Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

2S

PMS vs dossier de réserve pour OST

Messages recommandés

Bonjour,

Dans la constitution de mon dossier OST, mon CER met en avant la nécessité de faire une PMS pour crédibiliser ma candidature. Je lui ai apporté des pièces justificatives de mes activités de réserve (fiche concerto, document attestant de ma promotion suite à un CAME, lettre de recommandation du CDU sur la manière de servir, participations à Sentinelle avec la réserve et l'active etc.) pour les "preuves d'amour", mais selon lui ce n'est pas "comparable" à une PMS. 

J'ai rendu compte à mes cadres (de la réserve et de l'université), j'ai eu des retours différents me disant que mon dossier était bien assez crédible et que je devais plutôt me consacrer à ma dernière année d'études. La PMS tombant à des dates proches des examens du second semestre (mars), je suis plutôt de leur avis sur les priorités les plus importantes -sans compter que sur cette période, j'aurais quand même la possibilité de participer à des activités de réserve. Et comme la date limite pour envoyer les dossiers est en février, le timing ne correspond pas réellement. Enfin, au même CIRFA, un sous-officier qui m'avait reçu en l'absence du CER quand j'avais amené des documents complémentaires, rejoignait l'avis de la majorité sur le fait que mon dossier était assez "dense" militairement parlant.

J'aurais aimé quelques avis supplémentaires, si certains ont des connaissances vis-à-vis de la commission de présélection quant à l'importance d'une PMS ou si un bon dossier de réserve suffit. Je ne souhaite pas me mettre à dos mon CER mais je ne trouve pas cela cohérent qu'une PMS soit capitale dans le cas présent, pour quelqu'un qui n'a jamais côtoyé l'institution je peux comprendre, mais ici c'est plutôt différent.

À côté de ça, j'ai un dossier scolaire avec des notes relativement bonnes, double licence à l'université, un an à l'étranger et un master en cours.

 

Merci de vos avis et/ou éclaircissements.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre CeR méconnaît (ce n'est pas que de sa faute) les attentes de la commission de pré-sélection du concours de recrutement sur titres.

La LDM et son contenu.

Le parcours universitaire du candidat(e)

L'intérêt porté à la "chose militaire" dont la réserve, les PM voire l'IHEDN J

La pratique de langues vivantes voire rares

La pratique sportive

Les goûts et loisirs, voyages, lectures, animations, etc.

Vous n'avez rien à changer. La réussite à vos examens conditionne PRIORITAIREMENT la crédibilité de votre candidature. La PMS moins voire non.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci BTX pour cette réponse claire et précise, je vais envoyer un message à mon CeR pour lui faire savoir mon choix et prendre un rendez-vous.

Bonne soirée à vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci bien pour le message d'encouragement.

Je me permets de revenir sur ce sujet de PMS/Réserve pour confirmer les propos de BTX.

Je suis admissible sans PMS mais avec un dossier de réserve assez complet, l'oral aura lieu en juin -un peu tard, mais avec le virus on s'adapte.

D'autres camarades ou connaissances ont eu des résultats différents ou similaires, avec ou sans PMS.

C'est bien l'ensemble du dossier du candidat qui prime (académique, LM, CV, international etc.), la PMS n'est ni obligatoire, ni déterminante, même si elle a été une réussite. Elle est conseillée surtout aux candidats qui ne connaissent pas l'institution pour pouvoir s'initier au milieu militaire et tester leur éventuelle aptitude au commandement.

 

Donc pour les futurs candidats, si vous êtes réservistes avec des dossiers de qualité (promotion, opint...) et des notations Alpha, focalisez vous sur vos études, le gain de la PMS sera minime. Vous pourrez justifier de façon crédible votre choix devant un jury ou un officier, votre candidature ne sera pas écartée ou retenue sur cette seule base. 

Pour ceux qui n'ont jamais côtoyé l'institution, je vous conseille d'en faire une, inutile de rentrer dans la réserve l'année même du concours, ce serait trop frais/léger (même si mieux que rien) pour votre dossier. La PMS sera une alternative mais dans ce cas de figure vous avez intérêt à obtenir de bons résultats -qui pourront alors servir afin d'intégrer la réserve si vous le souhaitez et y évoluer si échec au concours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as bien raisonné et je te souhaite un plein succès lors de l'oral, malheureusement différé à cause de l'épidémie !

Tiens nous au jus quelque soit ton résultat

Un détail (mais pas sans importance) : quel est ton grade dans la réserve?


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci, je vous signalerai le résultat final du concours, admis ou non.

 

CPL/BRI de réserve. Je pense que c'est justement un compromis entre 1CL et les grades au-dessus pour l'oral. C'est également le grade théorique obtenu à l'issue de la PMS. Même si à titre personnel, je pense que dans le cadre de la réserve il vaut mieux commencer GV plutôt qu'être CDE direct après une PMS,  c'est un petit plus d'évoluer en interne.

Je connais un officier de réserve qui m'avait fait part de son expérience au concours OST, à l'oral son grade et statut n'ont pas nécessairement joué en sa faveur car selon lui le jury se montrait très intransigeant sur les notions liées au commandement, logique bien sûr, alors que pour un MDR/S-off, le rôle de chef de section n'est pas le but des formations de CDE/CDG. Le jury peut bien sûr tester le candidat sur ce qu'il doit savoir via la réserve mais la priorité n'est bien évidemment pas de recruter un chef de section déjà "intégralement" formé.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...