Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

TOW

Choix du régiment d'infanterie

Messages recommandés

Bonjour à tous ! Je reviens vers vous pour choisir des régiments d'infanterie.

Je vois sur s'engager.fr que certains régiments comme le 35 ème RI, le 1er RI, le 152 ème RI, dans l'onglet missions, sont spécialisés dans le combat haute intensité, alors que d'autres comme le 21 ème RIMa, le 92 ème RI font l'air d'être moins dans le '' combat direct '' si je puis dire (d'après la description sur le site de l'armée de terre). Alors ma question est : est-ce que ce que j'énonce plus haut est vrai ? Y a-t-il des régiments plus tournés vers l'action direct (hormis les para, FS...)?

Ensuite j'aimerais savoir, pour quelqu'un qui veut tenter le 1er RPIMa après quelques années de service (en attendant une opération de la myopie et si déclaré apte) vaut il mieux aller dans un RIMa comme le 21 ème ou le 2ème, ou il n'y a pas d'importance entre choisir RI et RIMa pour se préparer au RPIMa ? 

Merci à vous ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si l'on laisse de côté les paras/alpins et Légion, les 11 Régiments d'Infanterie restant ont des missions dans l'ensemble très comparables, les différences d'appelations sont plus du "marketing militaire" : combat haute intensité, troupes de l'avant, ...

Il y a certaines particularités, par ex. les 2e,3e et 21e RIMa ont aussi une connaissance du combat ou de la manoeuvre amphibie, et les 6 Régiments VBCI (1er Tirailleurs, 16e BC, RMT, 35e, 92e et 152e RI) des 2 Brigades blindées sont plus souvent en entrainement avec des chars Lourds Leclerc, si un jour un combat "haute intensité" venait a devoir être délivré, enfin le 1er RI de par son appartenance à la Brigade Franco-Allemande a aussi quelques particularités.

Mais tout cela reste relativement anecdotique (on a plus fait d'opérations amphibies ou de grandes charges blindées depuis des lustres), le rôle, l'emploi et la formation reste très semblables entre ces 11 Régiments.

Pour l'accès transverse au 1er RPIMa, il faut être apte TAP, avoir une certaine ancienneté, détenir certains CTE ... Et bien sûr retenir l'attention des recruteurs par ses résultats mais aussi par ses particularités, et l'Infanterie est sans doute une bonne voie, mais surement pas la seule .. Les FS cherchent aussi parfois des "moutons à cinq pattes" au profil atypique

Modifié par Clairon

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Q1. Y a-t-il des régiments plus tournés vers l'action direct (hormis les para, FS...)?

R1. Le domaine "combat de l'infanterie" comme le domaine "combat des blindés" a pour vocation le contact "direct" (ce qui ne veut rien dire). En termes tactique on dit "prendre le contact", ce qui signifie qu'on a visuel sur l'ENI, qu'on a une idée assez précise de son dispositif et que sur ordre, on est prêt à engager le combat. Dans le cas contraire, lorsque la pression ENI est trop importante et qu'on risque soit de se faire neutraliser, soit de se faire déborder, on dit "rompre le contact". On se replie en ordre, par échelon, en assurant une couverture pour éviter de prendre une balle dans le cul.

En clair, tout régiment de combat d'infanterie s'entraîne et se prépare à ce que vous appelez "l'action directe". C'est sa vocation.

Qu'il soit RI (1er RI, 152e RI, 92e RI) ou RIMa, qu'il soit TAP ou alpin. Peu importe la couleur du béret, le fantassin combat au plus près de l'ENI. Parfois, jusqu'au corps à corps.

Q2.  pour quelqu'un qui veut tenter le 1er RPIMa après quelques années de service (en attendant une opération de la myopie et si déclaré apte) vaut il mieux aller dans un RIMa comme le 21 ème ou le 2ème, ou il n'y a pas d'importance entre choisir RI et RIMa pour se préparer au RPIMa ? 

R2. Le problème ne se pose pas comme cela. Déjà il faut être TAP et avoir réussi l'agrément FS. Ce n'est pas rien. Ensuite faut-il que les chefs du RI ou du RIMa soient d'accord pour vous voir partir. Et puis que le 1er RPIMa lance une prospection et que vous soyez en mesure d'y répondre.

Y a le temps.

BTX


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous deux ça m'éclaire beaucoup ! Je pense m'orienter vers un RIMa mais c'est la que me vient une autre question : quappelez vous opération amphibie ? 

Et pour ma dernière année de licence, j'ai le choix ente deux options : une plus tournée vers le traitement du signal, l'électronique... Et l'autre vers le génie industriel, la gestion de stock, les normes... Laquelle des deux options seraient la plus utile dans un RI ? Je veux dire une qui serait plus recherchée que l'autre. Je ne parle pas de métiers autre que l'infanterie 

Modifié par TOW

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Opération Amphibie : essentiellement la capacité et les moyens de débarquer des élements de combat/troupes au départ de plates-formes de transport maritimes. La Marine française dispose ainsi de 3 navires Porte-hélicoptères amphibies capables de projeter plusieurs centaines de militaires et leur matériel lourd vers des plages non ou sommairement préparées ... Les troupes de l'armée de Terre qui s'entrainent le plus à ces moyens font partie de la 9e BIMa et de la 6e BLB dont les 2e, 3e et 21e RIMa font également partie

Vous faites une licence et voulez rejoindre un RI/RIMa, comme MDR, sous-off ou officier ? Car dans les 2 derniers cas vous n'avez pas un choix initial à l'engagement.

Sinon les deux spécialités que vous énoncez ne sont pas tellement en rapport avec l'infanterie, et vous risquez d'être face au dilemme où peut-être l'armée de terre va vous dire : votre spécialité Génie nous intéresse, pour que vous l'exerciez dans un régiment du génie ....ou votre spécialité électronique mais dans un régiment de transmisions ... Un peu comme un infirmier qui voudrait devenir mécano automobile ....

Modifié par Clairon

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'armée peut elle me refuser en tant que MDR en combattant de l'infanterie si je ne met pas à profit mon diplôme ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, TOW a dit :

L'armée peut elle me refuser en tant que MDR en combattant de l'infanterie si je ne met pas à profit mon diplôme ? 

Non, mais êtes vous prêt à être MDR avec une formation vous permettant d'être au minimum sous-off ou officier


Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord merci pour tout ! Je réfléchis encore à être sous off, même si je pense commencer MDR puis monter rapidement en grade...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

TKT  des bac PLUS PLUS PLUS PLUS  qui rentre en MDR tu en as plein , et c'est pas forcement  ceux la qui finissent major de promo .

 

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, TOW a dit :

je pense commencer MDR puis monter rapidement en grade...

Commencer comme MDR (EVAT) on ne te le refusera pas si tu as les compétences sportives et la motivation, mais "monter rapidement en grade" : oublie

Une fois dans l'institution, tu seras un EVAT parmi tous les EVAT, une recrue comme les autres et on fera tout pour te faire oublier tes diplômes, au nom de l'unité nécessaire !

Tu progresseras donc en grade comme tes camarades EVAT, avec certaines facilités pour les éventuels concours, mais rien de plus.

Et surement pas "rapidement"

  • Like 1

Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

aujourd’hui tu as plus évolution rapide si tu es sur de tes capacité à être obéissant et avoir une très bonne condition physique( ce qui n’existé pas il y a quelques années ). Car engager en temps que MDR en 2ans tu peut aller en demi-direct. ( école des sous off). Mais pour cela il faut être sur de ce que j’ai dis en premier. Car la concurrence est parfois rude ou tu peut même Tout perdre pour un pas de travers.
Aller en école direct tu gagne du temps et des responsabilités dès ton arriver en régiment. 

Pour infanterie c’est partout pareil ( ou presque) la vrai différence c’est la mentalité qui tourne dans chaque régiment après ça tu pourra pas tester. 
je te conseil de choisir si tu peu une garnison qui te plaît. Car au pire tu pèsera des bon week-end :)   
 

voilà mon avis. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Levy Pierre a dit :

Consulte ceci https://www.sengager.fr/decouvrez-l-armee-de-terre/nos-actualites/comment-passer-de-militaire-du-rang-sous-officier

En pratique, si tu t'engages comme EVAT, tu ne pourras pas aller à l'ENSOA avant d'avoir 3 années de service complètes.

Coucou ton rapport date de 2018 et c’est déjà bien écrit entre la 2e et 9e années de services. Il me semble même que sais passer à 18 mois à confirmer. Mais 2 ans c’est déjà rapide. 
:) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Levy Pierre a dit :

En pratique, si tu t'engages comme EVAT, tu ne pourras pas aller à l'ENSOA avant d'avoir 3 années de service complètes.

En fait c'est après 2 ans écoulés = en 3e année de service. ... Pratiquement tu signes le 1er Juillet 2020, tu peux devenir candidat à partir du 1er Juillet 2022 ...


Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2 ans c'est insuffisant pour accumuler l'expérience nécessaire je trouve. Au même titre qu'on fait passer le CME aux mecs de 8 mois de service... Mais bon tout est bon pour fidéliser!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

TOW :

Vos compétences académiques vous classent d'emblée "hors catégorie" pour la sélection "EVAT Infanterie"...

Si vous voulez "grenouiller dans la verte", tout en oxygénant vos neurones pour le profit du bien commun, visez a minima la spécialité de Transmetteur dans des Régiments de pointe : 2e RH (cela va sans dire... :)), 54e RTrs, 17e RGP, 1er RHP, 27e CCT...(Je vous épargne les usuels "1er/3e/8e RPIMa, 1er RCP, 21e RIMa, 13e RDP, et autres "Special Forces de la MORS*...)

Le statut d'EVAT vous permet de "choisir" votre Régiment ou Bataillon d'affectation.. C'est un avantage, mais peut-être le seul de ce régime : à vous de voir.

§§

En bref : ne sous-estimez pas vos capacités...que vous ne soupçonnez peut-être pas !

Avez-vous suivi une Préparation Militaire ? Un stage Découverte ?

Etes-vous adepte d'Alpinisme ? Plongée subaquatique ? Parapente ? Parachutisme ? Ultra-trail ? Triathlon ? Concours complet d'équitation ? Biathlon ?...

Si ce n'est le cas, testez, et découvrez-vous !

Autant de discipline "en vrac", (non exclusives d'autres dont je n'ai eu expérience...), qui permettent d'approcher, dans un cadre civil, ses limites physiques et mentales...

Pour mieux les dépasser par la suite, cela va sans dire !!  :default_thumbsup:

"En Avant !"

§§§

* Appel de circonstance, au détour d'un jeu de mots, aux références historiques des lecteurs...

(Meuuuuhhh non, ce n'est pas du tout orienté... :) !! )

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour toutes ces réponses ! 

Je suis toujours en train de réfléchir en hésitant entre sous off et MDR, c'est vrai que ce serait dommage de gâcher une licence... Mais d'un autre côté j'ai toujours voulu être dans l'action et le physique plutôt que '' l'intellectuel '' ou le commandement, la ou je pense le poste de MDR correspond plus que celui de sous off (me corriger si je me trompe 😉). 

Dragunov :

Non je n'ai pas suivi de PM ou de stage, je pense peut être en faire un ou une avant l'année prochaine à condition de trouver une date et que ce virus ne m'en empêche pas 🤔

J'adore la plongée et le parachutisme, et je suis intéressé par les alpins, mais je suis sûrement et malheureusement inapte montagne, TAP et plongeur OPS, en raison d'un problème de vue...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 52 minutes, TOW a dit :

Mais d'un autre côté j'ai toujours voulu être dans l'action et le physique plutôt que '' l'intellectuel '' ou le commandement, la ou je pense le poste de MDR correspond plus que celui de sous off (me corriger si je me trompe 😉). 

Mouais intellectuel , enfin un sergent Chef de groupe de combat Infanterie, c'est pas non plus une chaire de Droit Canon à l'Université de Louvain ...Le côté physique, vous en faites pas, ça piquera aux yeux ... 


Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...