Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

Sous-marin La Minerve : les causes de l’accident demeurent inconnues

Messages recommandés

https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/marin-minerve-causes-l-accident-demeurent-inconnues-193425

L’épave du sous-marin La Minerve a été retrouvée au large de Toulon
 
La ministre des armées Florence Parly vient d’annoncer que l’épave du sous-marin La Minerve, disparu le 27 janvier 1968 avec 52 hommes à son bord, a été retrouvée par 2370 mètres de fond à 45 km au sud/sud-ouest de Toulon, au large du cap Sicié. La recherche de l’épave avait débutée le 4 juillet dernier : elle associe des moyens de la Marine nationale (SHOM), de l’Ifremer, du CEA et de la société Ocean Infinity. Ce sous-marin est désormais une sépulture et ne sera pas renfloué. Une cérémonie aura lieu en mer pour les familles. Les causes de l’accident ne sont toujours pas formellement établies.

Voici l’article que je consacrais à ce drame en 2000, dans Libération (mon employeur de l’époque).

« Il est une heure du matin dans le port de Toulon. C’est l’hiver. Dans la rade des Vignettes, l’eau froide vient clapoter contre la coque noire de la Minerve, alors que le lieutenant de vaisseau Merlo débarque. L’officier quitte le bord du sous-marin, sa mission d’entraînement terminée. Il laisse derrière lui cinquante-deux hommes d’équipage qui ne dormiront guère cette nuit. Leur dernière nuit. En ce 27 janvier 1968, la Minerve repart immédiatement vers sa zone d’exercice, au large de Toulon. Quelques heures plus tard, le sous-marin va disparaître. On ne l’a jamais retrouvé.

Pourquoi ce sous-marin, à la pointe de la technique des années 60, a-t-il coulé ? Trente-deux ans après le drame, c’est toujours un secret défense. La Marine nationale n’a jamais rendu public le résultat de ses investigations. Les rapports de l’époque, qui dorment sur les rayonnages du service historique de la Marine, ne seront pas accessibles avant 2018, cinquante ans après les faits [Ces documents sont désormais déclassifiés]. Quant aux restes du submersible, jamais vraiment localisés, ils reposent toujours par 2 000 mètres de fond.

Grâce aux témoignages d’anciens sous-mariniers, nous pouvons aujourd’hui reconstituer les faits et conclure que l’accident a été provoqué par une erreur de conception du sous-marin. »

Ajout = http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/07/22/le-sous-marin-minerve-a-ete-retrouve-par-2400-m-de-fond-20396.html

Le sous-marin Minerve a été retrouvé par 2 400 m de fond (actualisé)

c701d37300fd5d4af95bc338b15971b0-le-sous-marin-la-minerve-disparu-il-y-50-ans-retrouve-au-large-de-toulon.jpg

Un demi-siècle après la disparition du sous-marin Minerve avec 52 hommes à bord, le sous-marin a été retrouvé au large de Toulon. Il a été localisée à environ 2400 mètres de fond, à 45 kilomètres au large de Toulon. Voir ici mon dernier post sur les recherches récentes.

2019_MTLN_126_A_001_002.jpg

L'épave a été localisée à 45 kilomètres de Toulon, à 2 370 mètres de profondeur, par le navire américain Seabed Constructor (photo ci-dessus Marine nationale), arrivé mardi dernier pour participer aux recherches, et dont les drones ont apporté la confirmation visuelle de l'emplacement du sous-marin Minerve, a précisé à l'AFP un haut gradé de la Marine nationale. 

Du 3 au 13 juillet 2019, l’Antea, navire de recherche pluridisciplinaire de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), avait mis en œuvre un drone sous-marin AsterX de l’IFREMER chargé de rechercher des anomalies sur le fond marin, à environ 2 300 mètres sous la surface de l’eau (photo ci-dessous).

2019_MTLN_121_A_001_036-2.jpg

Petit rappel historique.
Le 27 janvier 1968, le sous-marin, en exercice au large de Toulon, avait coulé en quatre minutes seulement. Malgré les opérations de secours aussitôt entreprises, l’épave n’avait jamais été localisée, laissant depuis les familles dans l’attente et le chagrin.

parly.jpg

Florence Parly, qui a annoncé la découverte, a demandé "à l’amiral Préfet Maritime et commandant de la zone maritime Méditerranée d’organiser une cérémonie commémorative en mer avec les familles, à la mémoire de ces 52 marins morts dans l’accomplissement de leur devoir".

Ce lundi en fin d'après-midi, le préfet maritime, Charles-Henri de la Faverie du Ché, a donné des précisions sur l'épave:
- l'épave a été identifiée dimanche en début de nuit par 2370m de fond
- elle est en trois morceaux
- sur les photos sous-marines, on voit inscrit en lettres rouges M-I-N-E:

minerve.jpg


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :