Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Invité

Agrément linguiste (transmissions)

Messages recommandés

Invité

Bonjour à tous. 

Je suis Éléa et j'ai 18 ans. Ayant déjà passé mes tests de recrutement à Lyon, un agrément technique pour devenir linguiste m'attend. Au programme : tests poussés de français, mais également de culture générale dans la langue choisie et de phonétique.

Quelqu'un serait-il passé par là, afin de me faire part de son expérience quant à la difficulté des tests à venir ? Surtout au niveau de la culture générale; sans trop donner de détails si cela dérange, mais que je sache à quel niveau me préparer. 

Aussi, sur mon dossier je suis notée "SE" par rapport à ma cotation, qu'est-ce que cela signifie ?

Merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Vux.

Je vous livre ce que j'ai "en soute" en espérant que ce soit encore d'actualité, en dépit de mon âge désormais très avancé (j'ai du mal à garer mon déambulateur) =

BTX 1.

" A contrario, il y a deux sessions de tests par an.
Les tests sont les suivants : dictée de français, questions de grammaire, orthographe, QCM de culture générale sur le Moyen-Orient, des questions de culture générale sur la Russie, deux tests d'écoute de russe et d'arabe, vérification de la maîtrise de l'anglais (oral et écrit) et enfin, un entretien devant un jury d'officiers pour mesurer l'aptitude et les motivations du candidat, son aptitude à l'apprentissage des langues, sa capacité d'analyse, de synthèse et de transcription. Mais également la sérénité dont il doit faire preuve.
Rappel (tiré du site recrutement de l'ADT) :
Un linguiste fait les 3/8, c'est à dire qu'une équipe de 3 se relaie 24h/24, enfermée dans un local ou shelter, avec un casque 8 heures par jour. Ce n'est pas un métier de tout repos et, en cas d'échec à l'agrément technique (qui se passe si mes souvenirs sont bons mais A CONFIRMER à l'issue de Saint-Maixent au CFIAR à Strasbourg), le candidat se verrait obliger de boucher un trou quelque part dans un autre DS en termes d'affectation.

COMPLEMENT PERSONNEL :
1/ J'ai essayé de vous répondre DANS l'URGENCE. Il faut auprès du CIRFA se renseigner sur le contenu exact de cet AT.
2/ Du site INTERNET de l'ADT, LINGUISTE d'ECOUTE = chargé d’intercepter, de suivre et de traduire les réseaux radio, le linguiste d’écoute travaille en langue étrangère. En collaboration avec les analystes, il doit pouvoir trier les informations et rendre compte rapidement de tout événement important.
Affectation = Liste non exhaustive des unités ou villes où peut s’exercer ce métier : Haguenau, Hyères, Mutzig, Saint-Christol.
Qualités souhaitées = Concentration, Capacités d’analyse, Ouverture aux autres cultures, Maîtrise de langues étrangères et Ténacité.
La formation de spécialité du linguiste d’écoute se déroule au Centre de Formation Interarmées au renseignement de Strasbourg (CFIAR) sur une durée minimale de deux ans.
Le linguiste d’écoute bénéficie d’une formation continue qui lui permet de s’investir dans un projet de carrière en fonction de ses goûts et aptitudes. Il aura entre autres la possibilité de devenir traducteur, de servir dans des unités spécialisées comme l’Unité Française de Vérification ou en ambassade. Les diplômes de linguistes militaires de deuxième niveau sont enregistrés au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP) et ouvrent la possibilité de s’inscrire en deuxième année universitaire.".

 

BTX2.

" Linguiste d'écoute aux armées

Description

Surveille, met en oeuvre, sécurise les systèmes d'information et de communication et réalise le traitement des informations, provenant de données et capteurs d'informations selon les règles de la structure.

Peut diriger une équipe.

Chargé d’intercepter, de suivre et de traduire les réseaux radio, le linguiste d’écoute travaille en langue étrangère. En collaboration avec les analystes, il doit pouvoir trier les informations et rendre compte rapidement de tout événement important.

Chargé d’intercepter, de suivre et de traduire les réseaux radio, le linguiste d’écoute travaille en langue étrangère. En collaboration avec les analystes, il doit pouvoir trier les informations et rendre compte rapidement de tout événement important.

Les sous-officiers exerçant des fonctions dans les domaines des Systèmes d’information et de communication (SIC) ou du Renseignement, sont avant tout des militaires. En opération extérieure comme sur le territoire national, outre les missions relevant de leur spécialité, ils remplissent aussi des missions de combat communes à tous types de soldats, des missions de services et participent à des activités diverses.

La formation de spécialité du linguiste d’écoute se déroule au Centre de Formation Interarmées au renseignement de Strasbourg (CFIAR) sur une durée minimale de deux ans.

Liste non exhaustive des unités ou villes où peut s’exercer ce métier :Haguenau, Hyères, Mutzig, Saint-Christol.

Compétences acquises

Enfin, le linguiste peut s’il le souhaite présenter des concours pour devenir officier.

Tout sous-officier ayant au moins cinq ans de service peut en outre bénéficier de dispositifs d’aide à la reconversion.

Accès

Ce métier est accessible avec un CAP/BEP en électronique.

Une formation militaire et des qualifications sont délivrées en structures militaires.

La pratique d'une langue étrangère, en particulier l'anglais, peut être requise.

Conditions

L'activité de ce métier s'exerce au sein des armées (de terre, de l'air, marine nationale), des services de l'Etat, en contact avec différents intervenants (interarmées, institutionnels, ...). Elle peut impliquer des déplacements et un éloignement du domicile de plusieurs jours ou mois.

Elle varie selon l'armée (de terre, de l'air, marine, ...), le lieu (terrestre, maritime), le type d'opération (communication, guerre électronique, ...), l'équipement et le matériel.

Elle peut s'exercer les fins de semaine, jours fériés, de nuit et être soumise à des astreintes.

Le port d'une tenue professionnelle (casque, uniforme, ...) peut être requis.

Emploi

Voir toutes les offres d'emploi Exploitation de systèmes de communication et de commandement

Secteurs

Administration / Services de l'Etat, Armée de l'air, Armée de Terre, Gendarmerie Nationale, Marine Nationale, Police nationale

Activités

Contrôler le fonctionnement des équipements, des systèmes et vecteurs d'information

Surveiller la performance, la capacité, la qualité du réseau et adapter les équipements, systèmes et vecteurs d'informations

Rechercher ou recueillir les données, signaux, mesures, images, transmis ou émis et les identifier

Contrôler et traiter les informations recueillies ou collectées ou les transmettre

Identifier les anomalies électriques, électroniques, informatiques et appliquer les mesures correctives

Effectuer l'entretien et la maintenance de premier niveau des équipements, des systèmes et vecteurs d'information

Renseigner les personnels, le commandement, les institutionnels, ... sur les interventions et les évolutions de la situation

Surveiller des zones terrestres, maritimes, aériennes et orienter des interventions ou des opérations de recherche, d'assistance, de secours

Localiser et analyser des signaux électromagnétiques ou acoustiques

Surveiller et analyser des communications et des émissions

Traiter et transmettre des informations chiffrées ou codées

Déclencher ou planifier les interventions de maintenance et contrôler la conformité des interventions

Aménager des zones et implanter des matériels et dispositifs de combat, de défense et de protection

Contrôler l'application des règles et des consignes de sécurité et la sécurisation des matériels et points sensibles

Instruire et former aux techniques (utilisation, sécurité, maintenance, ...) les personnels

Diriger des actions et organiser des moyens

Coordonner l'activité d'une équipe

Compétences

Utilisation de système d'information et de communication

Electronique

Optronique

Audiovisuel électronique

Techniques de communication

Méthodes de classement et d'archivage

Interprétation de signal acoustique

Interprétation de signal électromagnétique

Techniques de renseignement

Linguistique

Règles de sécurité Informatique et Télécoms

Génie civil

Techniques pédagogiques".

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :