Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Line67

reconversion dans l'immobilier avec défense mobilité

Messages recommandés

Bonjour :default_happy:

Je souhaite devenir agent immobilier, et de ce fait j'ai plusieurs questions

- Qui parmi vous est passé de militaire à agent immobilier ? Pourriez vous me parler de votre cursus pour passer de l'un à l'autre s.v.p ?

- J'entame mon cursus de reconversion avec défense mobilité et mon conseiller m'a dit qu'ils n'accompagnent que les formation qui durent 1 ans ou moins, or pour agent immobilier c'est 2 ans... Donc est ce que quelqu'un a déjà eu ce problème et aurait une solution ? Ou bien quelqu'un connait-il une formation correcte en 1 ans ? (J'ai pas mal cherché et je n'ai rien trouvé...)

- Qui s'est reconverti dans ce métier sans passer par défense mobilité ? Quels sont les avantages et les inconvénients ?  

Je suis preneuse de toutes les informations et conseils que vous pourrez m'apporter ! :default_grin:

Merci d'avance et belle journée à vous. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un projet lointain des préoccupations de ceux qui d'habitude viennent sur ce forum !

Bonne chance de toute façon


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'immobilier est un domaine où le meilleur côtoie le pire..

Trop d'amateurs, d'incompétents, d'aigrefins, ont plombé, et plombent encore ces professions... A tel point que l'agent honnête et consciencieux fait figure d'exception, et que les vendeurs potentiels (les vrais clients d'un agent...), y viennent d'eux-même !

En termes de formation, l'ICH (émanation du CNAM), est LA référence..

http://ich.cnam.fr/les-modalites-d-inscription-a-l-ich-paris-569315.kjsp

§§§

Concernant le quotidien d'un agent, sa tâche principale est de "rentrer des mandats". Pour ce faire, "labourer le terrain", tisser patiemment un réseau de  contacts locaux est fondamental...

C'est une tâche de longue haleine, et qui ne souffre pas la légèreté.

Sans cette étape : pas de mandats, pas de ventes de biens, pas d'honoraires...

§§§

L'immobilier fait rêver par le montant des commissions potentielles, mais celles-ci sont la résultante de mois et mois d'efforts et de disponibilité absolue, en journée pour "chercher des mandats", et soirs et w.e pour faire visiter les biens à de potentiels acquéreurs..

Un engagement et une disponibilité qui ne devraient pas effrayer un militaire !

"On y croit, on y va !"

 

Modifié par dragunov

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 27/06/2019 à 22:17, dragunov a dit :

Trop d'amateurs, d'incompétents, d'aigrefins, ont plombé, et plombent encore ces professions... A tel point que l'agent honnête et consciencieux fait figure d'exception

A mon humble avis, compétence et honneté sont incompatible pour ce métier.

L'agent immo est un commercial. Son but est de vendre et j'imagine mal qu'il puisse donner tous les défauts d'un bien immo, les plus honnêtes éviteront le sujet, les pires seront prêt à mentir.

Je regarde pas mal les annonces immo en ce moment, quand je vois des agents immo dire "très bon investissement" pour des biens avec une rentabilité brut de 4%, je me dis que soit il y a de l'incompétence, soit ils sont simplement malhonnête.

Modifié par Sco

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Les deux mon Colonel !" 😁

§§§§

De ma longue expérience de ce milieu, (en tant qu'acquéreur/vendeur/investisseur) :

- 75% des "agents" sont techniquement et juridiquement incompétents. (D'autant plus ces dernières années, avec l'explosion des agences en franchise "employant" des mandataires, qui la semaine d'avant étaient peintre, coiffeur, ou manutentionnaire...     Je ne dénigre absolument pas ces professions, éminemment utiles ! Mais ce n'est pas le même domaine de connaissances.)

- 15% sont des escrocs potentiels si l'occasion s'en présente, voire "par nature".           Et parmi les 75% cités plus haut, un bon nombre ne pourra pallier son incompétence crasse que par la rouerie ou le mensonge par omission s'il veulent survivre...

- 10% environ sont "sérieux" dans leur expertise technique des biens, le suivi juridique des dossiers, et la fiabilité de leur montage financier.. Pour autant, cela n'est pas une garantie absolue qu'un bien se vende rapidement au meilleur prix, ou qu'un locataire estimé fiable à l'entrée dans le lieux soit à l'abri d'une défaillance en cours de bail..

L'immobilier peut être considéré comme plus sûr que la bourse de par sa moindre volatilité... Mais c'est aussi une de ses faiblesses : sa moindre liquidité.

 

On ne peut pas avoir tout et son contraire..

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon, pôle emploi peut financer des formations plus longues, et tu gardes ton ARE. Par contre, étude de dossier et cas par cas...

Sinon, j'ai trouvé ça:

Peut-on devenir agent immobilier sans diplôme?

L’agent immobilier indépendant doit être titulaire de la carte T. Pour l’obtenir, il faut en principe être titulaire d’un diplôme. Il est cependant possible d’obtenir cette carte en justifiant d’une certaine expérience professionnelle. Voici un récapitulatif des options qui s’offrent à vous pour devenir agent immobilier indépendant :

  • Etre titulaire d’un diplôme de niveau Bac+3 dont le contenu est économique, juridique ou commercial.
  • Etre titulaire du BTS “Professions Immobilières”.
  • Si vous n’êtes pas titulaire du baccalauréat :
    • Justifier d’une expérience de 10 ans en tant que salarié d’un titulaire de la carte T.
    • Justifier d’une expérience avec le statut cadre de 4 ans en tant que salarié d’un titulaire de la carte T.
  • Si vous êtes titulaire du baccalauréat : justifier d'une expérience de trois ans en tant que salarié d’un titulaire de la carte T.
  • Obtenir la validation des acquis par expérience (VAE). Il s’agit de faire valoir votre expérience professionnelle pour obtenir une équivalence de diplôme. Cette solution peut vous faire gagner du temps si vous envisagez une reconversion professionnelle pour devenir agent immobilier indépendant.

Il est donc possible de devenir agent immobilier sans diplôme. Du BTS au VAE, nombreuses sont les voies possibles pour devenir agent immobilier indépendant ! Quel que soit son parcours, l’agent immobilier doit avoir toutes les qualités d’un dirigeant d’entreprise !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...