Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

Le Bâtiment de soutien et d’assistance outre-Mer « Dumont d’Urville » a été réceptionné par la DGA

Messages recommandés

http://www.opex360.com/2019/04/12/le-batiment-de-soutien-et-dassistance-outre-mer-dumont-durville-a-ete-receptionne-par-la-dga/

b2m-20170201-720x340.jpg

Initialement, la Marine nationale ne devait disposer que de trois Batiments multimissions [B2], appelés désormais « Bâtiment de soutien et d’assistance outre-Mer » [BSAOM]. Mais lors de la révision de la Loi de programmation militaire 2014-19, décidée après les attentats de Paris, en janvier 2015, il fut finalement décidé de commander un quatrième exemplaire auprès de la société Kership, commune à Naval Group et au chantier naval Piriou.

Depuis, trois BSAOM ont été livrés à la Marine nationale : le « D’Entrecasteaux » pour la Nouvelle-Calédonie, le « Bougainville » pour la Polynésie française et le « Champlain » pour la Réunion. Restait donc le quatrième, commandé en 2017.

Attendu pour le second semestre 2018, le BSAOM « Dumont d’Urville » a finalement été réceptionné par la Direction générale de l’armement [DGA] le 5 avril dernier. Se trouvant actuellement à Brest, il rejoindra prochainement Fort-de-France, son futur port-base. Il y remplacera, deux ans après son retrait du service actif, le Bâtiment de transport léger [BATRAL] du même nom.

Pour rappel, un BSAOM est un navire de 66 mètres de long pour 14 mètres de largeur et un déplacement de près de 2.300 tonnes en charge. Mis en oeuvre, en alternance, par deux équipages de 23 marins, il est peut rester en mer pendant 30 jours sans ravitaillement et de naviguer 200 jours par an. Enfin, il est doté de deux mitrailleuses de 12,7 mm.

Les missions assurées par un BSAOM sont très variées. Cela va de la police des pêches [le D’Entrecasteaux a récemment participé à l’opération RAI BALANG], à l’assisance aux populations, au transport de fret, à la lutte contre les trafics, à la projection de forces ou encore à l’embarquement de plongeurs.

Par ailleurs, l’été prochain, la Marine nationale devrait prononcer l’admission au service actif de la « Combattante », son troisième Patrouilleur Antilles-Guyane [PAG] qui sera également basé à Fort-de-France.


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :