Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

L’Armée de terre n’est plus Charlie

Messages recommandés

Le général Burkhard est indigné par des dessins antimilitaristes. Nos réflexions à ce sujet.

https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/l-armee-terre-n-est-plus-charlie-204647

ekigr48w4aeb6jv.jpeg

Le général Thierry Burkhard, chef d’état-major de l’armée de terre, exprime dans un tweet sa «  profonde indignation  » et son «  incompréhension  » à la suite de la publication de ce dessin dans l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Il rappelle que ses « pensées vont d’abord aux familles de tous les soldats morts au combat pour défendre nos libertés  ». Le dessinateur Biche de Charlie Hebdo a détourné cinq affiches de recrutement de l’armée de terre pour en faire des placards antimilitaristes, à la suite de la mort de treize militaires de l’opération Barkhane.

Cette affaire appelle plusieurs réflexions :

- Charlie est fidèle à sa vieille tradition antimilitariste, mais ces dessins seront évidemment très mal perçus par les familles et les camarades des militaires morts en opération. Leur réaction sera légitime et je la partage.

 
 

- Autant je déplore la surenchère verbale des politiques et des médias qui conduit désormais à qualifier de «  héros  » tous les militaires morts en opération, autant ceux-ci ont droit à notre profond respect.

- Le général Burkhard, comme de nombreux chefs militaires, est très sensible à la question d’un antimilitarisme latent dans la société, notamment parmi ses élites. On ne peut toutefois ignorer que l’armée est l’une des institutions les plus aimées et respectées par les Français, même s’ils la connaissent souvent mal.

- La «  profonde indignation  » du chef d’état-major de l’armée de terre nous permet aussi de mieux comprendre pourquoi et comment des musulmans ont pu être indignés par les dessins islamophobes de Charlie, et refuser de dire #JeSuisCharlie, sans (est-il besoin de le préciser ?) que cela ne justifie l’attentat terroriste contre ce journal (12 morts et 11 blessés, dont certains très grièvement).

- Ces derniers dessins polémiques de Charlie sont un moment de vérité pour les responsables politiques - et d’abord le chef des Armées : les entendra-t-on dire #JeNeSuisPasCharlie ?

Commentaires de BTX.

Si vous trouvez une différence entre ces deux photos…………...moi pas !

Résultat de recherche d'images pour "photo de rouleau de papier hygiénique"

Résultat de recherche d'images pour "photo couverture de charlie hebdo"

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas Charlie moi non plus , c'est une bande de provocateur qui salisse le droit à la liberté d'expression .

Avoir le droit de s'exprimer librement , aucun problème la dessus , mais il faut être conscient des actes que cela va engendrer .

Imaginons le président fait un sarcasme d'humour noir en plein D-day ?

La liberté des uns s'arrête à la liberté des autres . 

Ce journal PQ n'est bon qu'a attiser les haines et créer des conflits sous couvert d'humour ...

 

ps: Je n'est rien contre l'humour noir , j'en abuse beaucoup car je l'apprécie , mais il faut savoir s'excuser quand on a offensé une personne , institution ou groupe , sinon l'humour noir se transforme en militantisme.

Un militant oeuvre sciemment et il est donc responsable de ses actes contrairement a l'humour noir qui est la pour faire sourire ou relever l'ironie de l'histoire .

Tout est une question d’intelligence de situation , choses que ce journal est dépourvu ... 

  • Like 3

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d accord pour rigoler sur tous, mais il y a des moments ou l on doit faire abstraction afin de ne pas engendrer la haine ce qui est trop tard actuellement... Continuer a "harceler" des organisations ou groupent, alors que leurs conferes se battent indirectement pour leur sécurité, naîtra un malaise a leurs egards.

Les gens ne se rendent pas compte de la chance d être protéger, par ses personnes qui salissent...

  • Like 1

Nos anciens du Liban, nous précèdent en avant, Vivant pour la même raison, pour la France nous servirons. 

1 RTP

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Stvn a dit :

Je ne suis pas Charlie moi non plus , c'est une bande de provocateur qui salisse le droit à la liberté d'expression .

Avoir le droit de s'exprimer librement , aucun problème la dessus , mais il faut être conscient des actes que cela va engendrer .

Imaginons le président fait un sarcasme d'humour noir en plein D-day ?

La liberté des uns s'arrête à la liberté des autres . 

Ce journal PQ n'est bon qu'a attiser les haines et créer des conflits sous couvert d'humour ...

 

ps: Je n'est rien contre l'humour noir , j'en abuse beaucoup car je l'apprécie , mais il faut savoir s'excuser quand on a offensé une personne , institution ou groupe , sinon l'humour noir se transforme en militantisme.

Un militant oeuvre sciemment et il est donc responsable de ses actes contrairement a l'humour noir qui est la pour faire sourire ou relever l'ironie de l'histoire .

Tout est une question d’intelligence de situation , choses que ce journal est dépourvu ... 

C'est exactement ça. On n'a pas obligation "d'être Charlie"  pour dénoncer ou être touché profondément par des attentats . Ce journal est devenu à l'époque, l'icône que l'on connaît en jouant sur l'émotion du moment dont la seule vertu aura été de ressouder l'unité nationale un temps très court. Mais je trouve que devenir l'icône de l'indignation au moment des attaques était une appropriation de circonstance à laquelle beaucoup ont adhéré en toute hypocrisie. Au contraire de beaucoup je n'ai pas honte de dire que jamais j'ai dit "je suis Charlie" . Le fait que le terrorisme l'a frappé ne m'a pas du jour au lendemain fait aimer ce journal dont  le fond de commerce a toujours été pour moi plus dans la méchanceté blessante que dans l'humour. Je sais que les intégristes de la liberté d'expression vont crier au scandale mais le vrai humour bien distillé n'est ni clivant ni humiliant ni polémique. Il n'y a pas à renier son avis sur le fait qu'on n'aime pas voir élever au rang d'humour des outrances qui soufflent sur toutes les braises possibles. Alors c'est bien gentil mais à ceux qui viennent dire maintenant je ne suis plus Charlie  je  leur dis que la ligne éditoriale n'a pas changé. Si on accepte leur principe  de fonctionnement assumé et de fait respectable, en "étant Charlie", il ne faut pas se renier quand on est à son tour visé par cet irrespect institutionnel et revendiqué. Et  je ne suis pas Charlie car  j'ai du mal avec le concept inégalitaire qui valide le fait que des idées critiques incendiaires  gratuites sous couverture humoristique soient des symboles qualifiant la  liberté d'expression quand il s'agit de la presse alors qu'elles emmènent au tribunal  le quidam qui les exprimera. 

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...