Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

DinicoloAbyss

Engagement en tant qu'Officier Spécialiste

Messages recommandés

Bonjour.

Je voulais savoir comment se déroule l'engagement en tant qu'Officier Spécialiste: les tests sont-ils les mêmes? après la formation initiale rejoignons-nous directement le régiment, ou devons-nous suivre une formation de "spécialité"? le choix du régiment est-il libre, sans prendre en compte les exigences naturelles, à la manière d'un EVAT, ou bien est-il imposé, à la manière d'un sous-officier?

Merci pour vos réponses qui seront, j'en suis sûr, pertinentes.

Modifié par DinicoloAbyss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OSC/S = d'abord officier et ensuite spécialiste, donc les tests sont basés sur les deux aspects (en tenant compte du diplôme), donc la formation initiale peut être complétée apr une formation de spécialité ou non, en fonction de la dite spécialité !

pas de réponse simple à ta question


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En ce qui concerne les Officiers Communication et ma dernière question as-tu des informations plus précises?

Petite précision: lorsque je parle de "tests" je parle du test physique, psychotechniques, etc..

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne connais pas tous les détails concernant les OCS/S

Mais je suppose que les tests visés sont les mêmes que pour les officiers non spécialistes, complétés par des questions de spécialité

Je suppose aussi que le choix du régiment n'est pas "libre à la mode EVAT" mais imposé par les besoins de l'armée, qui sont d'ailleurs annoncés !

N'oublie jamais que l'OCS n'est qu'une variable d'ajustement !


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour DICONOLOABYSS

Au CSO, les tests physiques, psycho, etc. les entretiens et la VMA sont les mêmes pour tous les candidats. Mais vous serez "jaugé/jugé" en qualité de candidat EOSC-S parmi vos pairs.

Trois incorporations annuelles aux ESCC = mars, octobre et décembre.

Quatorze semaines de formation militaire initiale = formation TAC niveau CDG, directeur de tir, ISTC A, B et D nuit niveau tireur, CATi2 PA.

Pour info, je vous livre le "pensum" d'un de vos prédécesseurs juriste =

" Pour le recrutement tu vas devoir choisir parmi les postes ouverts à la session à laquelle tu postule (deux vagues de recrutement OSC/S par an Mai et septembre). Le recrutement de Mai est le plus gros en effectif, celui de septembre comble les postes non pourvus au Plan Annuel de Mutation (pour faire simple).
Donc tu devras faire 3 choix parmi les postes de juriste (Réglementation et Activités Juridiques/ RAJ). Ensuite ton dossier va suivre un chemin jusqu'à l'unité qui a le poste ouvert. Ils pourront décider de te recevoir pour un entretien ou de choisir sur dossier.

Pour la formation a Coët, elle dure 3 mois et demi. Elle se compose d'enseignements théoriques généraux et de formations militaires. Donc pendant 3 mois tu as du sport, des cours en salle, des sorties sur le terrain en bivouac, un raid; de l'aguerrissement. Le but pour nous les spécialistes est d'avoir le minimum militaire avant d'être affecté. Le reste s’acquière en unité.
De manière générale notre formation, même si le rythme est intense, est tout à fait abordable.

Pour la fonction en poste, le juriste est multi-rôle. Il est conseiller des chefs de corps sur l'ensemble des questions juridiques, il forme les militaires au droit des conflits armés, il accompagne les personnels dans leur problème juridiques... C'est une mission qui est polyvalente, large et qui s'adapte aux besoins de l'unité dans laquelle tu es affecté.

Pour l'emploi du temps, saches que les stages à Coët évoluent en permanence et que les sessions ne se ressemblent pas tout à fait. Ce qui ne change pas c'est le levé à 5h30, le premier mois ou tu cours en permanence, le sport... Le reste se découvre quand on y est.".

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup BTX! Je n'en demandais pas tant!

Mais serait-ce trop demandé que d'expliquer les abréviations avec lesquelles j'ai encore du mal? (Désolé d'être aussi chiant)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

formation TACTIQUE niveau chef de groupe, directeur de tir, instruction sur le tir de combat modules A, B et D nuit niveau tireur, CATi2 Pistolet automatique (voir ci-dessous) 

" 3.2. Le certificat d’aptitude au tir n°2 (CATi 2)

Il autorise les tirs aux armes de dotation et la mise en oeuvre des munitions correspondantes. Sauf pour le lancer de grenades à main, il implique d’avoir effectué l’ensemble des tirs de la FGI7. Il est individuel et se traduit par la signature d’attestations (une par arme) par l’intéressé et l’autorité responsable après contrôle des connaissances.
Il est inscrit dans le livret de suivi et de certification des tirs du militaire.".

Essayez de vous procurer s'il est toujours en vigueur le manuel d'instruction du tir aux armes légères TTA 203.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé de revenir sur ce sujet mais je pense à une chose: pour devenir Spécialiste faut-il impérativement s'engager en tant que tel, ou pouvons-nous le devenir en intégrant l'armée en tant que militaire du rang ou sous-officier grâce à la montée en grade?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tant que MDR tu peux devenir officier de carrière en passant par l'EMIA dans les conditions imposées par le concours (de l'EMIA). En tant qu'officier, tu peux te spécialiser.

Mais à ma connaissance, tu en peux pas passer directement de MDR à OSC/S


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement ça paraît logique: si un MdR devient Officier celà signifie qu'il fait carrière, donc il ne peut pas devenir Spécialiste qui lui est sous contrat.

Merci quand-même, je voulais être sûr.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant les "Officiers Spécialistes", il existe une procédure particulière au sein de la Réserve Opérationnelle, permettant de "straffer à un grade en zinc", le temps d'une mission en opex généralement, un personnel détenant des compétences techniques nécessaires aux opérations.

Nombre de mes camarades simples Lieutenants ou Capitaines de réserve, mais détenteurs qui de compétences en Génie Civil, qui d'expérience en Ingénierie de Process, qui de réseaux d'affaires établis et de capacités en "Intelligence Economique", ont ainsi été projetés sur divers théâtres avec des "scratches à quatre ou cinq barrettes" : par nécessité de "crédibilité diplomatique" face aux autorités du théâtre d'opérations... (Bien évidemment, ils ont retrouvé leur véritable grade au retour de mission !)

Je ne sais dans le détail ce qu'il en est dans l'Active, mais "il me semble" qu'il existe une procédure analogue, permettant de bombarder "Officier Supérieur de façade" des personnels de haut niveau pour un contrat de trois ans...?

 

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait et c'est pas Teddy qui l'a dit.

BTX

  • Haha 1

Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Combien ai-je vu au Tchad ou dans les Balkans de fringants "généraux" zingués jusqu'à la racine des cheveux que j'ai re-croisés en administration centrale en qualité de colonels.

Alors on se la pète Schmoldu ?

Résultat de recherche d'images pour "dessin humoristique de militaire"

BTX

  • Haha 2

Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...