Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je vais poser brièvement les bases. 

J'ai arrêté en 2eme année de DUT informatique ma formation pour intégrer le programme grande d'Epitech. (expertise informatique)

Je suis actuellement en 1er année et je cherche à me re-orienter. Ma motivation, et ma conviction me mène dans les métiers de l'armée et je ne reculerai pas devant cette décision.

 

J'aimerai integré une formation de sous officier en specialiste reseaux et sécurité des sics. Hors voila, je ne trouve aucune information sur le niveau attendu lors des tests, j'ai même lu qu'il y avait un test de culture G informatique ainsi que des tests d'algorithmique. 

Mon seul diplome est le BAC, ai-je vraiment mes chances ? Quels sont les modalités de recrutement dans le domaine informatique ? 

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Salut à toi !

Tu n'as pas à t'en faire je pense, je viens d'avoir ma date d'incorporation pour la spécialisation concepteur et manager des SI. J'avais demandé Spécialiste réseaux et sécu des sics en 2eme choix. J'ai un DUT en informatique obtenu en 2015 et j'avais pas retouché à l'info depuis l'année dernière. Il y a effectivement des tests de mathématiques mais c'est du calcul mental, rien à voir avec l'informatique.

La seul chose qu'on m'a reproché, c'est de ne pas avoir eu d'expérience pro dans le domaine, mais je lis partout qu'un niveau bac suffit, c'est un plus d'avoir fait de l'informatique pour pouvoir suivre donc ça devrait aller ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Salut à toi MrCroft,

Merci pour ta réponse, tu m'a vraiment soulagé haha !
Et bien dans ce cas là j'ai toute les chances de mon côté et je vais tout donner !

A plus tard dans le milieu alors :115:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

En toute objectivité : pourquoi ne pas terminer votre cursus, puis intégrer ensuite les Armées ?

Vous seriez alors en "position de force", tant au niveau des compétences que des opportunités de recrutement en tant que Of/S-Of/Spécialiste...

Modifié par dragunov
coquille
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Voilà je vais vous expliquer simplement, le niveau d'étude dans cette école est très élevé, et avant la spécialisation de 3ème année pour continuer sur le master il n'y a que très peu de réseaux et la sécurité ce fait par le biais d'un "hub", et de ctf organisé dans certains campus notamment l'insa de lyon.

La quantité de projet et de code y est assez astronomique puisque c'est en moyenne 60h de code par semaine et des exams validé qu'a des conditions élevés (100% de tests valide, 15/20 et pas plus de 5 fautes de normes sachant qu'un espace en trop ou un '\n' en trop en fin de ligne pénalise de -1 à -2 points) avec quasi 1 à 2 projets noté à rendre par semaine.

Le try hard est la clé de la réussite, seulement voilà je ne m'épanouie pas dans ce milieu 100% code (j'aurai du peut être m'orienter vers Epita).
Je ne souhaite pas recommencer un DUT puisque j'ai déjà fait et le fait de rester en 1er année encore et toujours est moralement difficile (la notion de réussite est absente) sachant que je ne peux plus me permettre de payer une école privé.

Je pense avoir les capacités de réussirs en tant que sous-off, même si le concours en interne me fait un peu peur étant donné le trop peu d'information communiqué par rapport au cours qui nous seront soi-disant proposé sur place (via bénévolat ou autre).

J'ai aussi conscience de ce que représente un engagement au sein de l'armée, et c'est de toute manière dans ce domaine que j'irai, bac, licence, ou master en poche

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Tu as validé au moins une année post-bac, tu as essayé des années en plus : tu as donc une certaine "maturité". Tu as tes chances de décrocher St Maix à condition de savoir expliquer, s'il y a lieu, tes abandons-changements de parcours


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Salut Levy, 

Effectivement ces années ont été très constructives, la prise en maturité, la connaissance de soi et se prendre en main pour aboutir à des projets qui maintenant me permet d'avoir un aperçu de mon avenir est moteur de réussite. 

Après faut-il encore pouvoir avoir l'opportunité de reussir c'est pour ca que je me tourne vers les métiers de l'armée qui apporte quand même un sacré boost (réussite, travail, salaire, formation) 

Bon après, si j'ai bien compris c'est poser une candidature, faire les tests, et ensuite on peut celon les resultats avoir notre spé ?

J'ai lu que sous-off des sics c'était direction Rocheford apres la formation militaire initiale, donc concernant le choix d'ecole je sais pas si c'est eux qui peuvent faire exception ou non ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Personnellement je n'ai pas continuer mon cursus parce que je trouve que l'éducation national bride ce domaine. Programmer c'est coder, tester, chercher à corriger les erreurs, trouver des solutions jusqu'à arriver au résultat. En DUT on nous faisait des contrôles papier, du par cœur sans faute possible et sans teste du coup, ce qui ne reflète pas du tout ce qu'on nous demande dans un emploi. J'ai voulu faire épitech mais je n'ai pas réussi à avoir un prêt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

il y a 6 minutes, Levy Pierre a dit :

Tu verras sur place !

Bonne chance pour la sélection à l'entrée !

C'est sur,

Merci à toi :m

il y a 4 minutes, MrCroft a dit :

Personnellement je n'ai pas continuer mon cursus parce que je trouve que l'éducation national bride ce domaine. Programmer c'est coder, tester, chercher à corriger les erreurs, trouver des solutions jusqu'à arriver au résultat. En DUT on nous faisait des contrôles papier, du par cœur sans faute possible et sans teste du coup, ce qui ne reflète pas du tout ce qu'on nous demande dans un emploi. J'ai voulu faire épitech mais je n'ai pas réussi à avoir un prêt.


Effectivement en DUT c'est 8h de codes par semaines, contre 50 à Epitech.

Les cours de réseaux : ping sous VM windows xp
Cours d'info : windows
Code : sous windows (bien que cela n'est pas problématique, la rigueur sous linux est primordial en entreprise)
1 mois et demie pour apprendre ls, cat, mkdir, rm, mv, cp grep et quelques arguments ?

Cela demande 1 journée, voir 2 journée ?
Comment résumé un cours de DUT : le man du terminal, donc les cours sont dispensables à 100%, suffit de faire man(2)(3) -commande et tu as tout ce que tu veux.
Sachant qu'en dut on apprend pas a faire nos propres lib et que recoder ls, cat, print, c'est un niveau bac +2 soi-disant.

Les exams ? Coder sur papier :blink:

yes allez-y pour compiler un programme sur papier :m

Coder un shell (oui oui), le code est prémaché et on apprend en 2ème année de DUT alors que c'est un projet après 2 mois de cours à 'Tek, donc on apprend rien ?

Cours de com, de francais etc c'est indispensable même si on va pas se le cacher c'est boring asf
Les maths sont d'un niveau assez conséquents qu'en on à pas fait S spé maths donc forcément même avec un tres bon niveau en STI, il est difficile de suivre (ca peut repousser)

Pis que dire de plus ... on en parle des languages ?

Pardon apprendre à coder en faisant des arbres programatiques ? j'ai mal lu le cours ou quoi :M
On apprend le java avec 80% de code prémaché ?
Personnllement ils nous ont fait apprendre le code avec le language PASCAL

Vous avez bien entendu, ce language qui à disparu aussi vite qu'il est apparu cause d'être useless :unsure:

Modifié par n0d

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

MrCroft, pour répondre plus clairement et sans cracher sur les DUT qui peuvent être une réponse pour certain profil évidemment, tu as bien compris toi aussi que l'informatique c'est d'abords de la rigueur.

Sans norme de code, sans compiler en commande bash, sans utiliser linux tout les jours, sans se forcer à n'utiliser QUE des commandes pour naviguer sous linux, sans avoir une rigueur du code, une rigueur de travail, et un esprit autodidacte on ne peut pas avoir le profil recherché en entreprise.

Désolé aussi que tu n'es pu faire un prêt, pour moi le prix de l'école n'est pas justifiable malgré la formation apporté (il y a quand même beaucoup de points négatifs sur epitech il ne faut pas croire)

Et oui, désolé, mais je me rappelle d'avoir eu 10/20 sur une interro, en écrivant le code en lettre et en francais oui oui, genre "tant que je n'ai pas atteint la somme final, j'incrémente la variable x"
Et j'ai aussi eu 15 en faisant un programme qui crash donc qui ne compile pas simplement, et sans norme, (juste des indentations).

Après encore une fois, je trouve pas ca si mal dans le sens où quand tu as gouté à Epitech, 42, 101, epita, supinfo etc, tu te met vite à comprendre que ca serait aussi sympa d'être noté pour le travail fournis et pas que pour l'excellence du travail quoi. Car c'est aussi démotivateur, après voilà, ce sont des écoles de l'excellence, c'est un choix, c'est bien le problème y'a pas d'entre deux, soi c'est trop pas intéréssant, simple, et bridé comme tu dis, soi c'est d'un niveau où si tu travail pas de lundi à dimanche tu échoues.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Je suis toujours entrain de suivre le programme, faut que je me prépare physiquement avant de toute manière.

Juste que je ne suis pas certain de pouvoir passer tout les projets, donc en fonction de la fin de l'année d'ici 4 mois, je verrai si j'intègre ou non l'armée.

D'ailleurs en parlant de sous-off, je n'ai jamais les mêmes avis, alors je te demande aussi, mais la place de sous-off est-elle en soi gratifiante au sein de l'armée ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Très gratifiante : c'est le rouage indispensable entre les off et les MDR

Donc le ss off est indispensable pour que l'off puisse transmettre ses ordres, il est aussi indispensable pour que les MDR se sentent bien et utilement encadrés, donc formés

  • Thanks 1

Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :