Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

MikeA

J'ai été reçu au concours de l'EOGN, à quoi m'attendre ?

Messages recommandés

Bonjour ! 

Je suis reçue à l'EOGN sur titre d'ingénieure et je voulais savoir à quel point ma vie allait changer et dans quelle mesure la réalité correspondait à mes aspirations. J'ai déjà été en stage à l'EOGN, j'ai vu des tonnes de reportages, je suis fan de séries policières américaines, de Fred Vargas, du capitaine Marleau ... Bref, ça donne envie d'être soldat de la justice, du moins à la télé. J'aime bien le service aux gens et un peu l'aventure,  ça m'a aussi aidé à poser un dossier, d'autant plus si je peux mettre au service des gens mon expertise d'ingénieure. C'est donc pour cela que je me suis préparée à fond. Mais, dans le fond, la vraie vie d'officier de gendarmerie, c'est quoi ? 

Aujourd'hui j'ai toujours envie de me sentir utile, longtemps j'ai voulu devenir militaire et je me suis faite recalée à Saint Cyr et l'Ecole de l'Air. Je suis devenue pompier volontaire et ça me va bien. J'ai lancé ma très petite entreprise de prestations informatiques en Europe. C'est pas facile, mais j'aime bien. J'aime mon copain qui est Britannique (qui ne parle pas Français, qui ne souhaite pas vivre dans un pays non anglophone) et qui suit une brillante carrière médicale en Angleterre, on ne se voit pas beaucoup de fois par mois mais c'est déjà ça. Je suis au conservatoire et j'aime le théâtre. Bref, j'ai pas attendu que l'on m'appelle, j'ai lancé ma vie.

En discutant avec les officiers gendarmes et les élèves officiers dont j'ai admiré la franchise j'ai entendu qu'en règle générale le conjoint du gendarme sacrifiait sa carrière, qu'il ne vallait mieux pas entrer en école en étant en couple. Ce n'est pas très rassurant.

Donc j'ai déjà deux questions : à quoi je dois m'attendre ? Suis-je en train de chercher plus alors que je me contente du peu que j'ai déjà?

Je suis ouverte à toute les orientations : départementale, mobile, IRCGN ... si mes aspirations et la réalité sont compatibles, est-ce que tout est compatible ? Est-ce que certaines carrières sont à privilégiées ?

Ce métier me botte mais je n'y sacrifierai pas ma vie pour. Je ne tiens pas à sacrifier ma vie je cherche à m'épanouir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Être gendarme française avec un conjoint qui ne veut  vivre que dans un pays anglophone... vous n'êtes pas prêt de vivre ensemble! Rien que ça ça me semble compliqué à long terme, sans parler du sacrifice de carrière.

Et sinon moi je vais plutôt parler pour l'armée en général, les épouses sacrifient leurs carrières car entre les mutations et les absences c'est dur d'avoir une continuité dans le projet pro. 

  • Like 1

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Il y a 14 heures, MikeA a dit :

Bonjour ! 

Je suis reçue à l'EOGN sur titre d'ingénieure et je voulais savoir à quel point ma vie allait changer et dans quelle mesure la réalité correspondait à mes aspirations. J'ai déjà été en stage à l'EOGN, j'ai vu des tonnes de reportages, je suis fan de séries policières américaines, de Fred Vargas, du capitaine Marleau ... Bref, ça donne envie d'être soldat de la justice, du moins à la télé. J'aime bien le service aux gens et un peu l'aventure,  ça m'a aussi aidé à poser un dossier, d'autant plus si je peux mettre au service des gens mon expertise d'ingénieure. C'est donc pour cela que je me suis préparée à fond. Mais, dans le fond, la vraie vie d'officier de gendarmerie, c'est quoi ? 

Aujourd'hui j'ai toujours envie de me sentir utile, longtemps j'ai voulu devenir militaire et je me suis faite recalée à Saint Cyr et l'Ecole de l'Air. Je suis devenue pompier volontaire et ça me va bien. J'ai lancé ma très petite entreprise de prestations informatiques en Europe. C'est pas facile, mais j'aime bien. J'aime mon copain qui est Britannique (qui ne parle pas Français, qui ne souhaite pas vivre dans un pays non anglophone) et qui suit une brillante carrière médicale en Angleterre, on ne se voit pas beaucoup de fois par mois mais c'est déjà ça. Je suis au conservatoire et j'aime le théâtre. Bref, j'ai pas attendu que l'on m'appelle, j'ai lancé ma vie.

En discutant avec les officiers gendarmes et les élèves officiers dont j'ai admiré la franchise j'ai entendu qu'en règle générale le conjoint du gendarme sacrifiait sa carrière, qu'il ne valait mieux pas entrer en école en étant en couple. Ce n'est pas très rassurant.

Donc j'ai déjà deux questions : à quoi je dois m'attendre ? Suis-je en train de chercher plus alors que je me contente du peu que j'ai déjà?

Je suis ouverte à toute les orientations : départementale, mobile, IRCGN ... si mes aspirations et la réalité sont compatibles, est-ce que tout est compatible ? Est-ce que certaines carrières sont à privilégiées ?

Ce métier me botte mais je n'y sacrifierai pas ma vie pour. Je ne tiens pas à sacrifier ma vie je cherche à m'épanouir.

Être en Gendarmerie c'est accepté les mutations durant une carrière. C'est aussi accepté les déplacements en France et DOM-TOM (sur plusieurs semaines) si vous envisagez une carrière en Gendarmerie mobile. Quoi qu'il en soit si votre compagnon ne peut pas envisager de vivre ailleurs que dans un pays anglophone, cela sera de toute évidence compliqué la vie à deux... A cela si vous ajoutez mes propos en introduction, il vous faudra vous armer de beaucoup de courage et patience. Pour votre info, j'ai un ami niçois qui avait épousé une américaine laquelle avait le mal du pays. Il est devenu flic à Los Angeles après avoir demandé la nationalité américaine grâce à son épouse. Si votre ami ne souhaite pas venir à vous, allez vers lui... Une manière aussi de mesurer ses sentiments l'un pour l'autre :)

@+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Je penche beaucoup pour la Gendarmerie. Cependant je ne souhaite pas y faire toute ma vie. Je souhaiterais dans l'idéal donner 5 ans minimum à 10 ans maximum de ma vie, temps de formation inclus. Y a t'il un temps minimum comme pour d'autres école de la fonction publique ?

J'ai reçu une autre offre d'emploi pour aider au développement d'une petite entreprise française à New York (@MP3 dans ce cas ce serais plutôt NYPD ;) ... sauf que mon compagnon est Britannique ... blablabla devenir résident permanent). Mais mon cœur balance encore pour la Gendarmerie. Même si l'offre d'emploi est unique je me dis que Gendarme on ne peut le faire que jeune.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

MikeA, tu te poses beaucoup de questions mais toi seule peut y répondre, toi seule peut faire un choix maintenant que les infos t'ont été données !


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

MikeA...

Tout d"abord : "Le Coeur a ses raisons que la Raison ignore...

Et c'est aussi le sens de la vie...

§§

il ne saurait donc y avoir ici de "bon " ou de "mauvais avis/conseil"... Seul votre sentiment du moment sera le bon. Selon les données du moment.

Peut-être serez-vous tentée de les remettre douloureusement en question dans cinq, dix, vingt ans... Si vous n'avez pas suivi votre voie...

Au jour d'aujourd'hui, "la bonne décision", c'est celle du risque, de l'aventure, de la victoire en ligne de mire, celle tout simplement, de la vraie Vie !

Maintenant !

"Croire et Oser"

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Bonjour Pierre LEVY,

Un peu de souplesse dans tes retours.

Il est important d'être à l'écoute des autres.

Tout le monde n'a pas la même compréhension des choses, la même attente ou les même besoins.

Lorsque nous écoutons une personne d’une oreille intéressée, sans jugement ni critique, alors l'esprit s’ouvre... 

Qui sait écouter, inspire confiance. L’écoute sincère est un acte d’amour, d’amitié ou de fraternité en fonction de la situation. Il faut écouter, si l’on veut par la suite être écouté car personne ne sait ce que sera demain...

Aussi si MikeA revient sur le sujet c'est qu'il ou elle en a besoin. Quoi de mieux pour comprendre une situation...?

En toute humilité et modestement apprends à écouter et non entendre, à observer et non regarder...

Je t'assure que la différence est importante et que cela jouera toujours en ta faveur.

Pense toujours à ouvrir et jamais à fermer... La nuance est importante...

Bien à toi,

😔

Modifié par MP3
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :