Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Escadrons EEI et ERI


Gazelle
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

Les escadrons d'éclairage et d'investigation (EEI) présents au 1er RS ou au 1er RHP mènent t'ils des missions bien particulières (de renseignements ou autres) en autonomie ? Ou sont-ils employés comme les escadrons de reconnaissance et d'intervention (ERI) ? C'est à dire, je crois, dans la protection et l'aide à l'engagement des blindés ?

Sinon, quels sont les différences entre ces escadrons et quels sont leurs missions plus précisément ?

En répondant à ces interrogations vous répondrez également, je pense, à ma dernière question : pourquoi seuls 2 régiments de l'ABC possèdent des escadrons nommés EEI alors que tous les autres régiments de l'ABC possèdent des escadrons ERI ?

J'appelle tous les "spécialistes" de la cavalerie à bien vouloir m'éclairer sur ce sujet :Y

Link to comment
Share on other sites

C'est plutôt la même chose. La différence étant surtout que l'un est doté de Milan et pas l'autre pour théoriquement pouvoir engager le combat.

Et les EEI travaillent au profit de la brigade, le ERI au profit du régiment. Mais au final ça ne change pas tellement de chose.

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ces infos !

Les ERI sont donc dotés de Milan pour le côté "protection des blindés" c'est ça ?

Les EEI, s'ils travaillent au profil de la brigade sont ils amené à partir plus souvent en mission ou entraînement avec d'autres régiments ?

Link to comment
Share on other sites

Tant pis je me lance quitte à me faire reprendre par les "experts du patin".

De quoi parlons nous ? Du domaine "combat des blindés".

Hors les 13e RDP, 2e RD, 2e RH, 1er RCA et 5e RD de "l'arme" mais aux vocations et missions très spécifiques, les unités de l'ABC se répartissent en deux ensembles = les "légers" et les "lourds".

Les LEGERS

Le 1er RHP est composé de :

1 escadron de commandement et de logistique, 3 escadrons blindés sur AMX 10 RCR et ERC 90 SAGAIE, 2 escadrons de reconnaissance et d’intervention antichars (ERI) sur VBL, équipé de missile MILAN, 1 escadron de réservistes et 1 peloton de commandos parachutistes (= GCP).

Le 4e RCh est composé de :

1 escadron de commandement et de logistique, 3 escadrons de combat blindés, 2 escadrons de reconnaissance et d’intervention antichars (ERI) sur VBL, équipé de missile MILAN et 1 escadron de réservistes.

Le 1er REC est composé de :

1 escadron de commandement et de logistique (ECL) selon le modèle cavalerie blindée 2016, 1 escadron administratif et de soutien (EAS), 3 escadrons blindés sur AMX 10 RC-R et VBL, 2 escadrons de reconnaissance et d’intervention  antichars (ERI) sur VBL, équipé de missile MILAN, 1 escadron de réservistes et 1 escadron d'éclairage et d'investigation (EEI).

Le 1er RS est composé de :

1 escadron de commandement et de logistique (ECL) selon le modèle cavalerie blindée 2016, 3 escadrons de combat sur AMX 10 RCR, 1 escadron d’aide à l’engagement sur VBL, 1 escadron d’éclairage et d’investigation sur VBL et 2 escadrons de réservistes.

Le 1er RIMa est composé de :

1 escadron de commandement et de logistique, 3 escadrons blindés, 2 escadrons de reconnaissance et d’intervention  antichars (ERI) sur VBL, équipé de missile MILAN et 1 escadron de réservistes.

Le RICM est composé de :

1 escadron de commandement et de la logistique, 3 escadrons blindés, 2 escadrons de reconnaissance et d’intervention  antichars (ERI) sur VBL, équipé de missile MILAN et 1 escadron de réservistes.

Le 3e RH est composé de :

1 escadron de commandement et de logistique, 3 escadrons blindés sur AMX 10 RC, 2 escadrons de reconnaissance et d’intervention  antichars (ERI) sur VBL, équipé de missile MILAN et 1 escadron de réservistes.

Les LOURDS

Le 1er RCh est composé de :

1 escadron de commandement et de logistique, 3 escadrons de chars LECLERC, 2 escadrons de reconnaissance et d’intervention (ERI) et 1 escadron de réservistes.

Le 5e RD est composé de :

1 escadron de commandement et de logistique (ECL), 3 escadrons de chars LECLERC, 2 compagnies d’infanterie, 1 escadron de reconnaissance et d’intervention, 1 compagnie d’appui mixte (génie et artillerie) et 1 escadron de réservistes.

Le 501e RCC est composé de :

1 escadron de commandement et de logistique, 4 escadrons de chars LECLERC, 2 escadrons de reconnaissance et d’intervention, 1 escadron d'administration et de soutien et 1 escadron de réservistes.

Le 12e Cuirs est composé de :

1 escadron de commandement et de logistique, 1 escadron d'administration et de soutien, 4 escadrons de chars LECLERC, 1 escadron de reconnaissance et d’intervention, 1 escadron de maintenance régimentaire et 2 escadrons de réservistes.

Remarques de BTX.

1. Les compositions données sont à prendre avec réserve. La référence reste le REO que je n'ai pas.

2. En 2016, l'ABC a connu comme d'autres fonctions opérationnelles (combat de l'infanterie, combat du génie, etc.) une profonde réorganisation de ses unités selon la logique de densification des structures (= ARMEE de TERRE au CONTACT). Ainsi ont disparu la plupart des EEI, ERIAC et autres EAE (escadron d'éclairage et d'investigation et escadron d'aide à l'engagement) au profit des ERI.

3. L'ERI c'est 4 PRI = "Il a vocation à générer des SGTIA pour des missions d’intervention à dominante éclairage travaillant au profit d’un commandement de niveau 3 (brigade) ou 4 (GTIA). Selon la répartition des patrouilles reconnaissance ou missile, le PRI peut être employé sous les anciens formats PBL, PEI, PRIAC ou PAC. Enfin, les PRI ont également vocation à être employés comme SRR par les GTIA à dominante infanterie".

http://rpdefense.over-blog.com/2014/06/la-construction-du-modele-cavalerie-2016.html

4. "Les ERI sont donc dotés de Milan pour le côté "protection des blindés" c'est ça ?". Voir le laïus au-dessus.

5. Les EEI, s'ils travaillent au profil de la brigade sont ils amené à partir plus souvent en mission ou entraînement avec d'autres régiments ? Non.

BTX

  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

Cela me parait clair ! Merci beaucoup BTX, vous avez parfaitement répondu à mes questions.

Sur le site de "s'engager", certaines compositions de régiments varient un peu; exemple: il est indiqué que le 1er RHP possède également un escadron d'éclairage et d'investigation. Mais pour résumer, si je comprends bien, il n'y a pas d'intérêt à différencier les missions des ERI à celles des EEI d'autant plus que les EEI semblent disparaître petit à petit.

En vous souhaitant une bonne soirée.

Alex

Link to comment
Share on other sites

A ma connaissance, il ne reste que 2 EEI, ceux que vous avez cités, aux 1er RS et 1er REC. Pourquoi ? Parce qu'utilisés par la 6e BLB, rompue aux raids blindés, les EEI lui procurent du RENS tactique et de terrain. Ne pas oublier que la 6e BLB est "lourde" avec ses trois régiments d'infanterie les 2e REI, 21e RIMa et 13e DBLE.

La 11e BP - dont le 1er RHP - est une brigade d'urgence. Elle n'en a ni l'usage ni l'emploi. Elle dispose avec les escadrons ERC SAGAIE et AMX 10 RC ainsi qu'avec les GCP de moyens de renseignement organiques.

Vous noterez que le pendant de la 11e BP, la 27e BIM, ne dispose pas d'EEI rattaché au 4e RCh.

L'ERI c'est autre chose. L'ERI au contraire de l'EEI ENGAGE le combat notamment antichar. Il est équipé pour cela et avec le RENS de contact, il est un outil de combat très efficace.

BTX

Ya Rab Yeshua.

Link to comment
Share on other sites

 Share



© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...