Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Connexion  
BTX

La disponibilité des matériels terrestres chute encore en 2019

Messages recommandés

https://forcesoperations.com/la-disponibilite-des-materiels-terrestres-chute-encore-en-2019/

Un VBHP Aravis pris en charge par les mécanos du 6e régiment du matériel (Crédits: 6e RMAT)

Un VBHP Aravis pris en charge par les mécanos du 6e régiment du matériel (Crédits: 6e RMAT)

L’édition « 2019 » des taux de disponibilité des principaux matériels de l’armée de Terre est sortie, un exercice résultant comme à l’accoutumée d’une question écrite du député LR François Cornut-Gentille. Et un double constat devenu récurrent: la plupart des parcs continuent de perdre du volume, quand la disponibilité de la moitié d’entre eux stagne ou perd à nouveau quelques points.

-5% pour les VHM, -4% pour les Leclerc et les AMX 10RC, -6% pour les VBCI… une partie des flottes de véhicules de combat ont à nouveau perdu quelques points de disponibilité l’an dernier.

Seule la moitié des 247 Leclerc et leurs dérivés étaient disponibles au 31 décembre, contre les deux tiers de la flotte deux ans plus tôt. Dans ce segment, l’increvable VAB, l’ERC-90 Sagaie, le PVP et les VBL/VB2L s’en sortent mieux. Ces derniers font l’objet d’une campagne de régénération menée par Arquus. Selon la LPM 2019-2025, l’armé de Terre sera dotée de 730 VBL portés au standard Ultima afin de faire la jonction avec le futur VBAE (= véhicule blindé d'aide à l'engagement).

Plus étonnant, 22 VBCI et un CAESAR ont « disparu » de parcs ne s’élevant plus qu’à 606 et 76 unités au 31 décembre 2019. À noter également, le « sursaut » de disponibilité des 17 PLFS au standard 1 opérés par le COS, de 8 à 32%. Au printemps dernier, Arquus en avait re-livré 25 exemplaires après une refonte requise par les forces spéciales.

PLFS ARQUUS Special Forces Vehicle data pictures video | French ...

Si la situation est contrastée du côté des véhicules de combat, les parcs logistiques voient tous leur disponibilité baisser, à l’exception notable de GBC 180 dont une partie est aujourd’hui rénovée par Arquus. L’érosion se poursuit, avec plus de 240 plateformes retirées du service en l’espace d’un an, pour la moitié des GBC 180. Espérons que la crise sanitaire ne reportera pas sine die le programme de renouvellement des porteurs logistiques de l’armée de Terre, dont le lancement est espéré pour 2020-2021.

L’armée de Terre se trouve à un tournant en matière de renouvellement capacitaire, avec du matériel neuf ou rénové prenant progressivement la relève de plateformes usées par le temps et les OPEX successives.

Les premiers lots de VBMR Griffon se substituent aujourd’hui à une flotte de VAB désormais âgée de 35 ans en moyenne.

Ce sera bientôt le tour des AMX 10RC et ERC-90 Sagaie, 33 et 35 années de service au compteur et dont le remplacement par l’EBRC Jaguar doit en théorie débuter cette année.

Les contrats de soutien accompagnant l’acquisition de ces nouvelles plateformes contiennent désormais systématiquement des clauses de performance dont l’impact est pour l’instant difficilement lisible. Étonnamment, le ministère des Armées ne reprend en effet que le Griffon, dont la disponibilité plafonne à 91%, mais pas le millier de VT4 livrés par Arquus entre octobre 2018 et décembre 2019.

L’ensemble des données relatives à l’exercice 2019 est disponible ici.


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Connexion  

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...