voir quelque chose, puis partir.
Inconvénients? Tu seras très limité en carrière, maximum capitaine et une dizaine d'années. Salaire inférieur (pas de prime 16%). Pas de possibilité de passer de carrière sauf lors des premières 2 années environ. Fusco, la reconversion en validant des acquis est quasiment nulle, malheureusement. Les OSC sont là pour combler une "manque "temporaire".

Être Fusco: "Solde à l'air" d'environ 1000€ pour un officier, en plus de la solde de base du fait d'être parachutiste. Possibilité de sauter en parachute (mais la plupart n'aiment pas vraiment ça niveau SOA B) ). Partir en OPEX avec une solde confortable.

Personnellement, je trouve OSC Fusco assez peu intéressant sachant que tu as des études supérieures. D'autres spécialités te permettent d'avoir des formations intéressantes dans le civil où tu pourras faire aussi valoir ton expérience.

Si tu as une licence en sciences par exemple, tes 5, 10 années en tant que Fusco compteront que très peu en expérience pro dans le civil. Alors qu'un mécano, lui, c'est beaucoup plus intéressant, niveau expérience et stages, par exemple, à faire valoir dans le civil.

 

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Malina a dit :

Si tu fais officier OSC, si tu veux passer de carrière, seule solution est de faire les EMA interne pendant que tu es aspirant (donc la première ou deuxième année, une chose comme ça), après cela c'est mort! Donc faut s'y lancer direct. Pas le temps de réfléchir, en vrai... tu peux faire sur titres ou sur épreuves, mais les limitations restent.

Si tu signes OSC tu peux faire des demandes de changement de spécialité, mais pas trop de chance d'y réussir, à part pour raison médicale. Les OSC ayant une carrière "assez courte", pas le temps de faire une spécialité d'un an, puis recommencer, et le temps de gagner en expérience...

Par contre si tu veux passer de carrière et tu fais les EMA, tu peux changer de spécialité sans problème, selon ton classement au concours et les places disponibles.

Tu ne feras pas que du CPA, généralement les officiers font 3 ans en unité puis changent, sauf quelques exceptions. Faut compter faire de tout.

Avantage? Tu peux partir quand tu veux en fin de contrat, reconversion. ça te permet de voir quelque chose, puis partir.
Inconvénients? Tu seras très limité en carrière, maximum capitaine et une dizaine d'années. Salaire inférieur (pas de prime 16%). Pas de possibilité de passer de carrière sauf lors des premières 2 années environ. Fusco, la reconversion en validant des acquis est quasiment nulle, malheureusement. Les OSC sont là pour combler une "manque "temporaire".

Être Fusco: "Solde à l'air" d'environ 1000€ pour un officier, en plus de la solde de base du fait d'être parachutiste. Possibilité de sauter en parachute (mais la plupart n'aiment pas vraiment ça niveau SOA B) ). Partir en OPEX avec une solde confortable.

Personnellement, je trouve OSC Fusco assez peu intéressant sachant que tu as des études supérieures. D'autres spécialités te permettent d'avoir des formations intéressantes dans le civil où tu pourras faire aussi valoir ton expérience.

Si tu as une licence en sciences par exemple, tes 5, 10 années en tant que Fusco compteront que très peu en expérience pro dans le civil. Alors qu'un mécano, lui, c'est beaucoup plus intéressant, niveau expérience et stages, par exemple, à faire valoir dans le civil.

 

Heu l'EMA c'est pour les sous officiers qui veulent faire officier. Aucun rapport avec l'activation.

Et les officiers OSC ont aussi la prime 16%, ils touchent la même solde qu'un officier de carrière si ils ont bac+5.

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”

Link to comment
Share on other sites

Dans tous les cas ce n'est pas la seule solution pour se faire activer pour un OSC.
Si un OSC passe l'équivalent du DEM terrien (je crois que c'est la FG2 pour l'armée de l'air) il peut avoir des chances d'être activé, et il sera automatiquement activé si il réussi l'école de guerre.

Après ce n'est pas parce que je dis qu'il y a plusieurs solutions pour se faire activer que ça signifie que c'est facile...

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”

Link to comment
Share on other sites

Oui, certainement, mais je pense que ces cas sont assez rares et selon les besoins de l'armée. Ce parcours n'est même pas prévu officiellement, ce que pour moi indique que c'est pour des cas rares... je parie sur des spécialité très déficitaires ou techniques.

Je ne miserai pas dans ce parcours pour faire de carrière, en tout cas. Si certitude de vouloir faire carrière, mieux vaut s'engager directement de carrière ou passer les EMA.

"La guerre n'est rien d'autre que la continuation de la politique par d'autres moyens."

Link to comment
Share on other sites

 Share

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...