Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Messages recommandés

Bonjour à tous, je suis engagé depuis octobre 2015 en tant que sous-officier direct dans l'armée de terre, ma famille du côté de ma mère on découvert qu'il était porteur du syndrome de Brugada ( Maladie Génétique rare du cœur ), je dois faire des tests médicaux mais il y a de très forte chance que j'en sois porteur.

Ce Syndrome peux t'il me faire réformer de l'armée ? J'aimerais savoir avant de devoir en informer mes supérieurs de ce que deviendrais mon avenir dans l'armée de terre et dans ma spécialité

Je remercie d'avance ceux qui pourront m'aider

Cordialement Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Vux.

1. Pas de médecin militaire d'active membre de ce forum. Donc les indications qui pourraient vous être livrées sont à prendre avec beaucoup de réserve.

2. Vous concernant, il est IMPERATIF via le médecin-chef de votre unité de caler un RDV avec un cardiologue militaire au HIA le plus proche pour entamer la batterie de tests à partir de laquelle sera bâti un diagnostic et, selon, informé le conseil régional de santé.

3. Extrait de l’ARRÊTÉ relatif à la détermination du profil médical d'aptitude en cas de pathologie médicale ou chirurgicale du 20 décembre 2012

 6.1.8. Autres (index 106).

1. Anomalies électrocardiographiques isolées de la repolarisation :

- atypies de la repolarisation non associées à une affection cardiaque ou générale ; G = 1 à 2

- pathologie des canaux ioniques (QT long, QT court, Brugada, etc.) après avis spécialisé  G = 4 à 6

- anomalies de la repolarisation associées à une autre affection cardiaque ou générale (après avis spécialisé) :

- à l'engagement ; G = 4

- en cours de carrière. G = 3 à 6

4. Informer vos supérieurs, c'est très bien et parfaitement compréhensible. Pour autant, même s'il revient au commandement de prendre la décision finale, l'avis des médecins et celui du conseil de santé régional comptent pour beaucoup.

5. En clair, comme vous l'avez toujours fait jusqu'ici, restez serein et attendez la convocation chez le spécialiste.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Bonsoir BTX,

Merci pour votre réponse, j'ai effectué chez un spécialiste du syndrome l'examen qui confirme que je suis porteur du syndrome, si je reprend ce que vous m'avez indiqué, je vais être réformé pour cause médical ? 

L'armée prend t'elle en compte la déclaration du médecin concernant ma maladie ? Car ce n'est pas un simple électrocardiogramme qui indique que l'on est porteur oui ou non du syndrome, c'est beaucoup plus poussée que cela ...

En attente de vos réponse et merci d'avance 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

L'avis du praticien du privé ne pèse rien face à celui du spécialiste militaire. Car ce dernier, de par son statut (militaire), émet un avis tout aussi fondé engageant la responsabilité du MINARM en cas d'erreur ou d'accident.

Donc il est urgent de le consulter. Et de son avis, transmis au commandement, dépendra la décision = apte avec restriction (par exemple) ou inapte définitif.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Bonsoir BTX et Pierre,

 

Merci de vous soucier de mon problème, pour le moment je n'ai fait aucune démarche, je sais qu'il y a de forte chance que je soit réformé et je vous avoue d'avoir peur de la suite, je ne veut pas me retrouver du jour aux lendemain sans rien, je me renseigne pour le moment aux maximum avant de lancer la démarche 

 

Cordialement Rémi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Le temps ne travaille pas pour vous. Qu'en dit votre hiérarchie ?

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Courage Rémi, même s'il y a comme tu le dis peu d'espoir !

Qui est au courant pour l'instant ?

En tout cas, cela n'a pas été décelé lors de ta VMI, donc l'armée ne peut rien te reprocher


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Il y a 13 heures, BTX a dit :

Le temps ne travaille pas pour vous. Qu'en dit votre hiérarchie ?

BTX

Ils ne sont pas encore aux courant, je le ferait en temps et en heure, je suis loin de ma région de naissance, loin de ma famille et j'ai une spé qui fait que je ne peux pas trouver du travail n'importe où, je ne veux pas me retrouver "a la rue"

il y a 11 minutes, Levy Pierre a dit :

Courage Rémi, même s'il y a comme tu le dis peu d'espoir !

Qui est au courant pour l'instant ?

En tout cas, cela n'a pas été décelé lors de ta VMI, donc l'armée ne peut rien te reprocher

Très peux de monde, des collègues proches mais aucun supérieur pour le moment

Pour décelé le syndrome il faut faire un examen spécifique, un électrocardiogramme ne suffit pas

C'est surtout le "après" qui me fait peur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Le 30/05/2019 à 12:29, Rémi1 a dit :

C'est surtout le "après" qui me fait peur

On peut te conseiller !
Je crois que l'armée emploie aussi des civils, bien que ce soit moins glorieux


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Le 30/05/2019 à 12:29, Rémi1 a dit :

Très peux de monde, des collègues proches mais aucun supérieur pour le moment

Une seule personne est au courant, c'est déjà trop pour courir le risque de continuer à te taire. Je te comprends pourtant : si on me disait demain que je ne peux plus rester militaire, j'agirais sans doute comme toi.

Mais dans ton cas, l'armée ne peut pas prendre le risque de te garder, en tous cas pas à un poste "actif", ce qui est triste pour un sous officier comme toi. Par contre, elle t'a accepté lors de la VMI, donc je pense que l'armée te DOIT une réorientation !

Dis moi par MP (MP uniquement) quel est ta spé si spéciale !


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Il y a 4 heures, Levy Pierre a dit :

Une seule personne est au courant, c'est déjà trop pour courir le risque de continuer à te taire. Je te comprends pourtant : si on me disait demain que je ne peux plus rester militaire, j'agirais sans doute comme toi.

Mais dans ton cas, l'armée ne peut pas prendre le risque de te garder, en tous cas pas à un poste "actif", ce qui est triste pour un sous officier comme toi. Par contre, elle t'a accepté lors de la VMI, donc je pense que l'armée te DOIT une réorientation !

Dis moi par MP (MP uniquement) quel est ta spé si spéciale !

Bonjour Pierre, je t'envoie cela

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :