Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Clem13

Chasseurs Alpins

Messages recommandés

Bonjour à toutes et tous,

J’aurais aimer que quelques membre du forum puisse m’éclairer sur les chasseurs alpins, car j’ai pour objectif d’y rentrer dans deux ans après mon BTS, mais j’ai quand même quelques zone d’ombre et des inquiétudes.

Je souhaiterais intégrer l’armée en temps que sous-officier et j’aimerais évoluer en temps que tireur de précision dans les chasseurs alpins. Je me demandais donc quel régiment pourrait me former dans cette spécialité ? J’ai entendu beaucoup de bien sur le 27e BCA mais je ne sais pas si il contient des tireurs de précision .

J’aurais aimer avoir vos avis sur la façon d’entrer en sous-officier chez les chasseurs alpins. Est ce qu’il vaut mieux rentrer par l’ENSOA ? Ou l’EMHM ?

Mes inquiétudes sont par rapport au fait que je suis une femme mais aussi par rapport au fait que j’ai un mauvais sens de l’orientation 😅 est ce que cela pourrait me freiner dans mon objectif ? Car je pense pouvoir améliorer mon sens de l’orientation mais je n’ai pas vu beaucoup de femme chez les chasseurs.. Et quels types de blessures ne sont pas acceptées 

J’aimerais aussi savoir comment me préparer physiquement, je sais comment faire pour le CSO mais pas pour la suite.

Merci d’avance,

A bientôt !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que dès qu'il le pourra YAYANNICK se fera un devoir de vous guider.

N'hésitez pas utiliser la fonction recherche car, par exemple, vous observerez qu'il y a incompatibilité entre être sous-officier et en même temps tireur de précision.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

1° Tireur de précision est une fonction exercée par un MDR (Militaire du rang) = EVAT, donc si tu deviens sous-off, tu ne pourras pas exercer cette spécialité

2° La plupart des sous-off directs (si pas la quasi-totalité) passent par l'EMHM pour accéder à la double qualification sous-off/de montagne

3° Tout comme pour l'ENSOA, tu ne choisis pas ton régiment en entrant à l'EMHM, mais simplement ta spécialité (Infanterie, cavalerie, ...), donc aucune certitude d'arriver au 27e BCA même en étant retenu dans l'infanterie à l'EMHM

4° La concurrence est très rude et le niveau demandé élevé (encore plus en sous-off/infanterie/montagne), donc si tu t'en fais déjà pour des blessures que tu as déjà subies (sans doute assez importantes j'imagine, une coupure au doigt laisse peu de trace), ça se présente pas sous les meilleurs auspices

Modifié par Clairon
  • Like 1

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, BTX a dit :

Je pense que dès qu'il le pourra YAYANNICK se fera un devoir de vous guider.

N'hésitez pas utiliser la fonction recherche car, par exemple, vous observerez qu'il y a incompatibilité entre être sous-officier et en même temps tireur de précision.

BTX

Merci bien BTX je ne savais pas pour l’incompatibilité entre sous off et tireur de précision 👍🏼

il y a une heure, Clairon a dit :

Bonjour,

1° Tireur de précision est une fonction exercée par un MDR (Militaire du rang) = EVAT, donc si tu deviens sous-off, tu ne pourras pas exercer cette spécialité

2° La plupart des sous-off directs (si pas la quasi-totalité) passent par l'EMHM pour accéder à la double qualification sous-off/de montagne

3° Tout comme pour l'ENSOA, tu ne choisis pas ton régiment en entrant à l'EMHM, mais simplement ta spécialité (Infanterie, cavalerie, ...), donc aucune certitude d'arriver au 27e BCA même en étant retenu dans l'infanterie à l'EMHM

4° La concurrence est très rude et le niveau demandé élevé (encore plus en sous-off/infanterie/montagne), donc si tu t'en fais déjà pour des blessures que tu as déjà subies (sans doute assez importantes j'imagine, une coupure au doigt laisse peu de trace), ça se présente pas sous les meilleurs auspices

Merci Clairon pour vos réponses . En ce qui concerne les blessures je suis une ancienne joueuse de handball donc je c’est par rapport à des entorses au poignet.

 

Je pense alors commencer en militaire du rang, est ce que vous savez si les femmes qui s’y présentent arrive au bout ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut de toute façon qu'il y ait une première !

Et je crois me souvenir qu'il y a déjà une féminine ! (mais sans garantie)


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les blessures, il faudrait voir quelles séquelles ont elles laissé ... Impossible de se prononcer ainsi, surtout en n'étant pas médecin.

Pour les féminines dans l'armée et en particulier dans les jobs "péchus", on va pas reprendre les débats et autres discussions, mais rappelons nous toujours (on le voit particulièrement aujourd'hui) que la nature impose certaines contraintes que toutes les meilleures volontés du monde ne peuvent contrecarrer, et si les femmes sont encore très fortement privilégiées pour la gestation, la force physique se retrouve plus chez les hommes et c'est justement une des qualités encore et toujours recherchée pour beaucoup de fonctions combattantes.

Donc oui des femmes peuvent devenir combattantes dans l'infanterie et en particulier l'infanterie de montagne, mais la proportion est infîme en comparaison de leurs collègues masculins. Si avec un bon entrainement on peut dire que par exemple 20 à 30 % des jeunes garçons français peuvent être chasseurs alpins, à peine 1 % des jeunes femmes pourra y arriver après un entrainement intense ... Ca reste toujours mieux que la proportion de mecs capables d'enfanter même après 10 ans de formation🤪

 

  • Like 1
  • Haha 2

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, Clairon a dit :

Pour les blessures, il faudrait voir quelles séquelles ont elles laissé ... Impossible de se prononcer ainsi, surtout en n'étant pas médecin.

Pour les féminines dans l'armée et en particulier dans les jobs "péchus", on va pas reprendre les débats et autres discussions, mais rappelons nous toujours (on le voit particulièrement aujourd'hui) que la nature impose certaines contraintes que toutes les meilleures volontés du monde ne peuvent contrecarrer, et si les femmes sont encore très fortement privilégiées pour la gestation, la force physique se retrouve plus chez les hommes et c'est justement une des qualités encore et toujours recherchée pour beaucoup de fonctions combattantes.

Donc oui des femmes peuvent devenir combattantes dans l'infanterie et en particulier l'infanterie de montagne, mais la proportion est infîme en comparaison de leurs collègues masculins. Si avec un bon entrainement on peut dire que par exemple 20 à 30 % des jeunes garçons français peuvent être chasseurs alpins, à peine 1 % des jeunes femmes pourra y arriver après un entrainement intense ... Ca reste toujours mieux que la proportion de mecs capables d'enfanter même après 10 ans de formation🤪

 

D’accord Clairon, je vois ce que vous voulez dire 😅😂 merci pour votre franchise, je me doutais déjà que pour devenir chasseur il faut avoir une certaine.. rusticité 😂

Il me reste encore 2ans avec un bon entraînement il n’est peut être pas impossible d’atteindre mon objectif.

il y a 33 minutes, Levy Pierre a dit :

Il faut de toute façon qu'il y ait une première !

Et je crois me souvenir qu'il y a déjà une féminine ! (mais sans garantie)

Oui cette femme est connus pour un palmarès assez important, même dans le civil 😅 alors si une peut y arriver pourquoi pas d’autres 

 

merci Levy Pierre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Clairon a dit :

la force physique se retrouve plus chez les hommes

@Clairon Ne nous enlève pas ce qui nous reste !

il y a une heure, Clem13 a dit :

Ca reste toujours mieux que la proportion de mecs capables d'enfanter même après 10 ans de formation🤪

@Clairon Tu crois vraiment qu'on ne peut pas progresser en s'entraînant avec des féminines ?

:)

 


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://www.cairn.info/revue-inflexions-2011-2-page-65.htm

La mixité dans un bataillon alpin

Pierre-Joseph Givre

Dans Inflexions 2011/2 (N° 17), pages 65 à 69

« Le débat institutionnel sur la pertinence de la mixité dans les forces armées n’a jamais eu lieu. Du temps de la conscription, la société civile et les féministes considéraient que l’universalité du service obligatoire était réservée au genre masculin, ce qui finalement n’était pas pour déplaire à une institution militaire virile et guerrière. En 1996, la féminisation s’est imposée sous la pression extérieure, sans faire l’objet d’aucune évaluation d’opportunité interne. L’armée de terre, en cours de professionnalisation, n’avait pas considéré ce sujet comme stratégique et ne souhaitait pas prendre le risque d’une polémique publique. Qu’en est-il aujourd’hui ? La mixité constitue-t-elle une plus-value opérationnelle ou une moins-value ? Représente-t-elle encore un enjeu ?

Quinze ans après le début de sa professionnalisation, le 27e bataillon de chasseurs alpins compte 6 % de femmes sur un effectif total de mille cent cinquante personnels. Trente-huit d’entre elles sont des militaires du rang, soit 4,4 % de cette population. Toutes appartiennent aux services administratifs, au soutien et au service médical, sauf une, qui occupe une fonction de combattant en qualité de chef d’équipe en section de combat. Elle a participé au premier mandat en Afghanistan en 2009, parmi dix autres filles, représentant 2,3 % de l’effectif du groupement tactique interarmes. Dans l’absolu, toutes sont aptes à combattre en montagne, à utiliser leur fusil d’assaut, à donner la mort et à la risquer. Dans la réalité, comme l’a illustré la campagne de Kapisa, moins de 3 % ont la disponibilité familiale et le niveau physique requis pour accompagner les hommes dans tous les types d’opération.

Bien que marginale à l’échelle du bataillon du fait de la faiblesse des effectifs concernés, la mixité représente une véritable problématique opérationnelle. Elle engendre des conséquences à la fois positives et négatives en termes capacitaires. Plus encore, elle nous éclaire sur les enjeux sociaux à venir, qui seront la clé de la disponibilité et de la fidélisation des soldats et des familles.

Un atout opérationnel déterminant

 

  • Like 2

Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Clem13 pourquoi le 27e BCA,   tous les BCA (7e et 13e) aussi ont des TP et des TE.  Sans revenir sur le débat de la féminisation, voyez comme toutes les réponses qui vous ont été apportées ne vous amènent juste qu'à réfléchir à l'intégration en unité de combat. Et il y a effectivement peu de chances pour les  femmes en compagnie de combat, obligeant la candidate à un niveau supérieur pour son genre, mais il faut rajouter à cette première difficulté  votre ambition pour un poste précis. Et là il faut savoir qu' il y a toujours eu une concurrence rude pour les postes Tp dans les unités de part le faible volume, ce qui rajoute encore à la difficulté. Les places sont chères en fts et les élus sont systématiquement sur le podium ou pas loin. Alors comme tout le monde, je dirais rien d'impossible mais entre les belles paroles et la réalité du terrain, on sait sur quoi les choix sont faits. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, SG5375 a dit :

@Clem13 pourquoi le 27e BCA,   tous les BCA (7e et 13e) aussi ont des TP et des TE.  Sans revenir sur le débat de la féminisation, voyez comme toutes les réponses qui vous ont été apportées ne vous amènent juste qu'à réfléchir à l'intégration en unité de combat. Et il y a effectivement peu de chances pour les  femmes en compagnie de combat, obligeant la candidate à un niveau supérieur pour son genre, mais il faut rajouter à cette première difficulté  votre ambition pour un poste précis. Et là il faut savoir qu' il y a toujours eu une concurrence rude pour les postes Tp dans les unités de part le faible volume, ce qui rajoute encore à la difficulté. Les places sont chères en fts et les élus sont systématiquement sur le podium ou pas loin. Alors comme tout le monde, je dirais rien d'impossible mais entre les belles paroles et la réalité du terrain, on sait sur quoi les choix sont faits. 

Merci SG5375, je me douter de la difficulté pour devenir TP 🤔 je me suis inscrite sur ce forum pour avoir des réponses de militaires car effectivement eux ont l’expérience du terrain, je n’essaie pas de me voiler la face mais plus d’estimer mes chances.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est à cela que sert le forum. Toujours avoir plusieurs plans de toutes façons. Et cela commence par les diplômes qui  sont déjà une opportunité de s'ouvrir plus largement le champs des possibles. Et puis il faut y croire quand même et pour cela il faut être conscient de son niveau, de ce qui est requis et des choses non écrites. Bonne chance pour la suite. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, SG5375 a dit :

C'est à cela que sert le forum. Toujours avoir plusieurs plans de toutes façons. Et cela commence par les diplômes qui  sont déjà une opportunité de s'ouvrir plus largement le champs des possibles. Et puis il faut y croire quand même et pour cela il faut être conscient de son niveau, de ce qui est requis et des choses non écrites. Bonne chance pour la suite. 

Je pense bien mes les chasseurs était mon plan A car il correspond beaucoup à mon profil.

Merci pour tout , bonne continuation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au-delà des BCA, vous avez dans la 27e BIM des unités prestigieuses comme le 4e RCh et le 93e RAM qui "alpines" sont tenues de passer les BAM et BSM et de s'entraîner dans les zones fréquentées par les BCA pour leur assurer renseignement et appui.

Je ne vous propose par le 2e REG car la LE n'ouvre pas son recrutement aux candidates.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, BTX a dit :

Au-delà des BCA, vous avez dans la 27e BIM des unités prestigieuses comme le 4e RCh et le 93e RAM qui "alpines" sont tenues de passer les BAM et BSM et de s'entraîner dans les zones fréquentées par les BCA pour leur assurer renseignement et appui.

Je ne vous propose par le 2e REG car la LE n'ouvre pas son recrutement aux candidates.

BTX

BTX , les régiments d’artillerie m’intéressais aussi en plan B, j’avais vu la 4e RCh  et le 3e RAMA (rien a voir 😅)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Surtout le 4e RCh à Gap, vous y trouveriez votre place.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...