Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Messages recommandés

Bonsoir,


Je viens vers vous un petit peu en dernier recours après avoir cherché des réponses un peu de partout sur internet en vain.

Je vous expose ma situation:

Armée de Terre.

Engagé en 2008 à l'ensoa (sous officier direct)

Spécialité ESRI informatique

1er contrat de 5 ans

Puis 2eme de 6 ans.

Pour arriver à la date du 31/10/19. (11 ans)

(Carrière courte certes, mais dont je ne rougis pas bien au contraire. J'ai vécu de très belles choses, des expériences inoubliables, une expérience indéniable pour la suite ... Mais ce n'est pas le sujet :d)

J'ai refusé le bstat afin de pouvoir partir entre 9 et 11 ans sans lien au service et avec l'IDPNO.

L'année dernière il a été temps pour moi de préparer ma reconversion dans le civil.

J'avais donc demandé une reconversion et parallèlement j'ai rempli un dossier (que dis-je, j'ai effectué TOUTES les démarches très pénibles) pour accéder au 4139-2.

Honnêtement, en ne pensant pas une seconde quon me proposerait un poste dans la fonction publique.

L'incroyable est arrivé après les dossiers lenvoi de 50 mails avec tous les documents nécessaires... Les entretiens...

On m'a effectivement proposé un poste en tant que B service du 1er ministre.

J'ai donc commencé en septembre dans mon nouvel emploi au profit de différents ministères.

J'ai eu 2 mois de "stage probatoire" et maintenant je suis en "détachement" pour un an.

Le soucis, si tant est qu'on puisse appeler ça un soucis, est que j'ai des opportunités/propositions très intéressantes tant techniquement que financièrement dans le privé qui potentiellement ne passeront pas deux fois.

Et qui en même temps me permettraient de me rapprocher géographiquement de ma conjointe et ainsi enfin mettre fin à cette situation de célibat géo :@

À la fin de ce détachement mon chef et moi devons décider de notre avenir commun ou non: l'intégration.

L'autre possibilité est que je mette fin à mon détachement de manière anticipée ce qui implique soit un retour dans mon ancienne affectation si place disponibles soit une mise en disponibilité (avec avis cap)

Déjà quelqu'un à t'il eu cette expérience ? Et sait comment ça se passe réellement?

Étant donné que je suis en CDD je ne pense pas dire de bêtises en disant que je serais dans la légalité en acceptant un poste en CDI après avoir mis fin à mon détachement+ demission.

(J'ai un modèle de lettre dans le dossier d'accueil 4139-2)

La question étant : qu'en est il de l'IDPNO ?

En refusant l'intégration à la fin de mon détachement je pense y avoir droit car je serai toujours entre 9 et 11 et l'armée ne me reproposera pas de contrat.

En revanche, je me demande ce qu'il en est si je mets fin à mon détachement de manière anticipée et que j'accepte CDI ...

Quelque part ne pourrait on pas me dire que c'est moi qui part et pas l'armée qui ne me re propose pas de contrat et qu'à ce titre je n'ai pas la possibilité d'avoir l'IDPNO ?

Je vous avoue que c'est très flou et que je n'arrive pas à avoir de réponses.

Défense mobilité ne sait pas trop me répondre.

Je n'ose pas vraiment contacter le GSPI ni les RH car c'est très délicat (surtout que ça se passe très bien mon travail actuel) j'ai un peu peur de me mettre dans une situation délicate.

En résumé je compte réellement sur cette communauté pour me donner des retex ... Ou même les réponses à mes questions.

Merci de m'avoir lu ! :)

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :