Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

Le remplaçant du fusil G36 recalé par la Bundeswehr

Messages recommandés

http://forcesoperations.com/le-remplacant-du-fusil-g36-recale-par-la-bundeswehr/

Bundeswehr-Afghanistan.jpg

A ce stade, personne ne décroche le jackpot : aucun fabricant d’arme n’a réussi à satisfaire aux conditions de l’appel d’offres lancé en avril 2017 pour équiper l’armée allemande d’un nouveau fusil d’assaut requis pour succéder au vénérable G36 de la firme H&K, en service depuis 1966, a rapporté le journal dominical Welt am Sonntag. Le plan de remplacement annoncé en 2015 fait flop… Vu le type d’intervention extérieure où s’implique la Bundeswehr – à commencer par l’Afghanistan –, il est urgent de remplacer cette arme qui surchauffe et perd en précision lorsqu’elle est utilisée intensivement par temps chaud.

En février dernier, la liste des concurrents à cet appel d’offres n’avait pas été dévoilée mais on s’attendait évidemment à ce que H&K y figure. Mais voilà… Il est apparu au fil des tests réalisés depuis lors qu’aucune des armes présentées par les différents fabricants ne respectait les exigences incontournables. Une lacune a de quoi étonner : les entreprises concurrentes n’ont soumis que des armes en calibre de 5,56 millimètres, alors que certaines unités de l’armée ont besoin d’une arme en calibre 7,62 millimètres.

Bon, chef, et que fait-on, maintenant ? Les fabricants ont reçu un nouveau délai de soumission : février 2019. D’ici là, les lacunes et défaillances doivent avoir été corrigées pour que les armes puissent être soumises aux nouveaux tests. Effet domino, le calendrier de l’armée allemande pour la mise en service progressive du nouveau fusil d’assaut a été repoussé d’environ huit mois, ce qui entraîne incidemment un surcoût d’environ 750.000 € pour ce plan de remplacement. Aussi le bureau des achats a-t-il prévenu que si aucune des armes présentées en 2019 ne satisfaisait au cahier des charges, le marché serait suspendu, privant la Bundeswehr d’un successeur à son G36 pour un bon bout de temps. Il est question d’années. Nul doute que les soldats allemands observeront alors avec envie leurs collègues français armés du HK 416… allemand. Un comble, non ?


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :