Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Chakbard

Dénoncer contrat

Messages recommandés

Bonjour, je viens de finir mon cfim et je suis aujourd'hui à mon premier jours de FTS au régiment (la semaine prochaine on va au camps) on revient d'une perm de 10j

Le truc c'est que voilà je souhaite dénoncer mon contrat car l'infanterie ça me plait vraiment pas, juste de savoir que demain on va courir me met la boule au ventre...

Je suis en train de faire mon compte rendu mais il doit se faire validé par mon chef de section avant d'en refaire un autre définitif. Donc normalement je rendrai le définitif demain car mon chef de section est occupé

J'aimerai savoir combien de temps d'attente avant de pouvoir rentrer chez moi car j'ai vraiment vraiment pas envie d'aller au camps et j'ai pas non plus envie de déserter... 

Mes anciens camarade qui se sont barré en FGI ont mis des semaines avant de partir mais on était en confinement et à 400km du régiment donc j'espère que ça ira plus vite pour moi (on est en tout 7 qui voulont partir)

[Mon caporal m'avait dit avant la perm qu'on ferai tous cette semaine normalement avec le circuit départ et qu'on irai pas au camps car c stupide on va pas faire des allé retour si on va se barrer

Et un autre caporal m'a dit que c'était 2semaine et que y'a de très forte chance qu'on va avec eux au camps et un autre sergent m'a dit si tout se passe bien max 3 semaine...]

Et j'ai des fortes envies de déserter si on me dit que je vais avec le reste de la section au camps

 

 

Mon sergent avait dit que dans le meilleur des cas j'irai pas sur le terrain mais je ne sais pas si il parle du terrain genre bivouac ou terrain genre le camps

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu en as pour au moins 2 semaines,

Au camp ou pas : je n'en sais rien, ça dépendra de tes chefs. Mais si c'était moi, je te ferais venir au camp pour te remotiver et te faire rester

Si tu désertes, tu auras pour toujours une tache indélébile sur ton casier, avec le risque d'une condamnation : ce serait donc une très mauvaise solution puisque légalement tu peux partir !


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Levy Pierre a dit :

Tu en as pour au moins 2 semaines,

Au camp ou pas : je n'en sais rien, ça dépendra de tes chefs. Mais si c'était moi, je te ferais venir au camp pour te remotiver et te faire rester

Si tu désertes, tu auras pour toujours une tache indélébile sur ton casier, avec le risque d'une condamnation : ce serait donc une très mauvaise solution puisque légalement tu peux partir !

Pendant les entretiens de fin de fgi ce qu'ils ont écrit c'est que j'avais les capacité (étant 9eme au classement) mais que j'avais 0 motivation surtout pour les terrains, depuis un bon moment depuis la FGI sa svoit sur ma tête que j'aime pas ce que je fais, que je subis continuellement même pour des choses simple comme juste écouter les ordres pour le lendemain

Ma dernière marche + le rallye la seule chose qui me faisait tenir le coup c'était le fait de savoir que ça serait la dernière et que je quitterai l'armée avec une bonne note sur l'AFFIM et que je suis donc "pas venu pour rien"

Mais là si on me dit tu vas faire des marches sachant que derrière même si jles fait bah j'obtiens rien mentalement je sais pas comment faire si ce n'est déserté ou refuser d'obéir et de faire les activités

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Réfléchis à deux fois avant de faire des idioties, comme refuser d'obéir, simuler une maladie ou déserter : ce sera noté dans ton dossier militaire, tu ne pourras plus jamais t'en débarrasser et ça pourrait te poser problème dans le civil, plus tard. Ou si un jour l'envie de revenir à l'armée, même comme réserviste, tu aurais des ennuis sérieux.

Tu t'es engagé en pleine connaissance de cause et tu as signé pour 5 ans, comme EVAT. Tu as la possibilité de partir, mais fais le dans les règles en sachant que tant que tu n'as pas l'autorisation de partir comme civil, tu restes militaire.


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je risque quoi pour refus d'obéir ? Avoir un mauvais dossier militaire je m'en contre fous en vrai, j'aimerais partir proprement mais bon... Je vais pas nuir à ma santé psychologique pour "respecter mes engagements"

  • Sad 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

de faire du trou , ce qui rallongera ton temps de départ . 

si tu veux partir assez vite , tu te la boucle tu fais ce qu'on te dit , et tu attends , 

tu veux faire ton chicour bien tu fais ton bordel , et eux mettrons un temps fou , car ils ont encore 3 mois pour te laisser partir dans les normes ,

ce qu'ils font quand le mec les fait plus que chier . et pour cela c'est très simple ils te bloquent 3 mois au rgt sans sorti .

quand a déserter pas le bon plan , surtout en ce moment . 

Modifié par Dani
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens le coup bonhomme . Tu es pas fait pour mais ca arrive . Pars dans les normes sans les faire chier et ca ira plus vite

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chakbard :

[Je vais pas nuir à ma santé psychologique pour "respecter mes engagements"...] !! :)

"En toute bienveillance, camaraderie, humanité..." Que sais-je encore...

C'est justement en reniant vos engagements, sur l'impulsion du moment, que vous détruiriez votre équilibre personnel, votre respect envers vous-même (parce que irrémédiablement détruit aux yeux des autres par une désertion...)

Celui qui déserte, de tous temps, en tous lieux, dans toutes les civilisations, c'est le lâche, le veule, celui qui, en trahissant sa parole, se trahit d'abord lui-même, et trahira toujours...

§§

Nul ne peut croire que VOUS, engagé volontaire, qui avez partagé avec vos camarades les épreuves de sélection, en soyez réduit à un telle échappatoire que vous porteriez comme un fardeau...

Dites-vous bien que tous vos camarades, quels que soient leurs affectations, spécialités, grades, et ancienneté, ont tous rencontré des moments de doute, de difficultés, de fatigue, de ras-le-bol, d'incertitude...

L'immense majorité, a pris le temps de poser les faits, de ce recentrer sur ses valeurs, et celle de ses engagements... Car "s'engager", ce n'est pas juste un acte administratif, mais surtout un engagement envers ses camarades...

Changer d'avis et l'assumer, est respectable : c'est être "acteur  de sa vie", plutôt que la subir...

Encore faut-il le faire en restant "carré" vis-à-vis de vos camarades, des règles de l'institution qui vous a accueilli, et surtout de vous-même...

§§§

En toute "exigeante bienveillance"... : dénoncez-donc votre contrat, après mûre, puis mûre, et encore mûres réflexions à long terme, si cela vous semble une question d'équilibre incontournable...

MAIS : ne trahissez pas vos engagements en désertant tel un collégien qui sèche le cours de maths, faute d'avoir fait son devoir...

Bref : "Portez vos couilles, bordel !!"

Déserter, ce serait trahir les camarades avec qui vous avez partagé les épreuves de ces derniers mois, la confiance des cadres qui vous ont formé, votre engagement contractuel, et surtout votre propre estime...

§§§

"Démerdez-vous", si vraiment vous y êtes résolu, à résilier votre contrat dans les formes convenables.

Dans le cas contraire, je crains que vous ne traîniez de "très, très longues années...", (et bien plus encore, soyez-en sûr...), les tardifs regrets de décisions impulsives... (Bataillons, voire Divisions d'exemples à l'appui...)

§§§

Juste quelques semaines, bordel !

Tenez !!

 

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Chakbard a dit :

Je risque quoi pour refus d'obéir ?

Punitions sévères, arrêts de rigueur et allongement du temps d'attente avant la sortie. Si tu refuses d'obéir, certains n'hésiteront pas à faire en sorte que tu "sortes" en très mauvais état.

Si tu refuses d'obéir, tu seras traité comme tu le mérites : un lâche qui a pris la place d'un autre lors de la sélection.

Si tu le veux vraiment, si tu es certain que rien d'autre n'est possible pour toi, dénonce ton contrat. Mais fais le dans les formes, sans trahir ceux qui se sont engagés en même temps que toi et qui étaient (et sont encore) fiers d'être militaire français.


Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déserter aujourd'hui n'est plus comme un certain romantisme que l'on pouvait parfois discerner autrefois comme dans la chanson de Vian/Reggianni, où un jeune homme fuyait une forme de répression et d'enrôlement de force.

Tu as signé un engagement, tu ne désertes pas l'armée, tu désertes de "toi-même", personne n'est venu te chercher par la force ou par la loi, c'est envers toi même que tu désertes.

Tu as signé, tu as commencé cet épisode par ta décision, tu dois toi-même cloturer cet épisode en suivant la procédure, même si elle est longue et en mettant toi-même ta signature en bas à droite, comme tu l'as fait au commencement. Ainsi la boucle sera bouclée et proprement, et tout le monde pourra se regarder dans la glace.

 

Modifié par Clairon
  • Like 2

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...