Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

James38

Super motivé pour rentrer dans l'armée, déclaré inapte pour allergies alimentaires, que faire??

Messages recommandés

Bonjour,

N'ayant pas trouvé sur le forum les réponses aux questions ci dessous, Je me permets de poster ce message:

Mon fils de 18 ans est allé passer les tests de recrutement pour l'armée de terre il y a quelques semaines, et a été déclaré inapte définitif à cause de ses allergies alimentaires (oeufs). Le médecin militaire s'est basé sur les résultats de tests prescrits par l'allergologue il y a plus de 2 ans.
C'est une énorme déception pour lui, car il était super motivé, s'entraînait physiquement depuis plusieurs années maintenant pour pouvoir rentrer dans l'armée, un vrai projet professionnel et un projet de vie, qui tombent à l'eau brutalement.

Depuis, nous avons pris rendez vous chez l'allergologue, avons fait de nouveaux tests qui sont très encourageants, et la prochaine étape sera sans doute une réintroduction alimentaire sous surveillance à l'hôpital. Tout cela lui redonne de l'espoir.

Il est allé également revoir son interlocuteur au CIRFA, qui lui a suggéré d'attendre que son allergie ait complètement disparu pour déposer un recours suite à sa déclaration d'inaptitude. Car apparemment, il n'aura droit qu'à une seule nouvelle chance.

Mais là, je me pose plusieurs questions:

a)J'avais cru comprendre qu'un recours devait être déposé impérativement dans les 2 mois après la déclaration d'inaptitude, ce que le recruteur du CIRFA n'a pas indiqué. Qu'en est il exactement?

b)Est ce que vous avez des témoignages sur des cas similaires, de personnes ayant été déclarées inaptes pour allergies puis finalement recrutées quelques mois ou années plus tard, suite au dépôt d'un recours?

c)Quelles sont les portes que cette déclaration d'inaptitude lui ferme? En plus de l'armée, est ce que ça lui ferme aussi la porte pour les pompiers de Paris? la gendarmerie? La Police ? autre?

Car autant je peux comprendre qu'en mission militaire une allergie alimentaire puisse être une réelle contrainte, autant je le comprends beaucoup moins pour ces autres fonctions.

d)Est ce que vous avez des conseils à me donner?

Merci d'avance pour vos réponses

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

>> Découvrez notre TOP 8 des meilleures chaussures de running !

La démarche valant contestation d'une décision classant un candidat "inapte médical définitif" a été maintes fois abordée dans ce forum.

L'allergologue privé, c'est bien. Mais cela ne sera pas pris en compte en cas de contestation. Seul l'avis d'un médecin militaire spécialiste compte.

Il vous faut saisir le médecin général, directeur régional du service de santé, dont dépend le CSO où votre fils a passé sa VMA. En joignant au courrier, les photocopies des examens effectués et ceux qui sont à venir.

C'est le conseil régional de santé qu'il préside qui décidera de la suite à donner à votre requête. Ne perdez pas de temps.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre réponse. 

J'ai bien compris que ce n'est pas l'avis de l'allergologue privé qui sera déterminant. Cela signifie simplement que les tests prescrits montrent que l'allergie de mon fils est en nette diminution.

Néanmoins, j'ai toujours des interrogations:

Est ce que la saisie du médecin général, que vous me recommandez, correspond à la contestation/au recours officiel de la déclaration d'inaptitude?

Car dans ce cas, je suppose qu'il vaut mieux attendre que l'allergie soit complètement guérie (peut être dans quelques mois ou années) avant d'émettre cette contestation, vous ne croyez pas?

Ou alors, vous me conseillez de contacter dès à présent le médecin général, pour lui soumettre le dossier de mon fils, afin non pas de contester officiellement l'inaptitude, mais déjà pour lui demander conseil tout simplement.

Pardonnez moi d'insister mais ce n'est pas si clair, et selon moi, l'enjeu est d'émettre la contestation au meilleur moment, quitte à attendre un peu. Plutôt que de contester immédiatement, et risquer cette fois une inaptitude définitive et plus jamais contestable.

J'espère que vous voyez ce que je veux dire?

Merci encore pour vos éclaircissements

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vois parfaitement ce que vous voulez dire.

Avez vous une idée du délai au terme duquel l'allergie de votre fils aura totalement disparu ? Si oui et en se basant sur les seuls résultats et conclusions du praticien du privé, alors vous pourrez saisir cette direction régionale pour contester et faire lever cette inaptitude.

C'est en effet l'option à retenir en l'état.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre réponse.

A mon avis, la guérison définitive peut prendre quelques trimestres, ne serait ce que parce que les rendez vous à l'hôpital sont longs à obtenir.

De ce fait, on sera définitivement hors délai de 2 mois pour solliciter une sur expertise.

Peut être que la meilleure chose à faire, c'est d'envoyer un courrier officiel à la DRSSA dans les prochains jours, et d'expliquer la situation, tout simplement, afin d'obtenir de leur part des recommandations?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...