Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

La plateforme de formation SICS entame son tour de France

Messages recommandés

https://forcesoperations.com/la-plateforme-de-formation-sics-entame-son-tour-de-france/

L'intérieur de la plateforme de formation SICS, 16 postes individuels pour les stagiaires administrateurs (Crédit photo : 7e brigade blindée)

L’intérieur de la plateforme de formation SICS, 16 postes individuels pour les stagiaires administrateurs (Crédit photo : 7e brigade blindée)

Une plateforme mobile de formation au Système d’information du combat Scorpion (SICS) a entamé le 22 janvier un tour de France des unités de l’armée de Terre. Mis à disposition par le Commandement des systèmes d’information et de communication (COM SIC), cet outil unique servira à l’instruction des futurs administrateurs SICS.

Première étape : la 7e brigade blindée (7e BB) de Besançon. Une brigade dont les régiments sont jumelés à la Brigade motorisée belge, noyau du partenariat franco-belge CaMo. Durant deux mois, ce module de formation sera mis à disposition des « Centaures », avant de rejoindre les autres brigades de la 1ère division (27e BIM, 9e BIMa, et BFA).

Basée sur un camion Renault « extensible », cette plateforme dispose de tout le support technico-pédagogique nécessaire pour permettre à deux formateurs d’instruire simultanément 16 stagiaires, chacun disposant d’un poste entièrement équipé. Elle sera « mise à disposition par le COM SIC pour les divisions et les brigades, avant leur déploiement en opération extérieure, » explique la 7e BB sur son compte Facebook.

Facteur de supériorité tactique incontestable, le partage de l’information aux différents niveaux hiérarchiques est l’un des principaux enjeux du programme Scorpion, au même titre que le développement de nouvelles plateformes ou la modernisation du char Leclerc. À lui seul, le SICS regroupera au sein d’un unique système l’ensemble des générations précédentes de systèmes d’information opérationnelle, du système d’information régimentaire (SIR) au système d’information terminal élémentaire (SITEL), en passant par des modules adaptés à certaines fonctions.

Confié en 2013 à Bull (filiale d’Atos) au travers d’un contrat de 40M€, le développement du système SICS doit à terme déboucher sur deux variantes dont seuls les interfaces varieront en fonction du niveau hiérarchique. Il s’agira premièrement d’un SICS « embarqué » destiné aux échelons supérieurs – du chef de groupe au chef de corps – et intégré sur les ordinateurs existants ou fournis avec les porteurs Scorpion. Le SICS « débarqué » (SICS DEB) est quant à lui conçu pour les commandants d’unité débarqués, chefs de section et chefs de groupe. Cette version s’appuiera sur des terminaux tactiles de type tablette et smartphone.

La version intermédiaire du système, désormais stabilisée, a été l’objet d’un exercice mené au printemps dernier à Mailly-le-Camp à l’échelon GTIA, soit « entre 80 et 100 véhicules ». Malgré des débuts mouvementés, le SICS bel et bien « au rendez-vous en 2021 », assurait la STAT en juillet dernier. Ce sera une année clef pour le programme Scorpion, car correspondant au premier déploiement en OPEX du Griffon par le 3e RIMa de Vannes. Il faudra également attendre 2021 pour que les premiers SICS débarqués soient livrés à hauteur, dans un premier temps, de 1650 unités pour les chefs de section et chefs de groupe spécialisé.

  • Like 2

Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...