Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

YaYannick

Retex SOG1 Octobre 2018

Messages recommandés

Retex concours externe SOG1 Octobre 2018

Présentation du concours

Le concours se compose de 3 épreuves, une écrite, une physique et un oral. L’épreuve écrite permet l’admission aux épreuves sportives et aux oraux.

Pour le concours d’octobre 2018, j’ai dû m’inscrire en mars 2018 pour au final avoir les résultats en février 2019. Donc c’est un long cursus de quasiment 1 an.

L’inscription se fait sur internet, il faut remplir un dossier et fournir quelques documents, et accessible à tout le monde sous conditions d’avoir le BAC ou un équivalent. De surcroît, il est gratuit. Le concours externe est accessible aux civils, GAV, militaires etc… Contrairement au concours interne, qui lui diffère sur certains points, qui est accessible qu’aux GAV ou aux militaires ayant 4 ans de service au 1er janvier de l’année du concours.

Il est possible de passer 3 fois le concours externe et 3 fois le concours interne donnant une possibilité de 6 cartouches. (Même si je pense qu’au bout de la 2-3ème il faut se rendre à l’évidence mais ce n’est que mon avis).

Une fois inscrit, vous recevrez un mail de confirmation avec votre numéro de candidats.

Présentation personnelle

Pour ce qui ne me connaisse pas sur le forum, je suis sergent dans les troupes de montagne dans ma 5ème année de service. J’ai des qualifs montagnes, 2 OPEX, du sentinelle à revendre et divers missions à mon actif. Je sors de l’EMHM. Et j’ai 22 ans. Physiquement je me démerde pas mal, j’aime le trail et le ski de rando fin la montagne en général et j’aime bien lire (c’est par phase quand je complexe de mon manque de culture g).

Et au passage je suis modérateur sur ce forum ;)

Epreuve écrite

Après une inscription au mois de mars 2018, je reçois un mail confirmant mon inscription et un peu plutard j’en reçois un deuxième confirmant la date de l’épreuve écrite ainsi que sont lieu. Comme je suis de région Rhône-Alpes le centre de l’épreuve sera à Grenoble à l’ALPEXPO, le 03 Octobre 2018.

L’épreuve commence à 9h et finira aux alentours de 17h30. Les frais de déplacement sont à notre charge ainsi que le repas du midi. Bien entendu, il ne vaut mieux pas être en retard au risque de se faire refuser l’entrée ou de commencer les épreuves en retard.

J’arrive dans ce grand hall d’exposition, de nombreuses tables individuelles sont disposées en différents « carré » qui sont numéroté. Après une fouille, il faudra se diriger vers le « carré » correspond au numéro sur la convocation. Apparemment c’est difficile pour certaine personne de comprendre ça… M’enfin. Premier constat, on est BEAUCOUP !! A la louche je dirais, 4000-5000 et le deuxième c’est qu’il y a beaucoup de sièges vides. En effet, beaucoup s’inscrive et pour X ou Y raison ne viennent pas… Tant mieux pour nous on va dire. J’ai aussi été impressionné mais la « population » présente au concours écrits, des vieux, des jeunes, des gros, des musclés fin de tout. J’avoue que une des premières choses qui m’est venu à l’esprit c’est « Putain, je serais dégouté de me faire ma place à l’écris par un « gros » qui passera pas le sport… » (Bon j’avoue ce n’est pas bien de penser ça, c’est réducteur, discriminant etc… Mais je l’ai pensé. Sorry). Effectivement les épreuves écrites permettent l’accession aux épreuves suivantes, et au final vous n’êtes qu’un nom ou un numéro sur une copie donc n’importe qui d’un minimum préparer intellectuellement à ses chances.

L’épreuve écrite se compose de 3 étapes, une composition générale de 4H, des tests psychotechniques, et un inventaire de personnalité.

Le sujet d’octobre 2018 c’était « L’automobile aujourd’hui, est-elle toujours indispensable » (Un truc dans le genre hein). Elle dure 4H. Les différents chefs de centre se coordonnent et l’épreuve est lancée en même temps dans toute la France.

Pour avoir une bonne note, il faut faire tout simplement une composition structuré. Introduction avec problématique, présentation du plan. Parties distinctes avec sous-parties et exemples. Une conclusion et une phrase d’ouverte. Tout simplement. Éviter les HS, j’ai pu entendre certains parler de l’utilisation de la voiture pour partir en vacances (AHAHAHA Echec).

Pour les tests psychotechniques sont des tests plus au moins banales avec une difficulté croissante. Pour s’entrainer rien de plus simple, il faut acheter des livres ou sur internet. Il faut comprendre la logique des tests pour pouvoir éliminer rapidement les mauvaises réponses. En gros plus, on voit des cas différents plus on connait déjà les méthodes pour résoudre.

L’inventaire de personnalité c’est un questionnaire avec différentes questions comme « aimerais-tu être fleuriste » et il faut répondre « complètement d’accord – d’accord – un peu d’accord – pas du tout d’accord ». Au final toutes vos réponses sont analysées et donne naissance à une courbe de personnalité. Cela permet de déceler les différents mythos et/ou psychopathe.

Durant la journée, il n’y a qu’une pause déjeuner de 1h30-2H sinon le reste se passe le cul assis sur sa chaise et en silence !

Avec une estimation d’environ 15 000 inscrits sur le territoire, 10 000 candidats se sont présentés aux épreuves écrites et 4500 recevront une réponse positive pour l’accession aux épreuves suivantes.

Les résultats ont été publiés le 07 novembre, sur le site du recrutement de la gendarmerie. Les noms sont classés par ordre alphabétique.

Épreuve physique et Oral

J’ai reçu ma convocation par courrier, m’indiquant que je passais les épreuves de sport et du jury le 08-09 janvier 2019 à Sathonay le camp en région lyonnaise (Car je suis de la région Rhône-Alpes). Encore une fois, les frais de déplacements sont à votre charge ainsi que le repas et les éventuelles nuits d’hôtels entre les deux jours. Je passe le sport le 08 et les entretiens le 09.

Épreuve sportive

A la fameuse épreuve sportive, qui a l’air facile en apparence mais beaucoup se casse les dents par excès de confiance ou manque de préparation ! (Souvenez-vous du gros… !). Une note inférieur à 03/20 est éliminatoire et croyez-moi il y en plein qui se font éliminer. La présentation du parcours est consultable sur le site du recrutement et il est possible avec très peu de moyen de reproduire le parcours. Donc, foncièrement, pas d’excuses.

Pour ma préparation, j’ai tout simplement continué mon entrainement quotidien en accentuant sur le cardio, donc footing, fractionnée, trail et travail en salle de musculation.

La convocation était à 08H00, nous étions 15 sur 16 (1 ne s’est pas présenté aux épreuves). Aucun retard (la personne en retard n’aurait pas été acceptée de toute façon). Vous êtes accueillis par des gendarmes qui vous mènent au gymnase après deux trois vérifications administratives et vous serez récupérés par le « bureau des sports ». Présentation du parcours. Puis échauffement de 15 minutes et passage des candidats. Étant le dernier de la liste, je suis passé à quasiment 11h00. Les deux féminines sont passées en premier. Une fois les épreuves finis, nous sommes relâchés et le rdv est donné pour le lendemain.

Bilan : J’ai eu sans aucune surprise une excellente note. Sur les 15, il y a eu 4 qui ont une note éliminatoire mais qui avaient la possibilité de quand même passer les entretiens du lendemain en entrainement. Et nous étions que 4-5 à avoir au-dessus de la moyenne.

Mes petits conseils sont, bien entendu, une préparation physique importante. Des tests sur le parcours en amont pour pouvoir se situé et mieux se préparer.

ATTENTION à l’épreuve de «simulation de combat » qui est assez perturbante, car non commune. Premièrement sa glisse fortement sur le parquet du gymnase donc attention aux baskets, et dès que les poids touchent le sol, il faut recommencer donc percuter assez rapidement sinon on perd énormément de temps. Pour rappel au-delà de 2min55 c’est -1 pts toutes les 5 secondes… Ça va vite ! Très vite. J’avais anticipé la chose et optimisé ma prépa pour faire le parcours en moins de temps possible avant cet atelier (J’étais en moins de 2min, genre 1min56-58). Deuxièmement, prenez votre temps pour pas le faire en précipitation et gardez votre sang-froid.

Cette épreuve est gérée par le « bureau des sports » mais elle est supervisée par un colonel qui sans aucun doute émet un avis sur votre performance mais surtout sur votre implication et votre persévérance. Donc pas de panique si vous avez une note pas terrible car déjà ce n’est que coefficient 3 mais si vous vous êtes sortis les doigts, c’est que positif. Ils ne veulent pas que des athlètes de haut niveau.

Les Oraux.

Les Oraux se composent d’un entretien avec un psychologue, d’un autre avec le jury.

Je suis convoqué le lendemain de l’épreuve sportive avec un passage chez le psychologue à 10H00, et chez le jury à 15H00.

Étant déjà militaire, je n’ai pas eu le droit aux fameuses questions du psychologue sur « tu as conscience que tu peux tuer des gens ? Comment le vit ta famille ? Etc… ». De plus étant sergent, j’ai eu pas mal de question sur mon vécu militaire et les différents évènements de ma carrière. Ainsi qu’une présentation de moi-même. Sans vendre du rêve, j’ai décrit mes différents ressentis sur certains évènements ainsi que les réactions que j’ai pu avoir. J’ai expliqué pourquoi je souhaité quitter l’ADT pour la GN en tout honnêteté et en exposant mon projet.

Ce passage peut être perturbant pour certains candidats, car les questions sont parfois un peu personnel mais au final rien de bien intrusif… On nous demande pas notre catégorie de porno préférée comme j’ai pu l’entendre (Et au pire je peux vous la dire hein ;)). C’est comme tout, cela se prépare et on anticipe les questions comme nos défauts et nos qualités. Et rappelez-vous, vous avez rempli un inventaire de personnalité qui sans aucun doute est connu par le psychologue et permet de déceler les mythos ou les psychopathes qui seraient passés entre les mailles du filet.

J’ai entendu que pas mal de candidat, se faisait recaler par le psy… Je ne connais pas l’exactitude de cela mais bon autant ne pas la négliger et si préparer correctement.

Le jury

C’est on va le dire, une des épreuves déterminantes du concours avec son coefficient 7. Et cette fois nous sommes devant un jury qui vous posera des questions sur vous et vos motivations (ENFIN ?!). La durée de l’entretien est censée être de 20 min pour tous les candidats. Elle se passe en deux partis, d’abord un exposé oral sur une question d’ordre générale puis des questions de tout ordre posé par le jury.

Petite particularité, les GAV et les militaires devait se présenter devant le jury avant de commencer… (Comme ce qu’on apprend et utilise au quotidien quand on rentre dans le bureau de son supérieur hiérarchique.)

Je rentre, je me présente et je pioche parmi une dizaine de sujets. Mon sujet c’était « Le commerce traditionnelle face à internet » (un truc dans le genre). S’en suit une préparation de 10 min dans une autre salle. Contrairement à ce que j’ai pu entendre dans les couloirs par certains candidats il est nécessaire pour maximiser ses chances de faire un exposé bien structuré, semblable à l’écrit donc une introduction, un plan et une conclusion. La durée de l’exposé doit être d’environ 10 min mais les examinateurs peuvent y mettre fin à tous moment. J’ai encore une fois entendu tout et n’importe quoi, des gens qui ne faisais que 2-3 minutes, des gens qui se font interrompre etc… Personnellement, j’ai pu dérouler mon exposé au complet en toute fluidité durant approximativement 10 min. Ils m’ont ensuite demandé de me présenter, et j’ai dû une nouvelle fois répondre à des questions sur mon passé militaire. J’ai exprimé ma vision du commandement, et différents points sur l’armée. Argumenté certaines questions comme « pourquoi la GN ?, tu ne vas pas t’ennuyer ? Et si tu n’arrives pas rejoindre ça, tu fais quoi ? », Encore une je m’attendais à ce genre de question, je m’y étais préparé et j’y répondu en toute honnêteté. Au bout de 20 min, une alarme a sonné sur le portable de l’examinateur, alors que je pensais devoir mettre fin à l’entretien, j’ai continué à discuter avec eux 2-3 minutes de plus. Alors qu’un autre candidat n’avait même pas eu le temps de finir sa phrase… (Je ne sais pas ce qu’il est advenu de lui).

A l’issue de ces entretiens, quelques formalités administratives et me voilà à nouveau relâché en attente des résultats qui seront publié sur le site du recrutement le 08 février (1 mois après).

Résultats

Nous voilà un mois après, je rafraichis la page toutes les 10s en attente des résultats… Il tombe aux alentours de 15H30 ! Pour rappel sur les 4500 admis aux sports et oraux, seulement 1320 seront pris.

La liste n’est plus par ordre alphabétique mais ordre de classement. Donc à vous de choisir si vous commencez par le bas ou le haut.

Comme je suis un bon blaireau, j’ai commencé à partir de la deuxième feuille pour rapidement finir à la fin des 1300 noms sans trouver le mien… Dans mon canapé en position allongé, le cœur battant à mach 12, deux trois faux espoirs avec des admis qui avaient un nom similaire au mien et la déception m’envahissant. Je décide de refaire un passage du tout début et bien regarder chaque nom mais surtout je passe de la position allongé à assis !

Et la sur la première feuille je vois mon nom… Quel con que je suis à me mettre le stress ! Je suis donc à ma grande surprise dans les 100 premiers. Joie intense puis retour à la réalité ahaha.

La suite

J’avoue que pour l’instant, je nage un peu dans le flou… J’attends que sa se tasse pour avoir les différents éléments. Étant déjà militaire, j’ai quelques particularité comme par exemple la VM qui je dois passer à mon CMA et non comme les civils dans un centre. ATTENTION encore une fois, pour moi ça n’en pose pas de problème, mais certains civiles après tout le parcours du concours sont recalés pour inaptitudes médicales donc soigné vos dents et tous vos petits bobos pour éviter une inaptitude débile…

De plus, je dois envoyer mes documents concertos pour permettre le suivie de mes états de service, et la reprise de mon indice une fois affecté en école.

L’incorporation

Question épineuse, actuellement il y a un bouchon… Les incorporos des admis de mars 2018 ne sont pas encore rentré en école après déjà plus d’un an d’attente. C’est d’ailleurs pour cette raison que le concours de MARS 2019 a été supprimé. Mais récemment, le budget a été voté et il devrait intégrer en Aout 2019, le « trafic » se fluidifiant, il est envisageable pour les 100 premiers de Octobre de 2018 d’espérer une intégration en Décembre 2019 et pour le reste courant 2020… Permettant petit à petit de reprendre un cours normal des incorporations.

Préparation

Cela va faire l’objet d’un autre post dont je vais mettre le lien mais un grand remerciement à Mickaël de l’association oppidum, grâce à son implication, son exigence et ses immenses connaissances, j’ai pu me préparer à ce concours et surtout le réussir (je partais de loin mais comme quoi avec un peu de travail et d’effort ça passe).

Voici le lien : https://www.aumilitaire.com/communaute/topic/36034-préparation-au-concour-sog-association-oppidum/

Un autre lien cette fois-ci, c’est celui d’un forum « G comme Gendarmerie » que j’ai découvert sur le tard qui regroupe des gendarmes (surtout des candidats) et qui vous permettras d’avoir des informations complémentaires sur tous les concours que ce soit GAV ou SOG.

 

lien : https://gcommegendarme.fr/

Et si jamais vous avez réussi le concours d’octobre 2018, il y a un groupe facebook que vous pouvez rejoindre et qui regroupe une majorité des admis.

Voilà Voilà ;)

Petite note pour les personnes du forum qui me connaissent un peu, effectivement ça sera la fin de mon aventure chez les troupes de montagne…. J’ai fait ce que j’étais venu rechercher, j’ai réussis les tests qui me faisais rêver et j’ai réalisé certaines choses sur moi-même. Il fallait choisir et je l’ai fait. Il me reste encore 1 an à « profiter » en régiment et puis voilà ! C’est tout en restant dans l’institution que je vais explorer de nouveaux horizons ! (C’est beau ça nan ? Je vends du rêve là :p)

 

  • Like 5

"What is dead, May never die"

SEM 77 / 499-7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

j'espère que tu feras un RETEX de ta scolarité en ESOG et de tes tests de ta compétence particulière "ski-alpinisme".

N'oublies pas de te signaler rapidement au bureau RH de l'école avant même la journée sur les compétences particulières.

Modifié par Asta
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petit UPDATE :

Le concours de mars 2018, ont tous été convoqué et a l'heure actuelle aujourd'hui les premiers d'octobre 2018 commencent a recevoir les convocations.

Comme beaucoup de concours, il y a des désistements avant incorporo et directement le jour de l'incorporation. Donc ils appellent des gens du concours d'octobre 2018 pour compléter mars 2018.

Je fais partie de cette catégorie.

Je complète une incorporation fin septembre a CHAUMONT.

Apres moins d'un an d'attente a la suite des résultats. 

Pour la transition Armée-GENDARMERIE. Je suis tout simplement un cursus de départ classique car j'avais déjà fait les CR en amont et rendu compte de la réussite. J'enverrais a ma comptabilité le contrat que je signerai en gendarmerie.

Pour une situation géographique plus confortable je sacrifie mes 30 jours de perm que j'avais gardé mais c'est un sacrifice utile. Cursus de départ en 3j. Je fais mon pot de départ lundi soir.

 

Ca fais assez bizarre car j'ai juste l'impression de renchainer sur un autre stage... A cause de la transition extrêmement rapide. Mais je vais m'y faire !

C'est partie pour de nouvelles aventures en "Bleu" des la semaine prochaine !!


"What is dead, May never die"

SEM 77 / 499-7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Félicitations pour ton "départ précipité" ! Mais s'il te plait : ne quitte pas la forum !

Tu seras à nouveau en école : tu gardes ton grade et surtout ton ancienneté dans ton grade ?

Bon pot, bon début en bleu et grande méfiance désormais sur les routes quand je conduis !

Amitiés,

Pierre


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je prends le grade d'élève gendarme mais effectivement une fois en affection, je récupère mon ancienneté notamment pour la solde !


"What is dead, May never die"

SEM 77 / 499-7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, YaYannick a dit :

Je prends le grade d'élève gendarme

Même pas ss off ? Ou alors tu récupères ton grade à la sortie de l'école seulement ?


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gendarme/maréchal des logis c'est le premier grade des sous-officiers en gendarmerie.

EG = ESO

  • Like 1

"What is dead, May never die"

SEM 77 / 499-7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Félicitations renouvelées, Camarade des cîmes, pour ce "beau cadrage" au classement ! (Mais qui pouvait en douter au fond ?)...

Et surtout pour tes précieux conseils pour les postulants à "la bleue" !

(Quoique, te concernant, la couleur de la tenue t'es déjà familière... :default_grin:)

Bref : que ce fût désormais en Mobile, Départementale, ou en PGHM :

Tot Dret !

(Comme depuis toujours...)

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...