Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

tbsn

Infirmier FS/DGSE

Messages recommandés

Le Service action (SA) est le Bras armé de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), il a pour but de concevoir, préparer et conduire à la demande, des opérations à caractère clandestin. Il est un ensemble unique composé d’un état-major et de trois centres chacun spécialisé dans un domaine particulier. Le Centre parachutiste d’entraînement spécialisé (CPES) agit préférentiellement en zone normalisée, le Centre parachutiste d’instruction spécialisée (CPIS) en zone de crise et en terrains difficiles (jungle, désert et montagne) et le Centre parachutiste d’entraînement aux opérations maritimes (CPEOM) en zones littorales maritimes et subaquatiques. Ces activités engagées nécessitent fréquemment l’appui d’une composante santé que ce soit à l’entraînement ou en mission. Chaque centre se trouve donc doté de trois médecins et trois infirmiers capables de soutenir ses agents en France ou à l’étranger.
Les médecins qui font le choix de rejoindre le SA doivent avant tout satisfaire aux tests de sélection, suivre une année de formation initiale à la clandestinité puis se qualifier dans les domaines propres à leur centre d’affectation.
Une fois qualifié agent opérationnel, le médecin est employé au sein de son service médical. Il partage son temps entre la médecine d’unité, le soutien des activités à risques, les entraînements, la formation continue et les missions. Il fait appel à des compétences médicales variées, médecine générale, médecine du sport, médecine d’urgence, médecine hyperbare ou encore médecine appliquée au parachutisme.

Il accroît ses aptitudes opérationnelles en acquérant des qualifications dans le domaine du saut opérationnel à grande hauteur, de la plongée ou des techniques spécifiques aux opérations clandestines.
Quel que soit leur centre d’affectation, les médecins du service se doivent d’être capables d’agir en situation d’urgence ou de crise sur très court préavis et en tout lieu. Les médecins, au même titre que tous les hommes et femmes qui composent le SA, contribuent à la réactivité et la capacité d’adaptation qui caractérisent et font la force de cette unité. Ils sont donc médecins mais également et surtout agents opérationnels du Service action, capable d’élaborer et de conduire les missions à caractère médical, ou non, qui peuvent leur être confiées.
Pour autant, les agents du SA ne sont pas des « surhommes » mais des hommes et des femmes sélectionnés pour leurs solides qualités foncières, leur sûreté
de jugement, leur rigueur, leur honnêteté intellectuelle, leur humilité, leur
capacité à résister au stress, leur aptitude à vivre et agir seul, leur sens du mimétisme, leur créativité et leur discrétion. Le bon agent est tout simplement une pièce de puzzle au profil très particulier qui trouve parfaitement sa place dans cet assemblage de caractères et de compétences qui constituent le Service action.
En conclusion, être affecté au SA est synonyme de disposer d’une autonomie de moyens pour réaliser des missions variées dans tous les milieux : urbain, rural, désertique, maritime… mais aussi de pouvoir s’entraîner de manière réaliste et de développer des projets créatifs et innovants. Le SA permet un mode d’exercice unique, hors du commun et passionnant du métier de médecin des forces.

Voila pour la version officiel ! Mais c'est vraiment rare d'être en phase de renseignement , c'est plutôt du soutien au mission en cours . Même si le toubib est full qualif lui aussi , ses compétences spécifique font qu'il n'est pas vraiment utilisé à des fins de recueille .

Modifié par Stvn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

>> Découvrez notre TOP 8 des meilleures chaussures de running 2020 !


© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...