Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

ninjax922

Pourquoi un ancien sous-off pourrait pas devenir General ?

Messages recommandés

Bonjour, 

Une connaissance m'a dit que un ancien sous-off ne peut pas devenir colonel ni même général. 

 

J'ai posé cette question au CIRFA où le conseillé n'a pas pu répondre, du pourquoi du comment. 

 

Car apparemment l'évolution des officiers supérieur voir généraux est réservé à ceux qui ont fait prépa et  peut importe son armée (Terre, Air et Marine).

 

On m'a dit que je pourrais tenter le concours interne des officiers après 3 ans de sous-officiers mais je peux MAXIMUM avoir le grade de Commandant (Premier grade d'officier supérieur) mais jamais lieutenant-colonel.

 

Est-ce vrai ? et surtout pourquoi ? 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu peux devenir lieutenant colonel via l'avancement , après les critères précis je ne sais pas car il y a plusieurs type d'avancement suivant les états de services .

Mais il y a une histoire d'âge , de notation , de spécificité de carrière aussi , ect ...

Bref tu n'est pas bloqué au grade de l.cl .

Si tu n'a pas faire l'école de guerre par contre tu ne montera jamais colonel mais restera l.cl par contre !


Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si j'avais bien compris, pour devenir dans tous les cas Commandant il faut passer par l'école de Guerre mais après je sais pas si ça bloque...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le bien connu Colonel Goya a commencé comme simple sous-off dans les TDM, et a fini professeur à l'Ecole de Guerre.


Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Clairon a dit :

Le bien connu Colonel Goya a commencé comme simple sous-off dans les TDM, et a fini professeur à l'Ecole de Guerre.

Je viens de voir effectivement, c'est étonnant que on m'avais pas parlé de lui... 

Peut-être que dans l'Armée de l'Air c'est différent ? Mais j'en doute 😯

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors non pour être commandant il ne faut pas avoir fait l'école de guerre. 

Et un sous officier pourra être colonel s'il fait ce qu'il faut pour le devenir.

Pour les généraux je sais pas. 

  • Like 1

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca reste surtout une histoire d'âge je pense...

Car bon faire sous off que 1-2 ans... Ça compte pas trop 😛

Petite discrimination de ceux passant par l'IA ? 


"What is dead, May never die"

SEM 77

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, papillon a dit :

alors non pour être commandant il ne faut pas avoir fait l'école de guerre. 

Et un sous officier pourra être colonel s'il fait ce qu'il faut pour le devenir.

Pour les généraux je sais pas. 

Pour être généraux c'est a part car c'est école de guerre et être designer par les ministres . Donc sans faire l'école c'est effectivement impossible , mais sinon pour le reste comme j'ai déjà dit plus haut , c'est une question d'avancement et d'âge .


Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, ninjax922 a dit :

Bonjour, 

Une connaissance m'a dit que un ancien sous-off ne peut pas devenir colonel ni même général. 

 

J'ai posé cette question au CIRFA où le conseillé n'a pas pu répondre, du pourquoi du comment. 

 

Car apparemment l'évolution des officiers supérieur voir généraux est réservé à ceux qui ont fait prépa et  peut importe son armée (Terre, Air et Marine).

 

On m'a dit que je pourrais tenter le concours interne des officiers après 3 ans de sous-officiers mais je peux MAXIMUM avoir le grade de Commandant (Premier grade d'officier supérieur) mais jamais lieutenant-colonel.

 

Est-ce vrai ? et surtout pourquoi ? 

Salut.

Alors en théorie, non. Il n'y a aucun interdit textuel à ce qu'un SO, voire même un MDR, devienne général. Il y a encore quelques temps il y avait un général ex-EMIA encore en service.

Maintenant dans les faits, c'est quasiment impossible en raisons de plusieurs facteurs (je vais prendre l'exemple d'un officier des armes servant en mêlée, quelque soit l'origine du recrutement et à notation/manière de servir exemplaire) :

- Le premier, l'âge d'entrée en service. C'est un des frein les plus conditionnant à la carrière, puisque la limite d'âge s'impose à tous les grades. La moyenne d'âge d'accès au 1er grade d'officier (hors école) est de 23 ans pour un cyrard (voire moins), 28 ans en moyenne pour un EMIA/OSC. On dirait pas comme ça, mais 5 ans, c'est une promotion d'écart. Au contingentement, un cyrard sera mathématiquement avantagé.

- Le deuxième est le cursus militaire : Le cursus classique d'un COA qui peut prétendre aux étoiles c'est : CDS / TC1 / QIA2 (DEM) / Divers TR / Concours de l'école de guerre ou EMSST / TR / TC2 / TR ultime (type CEM). Le concours de l'EDG, comme tous les concours, est révélateur de l'origine sociale qui est déterminante de sa réussite, car il demande un bagage intellectuel/culturel/académique qui n'est pas à la portée de tous les candidats. Il est conditionnant (avec l'EMSST) de l'accès au grade de lieutenant-colonel pour toutes les origines autres que cyrard.

- Le troisième, et non des moindres, les TC/TR disponibles. C'est là que l'origine de recrutement entre en compte. Un cyrard qui a fait une carrière sans faute sera quoi qu'il arrive avantagé dans sa gestion et proposables aux TC2 et surtout TR les plus intéressants, déterminants de l'accès aux étoiles. Il y a un biais cognitif important et visible (sinon ils ne seraient pas sureprésentés alors que seulement 1/3 des officiers sont des directs, et que de plus en plus de cyrards pantouflent après leur TC1) en la matière, mais c'est comme ça dans tous les grands corps de la fonction publique d'Etat. 

Tu remarqueras donc que l'origine de recrutement pèse quand même beaucoup dans la balance. Maintenant concernant l'affirmation de ton CIRFA, elle est moyennement fausse. Des lieut-co dolos, j'en croise quotidiennement et le frein déterminant de ce cursus est clairement l'âge et la réussite du concours de l'EDG ou EMSST.

Modifié par Cephalyx
  • Like 2

Parcours d'un candidat officier de réserve / Officier de réserve promotion 2017 / "Le soldat n'est pas un homme de violence. il porte les armes et risque sa vie pour des fautes qui ne sont pas les siennes. Son mérite est d'aller sans faillir au bout de sa parole, tout en sachant qu'il est voué à l'oubli." Antoine de Saint-Exupéry.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Techniquement rien ne l'empêche. Cependant il n'y en aura qu'un tous les 10 ans histoire de dire que c'est possible pour laisser espoir à tous les jeunes motivés. Dans les faits les "meilleurs" finiront LCL ou COL s'ils mangent aux bons râteliers.


ALL YOUR BASE ARE BELONG TO US.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...