Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

En 2020, la Légion recrutera 1750 légionnaires

Messages recommandés

http://ainsi-va-le-monde.blogspot.com/2019/11/en-2020-la-legion-recrutera-1750.html

 

2013TLEG065_GVL_083%2B%25281%2529.jpg
@L.E.
Le processus est classique. Des légionnaires quittent la Légion au terme de leur contrat de cinq ans et il faut les remplacer.
Depuis la remontée en puissance (2014), qui correspond au reformatage de la 13e demi-brigade (13e DBLE, Larzac, Aveyron) et la création ou recréation d'une 5e unité de combat dans les régiments de mêlée et de génie, le volume du recrutement s’est donc accru. Ce qui a demandé un effort important au 4e Régiment étranger (Castelnaudary, Aude), unité de formation (initiale et permanente) de l’institution.
 
L’année prochaine, la Légion étrangère (9 000 hommes) recrutera 1750 légionnaires. Pour 1250 en 2019.

Face à ces besoins, les recruteurs affirment avoir toujours le choix. 7 candidats pour un poste.
 
Aujourd’hui, 147 nationalités sont représentées et le taux de Français qui cherchent à porter le képi blanc a augmenté pour atteindre 13%. Il y a quelques années, il était tombé en-dessous des 10%. Or la présence de francophones est déterminante pour la formation ; ceux-ci contribuant, lors des quatre mois passés à Castelnaudary, à l’apprentissage du français (langue de travail) par les engagés volontaires non francophones.
 
L’objectif du COMLE, le général Denis Mistral, est d’atteindre, dans les prochaines années, les 20% de légionnaires francophones.

Internet demeure un sergent-recruteur efficace mais n’est pas le seul outil. Cet été, le podium de la Légion était présent sur nombre de plages françaises. L’opération sera renouvelée a l’été 2020. En outre, après le renforcement en 2017, du bureau d’information et de recrutement en Polynésie, la Légion devrait probablement en ouvrir un à la Réunion.

Enfin, évolution très importante qui conditionne les règles en vigueur : le légionnaire peut désormais disposer, à sa demande, d’un titre de séjour au bout de trois ans de service.

Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, BTX a dit :

le légionnaire peut désormais disposer, à sa demande, d’un titre de séjour au bout de trois ans de service.

Cela veut-il dire qu'il est certain de pouvoir disposer d'un titre de séjour ? Ce qui implique qu'il est aussi certain d'être RSM à ce moment de son premier contrat ?

Et si le légionnaire ne souhaite pas être RSM (pour des raisons perso), que se passe-t-il ?


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...