Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Aiglon

Sous-lieutenant et évolution OSC-S

Messages recommandés

Bonjour à tous, 

Un OSC-S est sous lieutenant en sortie de Cyr, mais quand passe-t-il lieutenant ? Car un OSC-E devient lieutenant en fin de DA soit normalement un an après sa sortie de Cyr. 

Un OSC-S passe-t-il lieutenant au bout d'un an de service ? 

Merci ! 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

>> Découvrez notre TOP 8 des meilleures chaussures de running !

Le 16/11/2018 à 08:13, AlexterieurC a dit :

Salut,

 

Effectivement, il passe LTN au bout d'une année de service en tant que SLT

--> c'est automatique

 

AlexterieurC

C'est ce que j'ai vécu tout en étant encore en école d'ingénieur


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je rebondis sur ce poste car je crois que c'est le même sujet.

Le Décret n° 2008-939 du 12 septembre 2008 relatif aux officiers sous contrat précise ceci dans son article 3 :
Les officiers sous contrat sont recrutés dans le premier grade du corps d'officiers auquel ils sont rattachés.
Le cas échéant, l'expérience professionnelle acquise depuis l'obtention du titre ou diplôme permettant l'accès au corps de rattachement peut être prise en compte pour choisir l'échelon dans lequel est classé l'officier sous contrat recruté.

Sachant que le premier grade d'officier est sous-lieutenant et qu'il ne comporte qu'un échelon, à quoi sert la deuxième partie de l'article ?

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sachant que le premier grade d'officier est sous-lieutenant et qu'il ne comporte qu'un échelon, à quoi sert la deuxième partie de l'article ?

Le pensez vous ? Actionnez la fonction "recherche". J'ai du écrire qqchose là-dessus.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si ce que je dis est inexact, c'est que le premier grade n'est pas sous lieutenant ou qu'il ne comporte pas qu'un seul échelon. 

En reprenant votre message du 22 juillet 2016, j'ai du mal à voir ce qui est faux.

Aucune malice de ma part, j'aime avoir tort donc apprendre des choses (avec modération).

Posté(e) 22 juillet 2016

S’agissant de l’avancement des OSC :

L’OSC est recruté dans le premier grade du corps d'officier auquel il est rattaché, parmi les aspirants ayant satisfait à un cycle de formation donnant accès à ce recrutement.

La nomination au grade de sous-lieutenant valide la réussite à la formation initiale aux ESCC sauf pour l’EOSC de la filière « pilote » qui poursuit sa formation complémentaire de spécialité sous statut engagé.

L’EOSC est autorisé à porter le galon de sous-lieutenant le jour de la signature du contrat d'OSC aux ESCC.

Promu sous-lieutenant 1er échelon le premier jour du mois suivant la fin de leur formation aux ESCC, il perçoit une solde d'environ 1537,80 euros.

Au bout d'un an au grade de SLT, il est promu Lieutenant et touche environ 1725,30 euros (1er échelon).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour compléter, j'ai regardé un peu la littérature et j'ai trouvé plusieurs textes permettant de confirmer ce que dit BTX.

Corps de rattachement des OSC/S : 

Article 2.2 de l'INSTRUCTION N° 1220/DEF/RH-AT/PRH/OFF relative aux officiers sous contrat de l'armée de terre.

L'OSC de la filière « spécialiste » est rattaché au corps technique et administratif de l'armée de terre (CTA).

 https://www.bo.sga.defense.gouv.fr/texte/205541/N° 1220/DEF/RH-AT/PRH/OFF.html

Recrutement dans le premier grade du corps de rattachement :

Article 3 du Décret n° 2008-939 du 12 septembre 2008 relatif aux officiers sous contrat           

Les officiers sous contrat sont recrutés dans le premier grade du corps d'officiers auquel ils sont rattachés.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000019476291&categorieLien=cid

Grades du corps technique et administratifs :

Article 3 du Décret n° 2019-194 du 15 mars 2019 portant statut particulier des officiers du corps technique et administratif de l'armée de terre                    

La hiérarchie du corps technique et administratif de l'armée de terre régi par le présent décret comporte les grades et appellations mentionnés dans le tableau suivant :

 


Officiers subalternes

Sous-lieutenant

Lieutenant

Capitaine

Officiers supérieurs

Commandant

Lieutenant-colonel

Colonel

Officiers généraux

Général de brigade


Général de division

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038234678&categorieLien=id

 

Nombre d'échelons (et solde) en fonction du grade :

Article 1 du Décret n° 2009-20 du 7 janvier 2009 fixant les indices de solde applicables à certains corps d'officiers           

GRADE
ÉCHELON

A compter du 1er août 2017

A compter du 1er octobre 2017

A compter du 1er janvier 2019

A compter du 1er janvier 2020

A compter du 1er janvier 2022

Indice brut

Indice brut

Indice brut

Indice brut

Indice brut

Général de division ou vice-amiral

Echelon unique

HE D

HE D

HE D

HE D

HE D

Général de brigade ou contre-amiral

Echelon unique

HE C

HE C

HE C

HE C

HE C

Colonel ou capitaine de vaisseau

Echelon spécial

HE B bis

HE B bis

HE B bis

HE B bis

HE B bis

4e échelon

HE B

HE B

HE B

HE B

HE B

3e échelon

HE A

HE A

HE A

HE A

HE A

2e échelon

1021

1021

1027

1027

1027

1er échelon

994

994

1001

1001

1001

Lieutenant-colonel ou capitaine de frégate

2e échelon

exceptionnel


HE A

HE A

HE A

HE A

HE A

1er échelon

exceptionnel


1021

1021

1027

1027

1027

5e échelon

994

994

1001

1001

1001

4e échelon

971

971

978

978

978

3e échelon

935

935

942

942

942

2e échelon

906

906

913

913

913

1er échelon

883

883

890

890

890

Commandant ou

capitaine de corvette


2e échelon

exceptionnel


935

935

942

966

1015

1er échelon

exceptionnel


883

883

890

903

966

5e échelon

-

-

-

-

903

4e échelon

857

857

863

876

876

3e échelon

848

848

854

871

871

2e échelon

807

807

814

833

833

1er échelon

777

777

782

804

804

Capitaine ou

lieutenant

de vaisseau

chelon exceptionnel
751

807

814

833

833

5e échelon

725

777

782

804

804

4e échelon

711

757

763

779

779

3e échelon

699

712

718

735

735

2e échelon

691

691

698

713

713

1er échelon

682

682

689

704

704

Lieutenant ou enseigne de vaisseau de 1re classe

4e échelon

633

633

640

656

656

3e échelon

580

580

587

603

603

2e échelon

535

535

542

558

558

1er échelon

461

461

468

493

493

Echelon provisoire

396

396

404

444

444

Sous-lieutenant ou enseigne de vaisseau de 2e classe

Echelon unique

396

396

404

444

444

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000020129955&dateTexte=20190822

 

Donc en conclusion les OSC/S sont recrutés en sous lieutenant dans le corps des officiers du corps technique et administratif de l'armée de terre et il n'y a qu'un seul échelon de sous-lieutenant.

Encore une fois, j'espère avoir tort.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh...des ingénieurs dans le sens des gens diplômés des écoles accréditées par la commission des titres d'ingénieurs (ce qui est mon cas) ou des ingénieurs au sens militaire ?

 

Modifié par romain75013

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On me dit dans l'oreillette que les ingénieurs militaires peuvent commencer directement lieutenant.  Ça tombe bien, je parlais des OSC/S, pas des ingénieurs militaires.

@BTX : Un petit indice sur ce que je suis censé trouver dans vos posts ?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, romain75013 a dit :

On me dit dans l'oreillette que les ingénieurs militaires peuvent commencer directement lieutenant.  Ça tombe bien, je parlais des OSC/S, pas des ingénieurs militaires.

Exact, mais ils ont eu un parcours militaire de 3 ou 4 ans avant : j'ai commencé ASP 1er échelon, puis un an après ASP 2ème échelon, puis SLT et enfin LTN OSC.


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait mais encore une fois, ce n'est pas mon cas. 

Je pourrais donc poser la question simplement : A quel grade/échelon peut rentrer un OSC/S armée de terre de 31 ans ayant un diplôme d'ingénieur civil en cybersecurité ? Je suis gaucher, cancer, O positif et célibataire sans enfants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OSC/S = SLT à la fin des classes.


ALL YOUR BASE ARE BELONG TO US.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

🤣...

Votre échelon de départ en tant qu'OSC/S est-il vraiment une notion essentielle ?

Avez-vous rejoint les Armées par vocation de servir l'intérêt commun, ou en vue de vous garantir un petit job pépère en comptant les points de retraite ? 😀  (Humour...)

Mais en tant qu'ingé cyber, vous pouvez postuler à nombre d'offres dans le secteur civil, je suppose donc que la deuxième partie de la question ci-dessus n'a pas lieu d'être. ;+)

"Pour info", (mais nul doute que vous en êtes déjà informé), et pour rester dans les "institutions", le pôle Cyber de la DGA recrute à tour de bras pour son site de Bruz, ainsi que l'Anssi, la DRSD, etc...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'échelon de départ est un détail auquel j'accorde sûrement trop d'importance en oubliant l'essentiel qui est effectivement de servir le bien commun. 

Je pense que ce questionnement est bénéfique s'il permet de confirmer la motivation profonde. Je me dis que finalement la rémunération est plutôt d'ordre immatériel avec ce que je vais apprendre et pouvoir modestement apporter au pays.

Merci pour vos différentes réponses qui alimentent ma réflexion. 

Pour les emplois civils, c'est une piste que j'étudierai après la piste militaire.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais les voir lors d'une journée jobdating en octobre. 

Ils n'ont que des offres civiles sur leur site et comme dit précédemment,  je privilégie la piste sous statut militaire (le mien, pas celui de l'organisation) pour l'instant. 

Je verrai bien s'ils ont des offres OSC/S non publiées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tous statuts sont présents.

A vous de voir en octobre..

Modifié par dragunov

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petit point de détail "Active/Réserve".. (Si, il y en a encore quelques-uns...)

Si effectivement, un SLT d'Active est "automatiquement" promu LTN après un an de service, il n'en est pas de même dans la Réserve, où un SLT ne pourra être promu qu'après son passage aux ESCC... (Fût-il court, mais pour autant non dénué de symbolisme fort et de camaraderie..)

§§

Sans ce passage à Coëtquidan, un "Sous-bitte" de réserve peut fort bien le rester, a minima deux ans ; et au maxi...

Modifié par dragunov

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 25/08/2019 à 12:03, romain75013 a dit :

On me dit dans l'oreillette que les ingénieurs militaires peuvent commencer directement lieutenant

Je te relis Romain et c'est légèrement inexacte.

J'ai commencé comme ASPIRANT, 1er échelon (et ASP est dans le corps des off, en l'occurrence c'était aussi OSC). C'était pendant l'année de stage long, "année zéro"

Puis je suis devenu ASPIRANT 2ème échelon, pour ma première année d'études Ingénieur
Puis SLT en 2ème année et enfin LTN OSC en 3ème année

En sortant de l'école je suis donc Ingénieur, l'équivalent d'un LTN armée de terre, mais de carrière.


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...