Aller au contenu
Forum militaire

Mutation en fin de carrière...possible ?


Messages recommandés

Bonjour, 

Mon mari arrivera bientôt en fin de carrière. 

Il a 18 ans de service mais ayant signé pour 10 ans la dernière fois, il lui reste encore 5 ans. 

Il n'a jamais été muté et a donc toujours servi le même régiment. A souvent été déployé en Opex, toujours exemplaire...un parcours sans accroches. Il est Sgt Ch.

Pour la première fois, il va demander sa mutation. Car je voudrais que l'on se rapproche de ma famille, de mes parents âgés, qui sont à 600km. Je suis très déprimée de vivre dans cette région dont je ne suis pas originaire de surcroît... 

Est il possible d'obtenir une mutation aussi proche de la fin sachant qu'il a toujours été au même régiment ? Il y a des places dans les régiments visés et il est prêt à re-signé de nouveau à la fin de son contrat en contrepartie...

Nous avons un petit garçon handicapé, j'essaie d'estimer nos chances car ce déménagement impliquera énormément de changements et mieux vaut tenter de s'y préparer à l'avance. 

Merci beaucoup ! 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui c'est possible , compte rendu ect ... bref le circuit normal .

Bien souligner que c'est un rapprochement familiale , sa peux aider .  

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Stvn a dit :

Oui c'est possible , compte rendu ect ... bref le circuit normal .

Bien souligner que c'est un rapprochement familiale , sa peux aider .  

Merci de prendre le temps de répondre. 

Apparemment, le fait de rejoindre ses beaux parents (vu que c'est mon mari qui fais la demande) ne serait pas considéré comme un rapprochement familial mais de convenances personnelles... 

Je ne connais pas les stats, mais je me dis que ça doit être compliqué à obtenir dans ce cadre...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu doit surtout parler de l'enfant handicapé car c'est surtout sa qui peux aider . 

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tourne le CR dans le sens que votre enfant veux , pour sont bien être , blabla ...

Après je ne suis pas RH, d'autre du forum vont mieux savoir que moi pour ces procédures la , mais ce qui est sûr , c'est que j'ai déjà vue des mutations même en fin de carrières . 

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le rapprochement familial n'est pas vraiment une raison dont l'armée tient compte. Donc effectivement pour les beaux parents c'est mort ça ne sert à rien de l'évoquer.

Si pour votre enfant le suivi serait meilleur ailleurs ça vaut le coup de le mettre en avant, mais attention j'en connais beaucoup qui ont été dans ce cas où même avec une épouse gravement malade et dont la mutation a été refusée. 

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est très mitigé du coup... 

Son suivi ne sera pas meilleur qu'ici, du moins je n'ai aucun éléments probants pour le mettre en avant...il sera équivalent. 

Donc ça va être notre chance et nous, ça tombe bien, on en a jamais, de la chance 😂

Si déjà, ils acceptent même en fin de carrière, l'espoir est toujours permis... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'il essaye (c'est lui qui doit faire la demande et pas vous). Il utilisera les arguments forts que vous avez décrits : ça peut marcher, surtout s'il y a des places dans le régiment souhaité et s'il est prêt à signer pour plus longtemps.

Mais pour lui, ça fera un changement important dans son cadre de vie et de travail : est-il prêt à l'accepter ?

Militaire d'active

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça sera vraiment une demande de mutation pour convenance personnelle du coup.

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Levy Pierre a dit :

Qu'il essaye (c'est lui qui doit faire la demande et pas vous). Il utilisera les arguments forts que vous avez décrits : ça peut marcher, surtout s'il y a des places dans le régiment souhaité et s'il est prêt à signer pour plus longtemps.

Mais pour lui, ça fera un changement important dans son cadre de vie et de travail : est-il prêt à l'accepter ?

Honnêtement oui, il l'est, on en a longuement discuté, même si il porte vraiment son régiment dans son coeur. 

Merci à tous et toutes de vos réponses, c'est bien évidemment lui qui fera la demande mais je peux au moins l'aiguiller sur le remplissage du contenu de sa demande. Surtout que c'est une première. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je m'insère dans la discussion =

Mosellane, je suppose que votre conjoint est fantassin, sous-officier de recrutement "semi-direct". Il est titulaire du BSTAT (à confirmer) et occupe une fonction en compagnie de combat, ou bien dans les services techniques ou administratifs ?

Outre ce qu'a glissé PAPILLON à propos du handicap de votre enfant qui serait, pour lui et pour ses parents, plus supportable ou plus facile à gérer avec l'aide de la belle-famille prête "à donner un coup de main affectif et matériel", il faut faire intervenir en termes d'appui vis-à-vis de la DRHAT, l'assistante de service social au régiment, le PSO et le chef de corps.

L'appui du chef de corps et celui de l'assistante sont, dans votre cas, prépondérants.

Cinq ans de contrat, il a encore une bonne marge de "vie utile" au plan professionnel pour le régiment qui le récupérera.

BTX

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, BTX a dit :

Je m'insère dans la discussion =

Mosellane, je suppose que votre conjoint est fantassin, sous-officier de recrutement "semi-direct". Il est titulaire du BSTAT (à confirmer) et occupe une fonction en compagnie de combat, ou bien dans les services techniques ou administratifs ?

Outre ce qu'a glissé PAPILLON à propos du handicap de votre enfant qui serait, pour lui et pour ses parents, plus supportable ou plus facile à gérer avec l'aide de la belle-famille prête "à donner un coup de main affectif et matériel", il faut faire intervenir en termes d'appui vis-à-vis de la DRHAT, l'assistante de service social au régiment, le PSO et le chef de corps.

L'appui du chef de corps et celui de l'assistante sont, dans votre cas, prépondérants.

Cinq ans de contrat, il a encore une bonne marge de "vie utile" au plan professionnel pour le régiment qui le récupérera.

BTX

Merci beaucoup pour ces précieux conseils ! Que nous suivrons ! 

Je ne veux pas donner plus d'informations concernant mon mari mais on est bon dans les informations que vous supposez... 

L'assistante sociale est au courant du handicap de notre fils, très gentille et disponible, je la solliciterais donc. 

Je vous remercie tous pour le temps que vous prenez pour me répondre. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors no problemo.

Ca devrait pouvoir se faire (une digression " même si le patron actuel de la DRHAT ancien du COS pouvait la quitter à l'été. Au passage, j'y verrais bien un officier de la Légion étrangère ce qui collerait parfaitement avec le CEMAT actuel".).

BTX

  • Like 1
  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'espère que nous parlons bien là d'une mutation en 2021. Car pour le plan annuel de mutation 2020 c'est mort.

Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres. C. de G.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ajouter un commentaire :

-

Créer un compte

en 3 secondes

INSCRIPTION

Se connecter

ici

CONNEXION


© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...