Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Connexion  
BTX

Mission Lynx : L’équipage d’un char Leclerc surclasse ses homologues de l’Otan lors de l’exercice Iron Spear

Messages recommandés

http://www.opex360.com/2019/10/16/mission-lynx-lequipage-dun-char-leclerc-surclasse-ses-homologues-de-lotan-lors-de-lexercice-iron-spear/

lynx-leclerc-20191016.jpg

Cette année, il n’y aura pas d’édition 2019 du « Strong Europe Tank Challenge« , une compétition organisée habituellement à Grafenwoehr [Allemagne] par la Bundeswehr et le 7th Army Training Command. Engagé à deux reprises dans cette joute « amicale », le Leclerc a terminé au pied du podium.

« Sur les épreuves propres aux chars, le Leclerc a surclassé les autres chars de l’Otan. Les pays engagés sont unanimes sur ce constat », avait expliqué le 501e Régiment de Char de Combat [RCC], dont un équipage s’était classé 4e en 2017.

En effet, pour certaines épreuves du « Strong Europe Tank Challenge », le Leclerc fut désavantagé par rapport à ses concurrents pour la simple raison qu’il exige un équipage de 3 tankistes alors qu’il en faut 4 pour mettre en oeuvre un Leopard 2 de facture allemande ou un Abrams américain.

Quoi qu’il en soit, quand il s’agit de faire parler la poudre, le Leclerc donne la pleine mesure de ses capacités. Et il vient de le montrer à l’occasion de l’exercice Iron Spear 2019-2, qui, organisé au camp d’Adazi, en Lettonie, vient de se terminer.

Cet exercice a consisté à faire manoeuvrer et tirer 44 équipages de chars, représentant 8 pays, dont l’Allemagne, l’Espagne, les États-Unis, l’Italie, la Norvège, la Pologne, le Royaume-Uni et donc la France.

lynx-20191016-1.jpg

Pour rappel, dans le cadre la Posture de présence avancée renforcée de l’Otan [enhanced Forward Presence ou eFP], décidée en 2016 au profit des pays baltes et de la Pologne, la France a lancé la mission Lynx, laquelle repose sur un sous groupement tactique interarmes [SGTIA], actuellement déployé en Estonie, au sein d’un bataillon commandé par le Royaume-Uni. Ce dispositif français compte une compagnie d’infanterie, 13 véhicules blindés de combat d’infanterie [VBCI] et de 4 chars Leclerc. Il est complété par un échelon logistique.

Lors d’Iron Spear, il a donc été demandé aux équipages engagés d’effectuer des exercices de ciblage et de tir [y compris de nuit], mêlant vitesse et précision. Et c’est donc celui d’un char Leclerc [foxtrot 5] qui s’est imposé, au terme d’une épreuve apparemment très disputée, les équipages de Leopard 2 allemands et norvégiens ayant affiché un « haut niveau technique », selon l’État-major des Armées [EMA].

Un équipage norvégien s’est classé second, tandis que celui – américain – d’un char Abrams a pris la troisième place.

L’EMA souligne que cette première place obtenue par un équipage français est le fruit du « maintien à haut niveau de la condition opérationnelle ». Et d’insister : « La victoire des Français n’est pas seulement la victoire des cavaliers du SGTIA mais aussi un motif de fierté pour tout le détachement Lynx 6. C’est notamment une belle récompense pour les équipes de maintenance de l’élément de soutien national qui œuvrent quotidiennement pour entretenir la pleine capacité opérationnelle des chars Leclerc. »


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

>> Découvrez notre TOP 8 des meilleures chaussures de running !

Connexion  

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...