Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

Général Burkhard : « Le combat de haute intensité devient une option très probable »

Messages recommandés

http://www.opex360.com/2019/07/31/general-burkhard-le-combat-de-haute-intensite-devient-une-option-tres-probable/

 

burkhard-20190731.jpg

Ce 31 juillet, le général Thierry Burkhard a donc succédé au général Jean-Pierre Bosser à la tête de l’armée de Terre [CEMAT]. Et, dans son premier ordre du jour, il a développé la feuille de route qu’il entend suivre pour les années à venir.

Après avoir eu une pensée particulière pour les blessés de l’armée de Terre et leurs familles, le général Burkhard a salué l’action de son prédécesseur et assuré de sa résolution à s’inscrire dans « sa continuité. » Ce qui ne veut pas dire qu’il se reposera sur les acquis.

En effet, affirme le nouveau CEMAT, « sous l’impulsion de la ministre des Armées, stabiliser et consolider l’armée de Terre tout en lui donnant l’agilité nécessaire pour s’adapter aux nouvelles menaces et contraintes est mon objectif. »

En écho au général François Lecointre, le chef d’état-major des armées [CEMA], pour qui « il faut être prêt à s’engager pour un conflit de survie », le général Burkhard a décrit un monde « en transformation rapide » qui, s’il « présente de formidables opportunités, notamment technologiques », est aussi celui de « l’incertitude et de l’instabilité. »

« Le rapport de force redevient le mode de règlement des différends entre nations » estime le CEMAT. Aussi, prévient-il, « nous devons résolument nous y préparer en gardant à l’esprit que le combat de haute intensité devient une option très probable. » Et d’ajouter : « Agir ensemble, avec nos alliés et nos partenaires, est un impératif. »

Aussi, l’une de ses priorités sera la « préparation opérationnelle » car « préparer la guerre ne peut souffrir aucune approximation ». Comme son prédécesseur, le général Burkhard insiste sur « l’esprit guerrier », qu’il faut cultiver « sans relâche ».

« La formation initiale et tactique, de même que l’entraînement, socle de la force morale, seront nos priorités », poursuit le CEMAT.

Pour rappel, « supplément d’âme » devant permettre de dominer l’adversaire, « l’esprit guerrier » repose sur l’aguerrissement des soldats et les traditions. Le tout combiné avec la haute technologie, qui doit démultiplier les capacités.

« La performance du combattant nécessite une implication de tous. Elle se construit aussi grâce à la qualité du commandement, à la livraison des nouveaux équipements, à son cadre de vie et au bien-être de sa famille. C’est notre singularité militaire qui fonde notre fierté d’ appartenance à l’armée de Terre », a encore souligné le général Burkhard, pour qui « volonté , disponibilité, inventivité et courage au combat, comme dans l’adversité, sont les vertus militaires qui doivent guider notre action. »

« Une armée de Terre forte, fière et audacieuse, telle est mon ambition. Les défis sont nombreux. Les relever est notre devoir de soldat. Vous pouvez compter sur moi comme je sais pouvoir compter sur vous », a conclu le nouveau CEMAT.

  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

>> Découvrez notre TOP 8 des meilleures chaussures de running 2020 !

dur de faire du combat haute intensité avec une armée d'échantillons, cela étant la démarche est bonne, espérons que le budget augmente un peu plus histoire d'avoir de la marge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La 5 eme puissance un échantillon ? 🤣

C'est fini le temps ou l'armée compter 1 million de personnel , la technologie évite cela ... actuellement , la seul choses qui nous empêches dans le futur c'est la rotation , c'est tout , donc c'est un détail !

C'est très loin d'être la bérézina ! D'autant que la monté en puissance est acté depuis le début du mandat de Macron avec la création de Cie ect ... 

Tu vois la gestion de l'armée beaucoup plus sombre que ce qu'elle n'est ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vois pas trop le rapport entre "l'entraînement et la préparation au combat de haute intensité" et "une armée d'échantillons".

Je connais un régiment qui en a fait son "cheval de bataille" dans tous ses exercices en terrain libre.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 41 minutes, Stvn a dit :

La 5 eme puissance un échantillon ? 🤣

C'est fini le temps ou l'armée compter 1 million de personnel , la technologie évite cela ... actuellement , la seul choses qui nous empêches dans le futur c'est la rotation , c'est tout , donc c'est un détail !

C'est très loin d'être la bérézina ! D'autant que la monté en puissance est acté depuis le début du mandat de Macron avec la création de Cie ect ... 

Tu vois la gestion de l'armée beaucoup plus sombre que ce qu'elle n'est ! 

la technologie ? si tu as 1 ou 2 exemplaires difficile de s'en rendre compte, nous avons du bon materiel mais trop peu ( radar murin, guerre élec à la ramasse par rapport aux russes, guerre aa), la création de cie pour moi ça n'a rien à voir avec le conflit haute intensité,c'est pour soutenir nos opex et sentinelle. Moi je parle de job spécifiques, il n'y a qu'à voir la galère des hélicoptères au sahel pour se rendre compte que l'on est pas prêt et que la petite hausse de budget ne peux pas régler ce problème.

 

il y a 45 minutes, BTX a dit :

Je ne vois pas trop le rapport entre "l'entraînement et la préparation au combat de haute intensité" et "une armée d'échantillons".

Je connais un régiment qui en a fait son "cheval de bataille" dans tous ses exercices en terrain libre.

BTX

l’entrainement et la préparation peuvent se faire avec quelques exemplaires, la guerre contre une nation, j'en doute. Je pense qu'il y a des choix à faire en terme d'investissement et que des alliances peuvent aider en cas de conflit mais le fait de se reposer sur notre puissance nuclaire, nous a fait oublier certaines priorités, on ne peux couvrir tout le spectre, il y a des choix à faire je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que vous ne comprenez pas ce que revêt le concept du "combat de haute intensité". Cela n'a rien à voir avec l'arme nucléaire. Quant aux alliances, nous sommes hors sujet "militaire". L'alliance ou la coalition étant du ressort du "politique".

https://www.defense.gouv.fr/english/node_64/actu-terre/observatoire-2035-combattre-demain-en-haute-intensite

BTX

Pour ceux que cela intéresse notamment les candidats OST

https://www.frstrategie.org/programmes/observatoire-armee-de-terre-2035


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, BTX a dit :

Je crois que vous ne comprenez pas ce que revêt le concept du "combat de haute intensité". Cela n'a rien à voir avec l'arme nucléaire. Quant aux alliances, nous sommes hors sujet.

BTX

c'est un tout, on a préféré investir dans une armée taillée pour les opérations de maintien de la paix, gestion de crise et stabilisation  que pour du conflit haute intensité. Certes, nous pouvons agir sur tout le spectre de conflictualité, mais seulement avec de petits volumes. Ce qui nous rend certainement incapables de gagner tout engagement un tant soit peu soutenu nécessitant une certaine concentration de forces dans l’espace et dans le temps pour vaincre un ennemi (au moins) équivalent. Nous nous épuiserions tout simplement trop vite. Il ne reste que l'action en coalition et encore.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore une fois, cela ne contrevient pas à l'impérative obligation de se préparer et de s'entraîner, de la façon la plus réaliste possible, au combat de haute intensité.

Le projet "SCORPION" et la multitude de ses prolongements vont dans ce sens.

A force de se lamenter sur ce que l'on n'a pas (et que l'on n'aura jamais ou parcimonieusement), on oublie l'essentiel = s'entraîner et s'entraîner toujours et par tous les temps au combat interarmes, interarmées et interalliés. Se préparer à l'impensable. Se préparer au pire des scenarii.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après il est impossible d'avoir une super puissance autre que nucléaire ... ont a pas l'argent des USA ! haha

Puis même eux , repose sur leurs technologies ... donc de toute façon ...

 

Ensuite j'en revient sur le point technologie , la France est la pointe dans beaucoup de domaine , elle a des ingénieurs compétent qui travail sur l'AI ( futur numéro 1 en Europe d'ailleurs ) et bien d'autre modèle .

Donc je répète , vous êtres trop pessimiste sur la gestion de notre armée , d'autant que , je me répète , mais la courbe de monter en puissance est vraiment exponentielle .

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour revenir au socle qui me semble être le mental du combattant, je me dis que c'est bien beau mais entre les intentions et la réalité, j'ai bien peur que la culture de l'esprit guerrier soit obligée de voir ses prétentions à la baisse pour les jeunes générations qui feront l'armée de demain. On le voit bien avec les barèmes spéciaux de sport pour les 18-21 ans pour attirer et garder nos jeunes. Une abération mais visiblement une obligation conjucturelle devant l'état des candidats. Quant on sait que le sport est un vecteur universel de dépassement de soi dés le plus jeune âge,  on peut louer le discours volontaire et opportun du CEMAT  mais on se dit qu'il va falloir plus compter sur notre technologie que sur notre agguerissement et le goût de l'effort pour obtenir l'intensité voulue. On me dira que j'ai une  vision pessimiste mais" quand je vois ce que je vois et que j'entends ce que j'entends "pour paraphraser un comique que les anciens connaissent,  j'ai peut être raison de penser ce que je pense. 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ENsyIuXW4AA7vW9?format=jpg&name=medium

En tout cas , phase de test du nouveau petit matériel en cours ! haha 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 07/01/2020 à 20:32, Stvn a dit :

ENsyIuXW4AA7vW9?format=jpg&name=medium

En tout cas , phase de test du nouveau petit matériel en cours ! haha 

Vous testez quoi ?

Dans mon unité mes collègues vont découvrir le PAMAS... Ils ont toujours tiré avec le PAMAC 50


"Si l'administration militaire était bien faite, il n'y aurait pas de soldat inconnu." Louis Jouvet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le MAC50, l'arme qui est plus efficace quand on la lance sur l'ennemi...

  • Like 1

ALL YOUR BASE ARE BELONG TO US.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, ponix a dit :

Vous testez quoi ?

Dans mon unité mes collègues vont découvrir le PAMAS... Ils ont toujours tiré avec le PAMAC 50

C'est le général ! haha

Sinon il test un glock 17 5 eme génération Cam coyote .

C'est une très bonne arme et elle est pas chère .

Je vais répondre même si il y a pas la question , pourquoi ne pas prendre des armes FR ?

Tout simplement car elle sont très coûteuses , de moins bonne qualité avec un service après vente problématique . La France est très en retard sur le petit matériel car elle n'a jamais investis dedans tout simplement .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Stvn a dit :

C'est le général ! haha

Je suis nulle xD J'étais un peu morte en regardant, semaine d'incorpo ...

C'est bien que l'armée investisse dans ce genre de chose


"Si l'administration militaire était bien faite, il n'y aurait pas de soldat inconnu." Louis Jouvet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, ponix a dit :

Je suis nulle xD J'étais un peu morte en regardant, semaine d'incorpo ...

C'est bien que l'armée investisse dans ce genre de chose

Oui les pamac/s était trop vieux . Canon trop usée ect ... il était précis a 25 m ! haha

Après c'était pas des merdes non plus, suffisant pour tuer a courte portée , ce qui était sont seul rôle de toute façon .

L'avantage des glock , plus moderne , est qu'il peuvent être aussi utiliser pour moyenne distance via l'aide a la visée . Petit est léger , on peu l'utiliser lorsque l'on grimpe quelque part ou dans un espace trop confiné pour utiliser un fusil d'assaut .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'espère qu'il y aura moins de recul aussi, j'ai jamais aimé tiré avec le PAMAC ou le PAMAS.

Mais avant que ça arrive jusqu'à nous on a encore le temps à mon avis, déjà les HK peut être


"Si l'administration militaire était bien faite, il n'y aurait pas de soldat inconnu." Louis Jouvet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu est obliger d'avoir du recule , c'est une arme de poing . A par jouer sur la flamme tu ne peux pas réduire vraiment car tout est ''concentré" au même endroit .

Un fusil c'est différent , entre la sortie avec une bouche de frein , la crosse et le système de gaz , tu peux réduire a presque rien le recule , un flingue c'est impossible ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...