Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Connexion  
tflorian

Brevet Militaire Professionnel (BMP)

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je suis titulaire du Certificat technique de Réserve à l'issue d'une formation à l'ENSOA pour le grade de sergent de réserve.

D'autres sous-officiers portent le BMP argent ou or (si ils ont passés le BAS2 équivalent réserve du BSTAT).

Est-ce que cette équivalence réserve permet réellement le port du BMP ? Quel texte fixe ces équivalences sachant qu'on parle d'être titulaire du BSAT ou BSTAT pour le port de ce brevet.

 

Merci d'avance pour vos avis. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Répondre à cette question est un tantinet compliquée.

Tout d'abord il faut distinguer plusieurs situations :

  • Les qualifications réserve qui sont indirectement l'équivalent de qualification active (ex : le BAS2 qui est l'équivalent du BSTAT).
  • Les qualifications réserve qui donnent par équivalence une qualification ou un diplôme de l'active (ex : le DORSEM qui octroi automatiquement le DEM au grade de capitaine).
  • Les qualifications d'active passées sous ESR (ex : le BPM, le monitorat IST-C, commando etc).

Si la dernière (peu importe le statut sous lequel elle est passée, le suivi avec succès de la formation entraine le droit au port de l'insigne) et la deuxième (les textes prévoient texto le port de l'insigne dès l'obtention du diplôme de l'active) ne posent aucune difficulté d’interprétation, la première est sujette à caution.

Sur les textes, le port des BMP (MDR/SO) est encore régit par la vieillissante instruction 10300 du 13 juin 2005. Les textes relatifs au BSAT / BSTAT visent cette instruction, tout comme les diplômes les octroyant. Les textes relatifs aux qualification réserve ne font mention d'aucune équivalence directement dans les textes les régissants. On peut toutefois trouver une équivalence lorsque l'on se penche sur les conditions d'avancement (notamment l'instruction 708 du 15 février 2019) qui admettent une équivalence dans un sens active/réserve (mais pas dans l'autre). Dans tous les cas, aucun texte publié ne précise explicite que le droit de port des BMP (bronze/argent/or) dans la réserve. Il relève davantage d'une pratique tolérée avec ou non certaines règles officieuses (droit de port au bout de 6 mois etc). Dans tous les cas cela n'a rien de réglementaire pour le moment. La situation va toutefois être amenée à évoluer.

En effet depuis quelques temps de nouvelles qualifications voient le jour : les qualifications "R". Ce sont des qualification à cheval entre la deuxième et la troisième situation ouvrant à des droits plus ou moins identiques à celles de l'active. Cela vient d'une volonté de la DRHAT et de la DRAT de simplification et de reconnaissance des qualifications acquises dans la réserve. Elles sont octroyées à l'issue d'un certain temps de grade et de diplôme (par exemple le CQTS-R octroyée au bout de 3 ans de BASE au grade CCH).

A terme, les appellations réserve (BASE, BAS etc) seront amenées à disparaître au profit des appellations d'active agrémentées d'un "-R" (et un remaniement des formations qui va avec). Cela clarifiera certainement davantage le port des insignes afférents.

tl;dr : Ce n'est pas réglementaire mais toléré.

 


Parcours d'un candidat officier de réserve / Officier de réserve promotion 2017 / "Le soldat n'est pas un homme de violence. il porte les armes et risque sa vie pour des fautes qui ne sont pas les siennes. Son mérite est d'aller sans faillir au bout de sa parole, tout en sachant qu'il est voué à l'oubli." Antoine de Saint-Exupéry.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Réponse parfaite de @Cephalyx

Par contre, il me semble que l'obtention de l'équivalent BMP dans la réserve ne s'obtient qu'après 2 ans de grade sous contrôle continue en unité.

Donc théoriquement, la tolérance du port ne se fait à minima qu'après 2 ans de grade.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@schafer il faudrait voir les textes, mais effectivement si tel est le cas on entre dans le cas n°2, donc droit de port puisque brevet de l’active.


Parcours d'un candidat officier de réserve / Officier de réserve promotion 2017 / "Le soldat n'est pas un homme de violence. il porte les armes et risque sa vie pour des fautes qui ne sont pas les siennes. Son mérite est d'aller sans faillir au bout de sa parole, tout en sachant qu'il est voué à l'oubli." Antoine de Saint-Exupéry.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Connexion  

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...