Aller au contenu
Forum militaire

Retex agrément technique CFIAR Strasbourg Juin 2020


Messages recommandés

Bonjour,

j'ai vu qu'il y a un précédent retex ici, donc je me permets de poster dans cette rubrique.

Donc je vais vous faire part de mon retex récent du CFIAR !

J'ai effectué cet agrément technique suite à ma réussite des CSO une semaine avant. J'habite assez loin donc le CIRFA m'a envoyé les billets par e-mail, et je me suis mis en route. Curieusement, alors que j'avais un agrément le 18 j'ai eu une arrivée le 17 et un départ le 19, j'ai donc pu visiter Strasbourg.

IMPORTANT: vous ne serrez ni logé ni nourri au CFIAR, sauf le repas de midi. Du coup j'ai dû prendre un AirBnB du 17 au 18 et du 18 au 19...

 

Bref, arrivé à 07h55 à l'entrée pour 8h, on est immédiatement reçu par une militaire qui vérifie nos identités (ne pas oublier la carte !), et la journée commence presque immédiatement. On nous emmène dans une salle, où on nous présente en 10-15 minutes la journée et les tests.  Nous sommes dans une salle de cours, on y laisse nos affaires et on y reviendra entre chaque épreuve 5-10 minutes, on peut aller aux toilettes à chaque fois.

IMPORANT: on nous demande de ne choisir qu'une seule langue (par exemple, je n'ai été testé que sur le russe, et non pas dans un ordre prioritaire russe puis arabe). Donc pas le droit à l'erreur ! Et il n'y avait pas chinois (une seule session par an apparemment).

A 9h, ça commence (pensez à apporter un stylo noir) par une fiche de renseignement avec un petit paragraphe de motivation, suivi immédiatement d'une épreuve assez difficile: 4 feuilles d'une présentation militaire à résumer en 350 mots, en 30 minutes, lecture comprise, sans prendre de note et sans toucher au sujet (surligneur etc). Alors moi, j'ai plutôt réussi mais j'ai toujours été assez bon pour synthétiser les choses et en français. Mais ce n'est pas évident, il m'a déjà fallu plus de 10 minute pour tout lire et assimiler.

Épreuve suivante: les tests de français. On passe sur les ordis, et on a les tests suivants:

-une dictée à trous (vous avez un texte avec des mots manquants, vous avez le casque sur la tête, et l'ordinateur lit la dictée, et là vous devez écrire les mots manquant que l'ordi dicte. Exemple: "Marie aimait le ...chaud". L'ordi va vous dire "Marie aimait le pain chaud". A vous de savoir comment s'écrit le mot manquant qu'il prononce).

-un test de conjugaison en QCM.  Assez ardu car, forcément, ça porte sur des temps qu'on utilise pas habituellement et les QCM peuvent être vicieux.

- un test QCM de grammaire, qui porte notamment sur les épithètes, les groupes nominaux, les adverbes et les compléments... Je ne me souvenais même pas de certains d'entre eux ^^

- un test de vocabulaire également il me semble, avec des mots intrus. Naturellement, encore une fois, ceux ne sont pas des mots de tous les jours.

 

Ensuite passons aux tests phonétiques:

toujours sur les ordi, le casque sur les oreilles, l'ordi va lire un mot. Par exemple, "bonjour". Ensuite il dira une liste de 3 à 5 mots qui se ressemblent, dont le mot cité auparavant, et à vous de dire s'il est en position 1,2,3,4 ou 5.

Exemple l'ordi dit "bonjour". Ensuite il va énumérer "abat-jour", "bonjour" et "journée". Là, le mot est en position 2. Sachez que lorsque la machine se lance dans la série de mots, vous aurez des grésillements et/ou sifflements dans le casque, c'est fait exprès. Ne mettez pas le son à 100%...

Le test de culture générale sur la langue cible est également un QCM de 20-30 questions; si vous faites arabe, il remonte plus loin dans l'histoire que celui sur le russe. Je vais pas vous donner les questions - réponses dont je me souviens, mais par exemple en arabe ils m'ont dit qu'on leur a demandé des noms de califes, alors que moi ça n'allait même pas jusqu'à la 1ère GM.

 

Enfin, après tout ça vous allez manger, il y a beaucoup de monde de toutes les armées, il ne faut pas rester plus de 20 minutes à table, mais on mange bien et ensuite on peut flâner encore un peu en attendant les entretiens.

 

L'entretien se passe avec TROIS personnes, dont un professeur de la langue ciblée. On m'a demandé pendant l'entretien de répéter une série de mots et sons typiques de la langue ciblée, j'avoue que je ne m'y étais pas du tout préparé, et j'en ai raté quelques-uns. Il faut vraiment s'entraîner à faire ces sons si particuliers, ça ne vient pas comme ça !

J'ai eu une réponse aujourd'hui, donc 1 semaine pile après mon passage.

Pour résumer, le plus difficile me semble être le français, qui est très pointilleux. Bien réviser les classiques qu'on a tendance à oublier au fil des années, savoir pourquoi on veut faire soldat et linguiste, être informé sur le métier (pour l'entretien) et ne pas hésiter à former son oreille et sa bouche auparavant (youtube etc) !

 

Des questions ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 25/06/2020 à 14:18, Levy Pierre a dit :

Une question : tu as l'agrément ?

Oui j'ai eu la réponse exactement une semaine après, je suis pris !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exactement, je vais à l'ENSOA en octobre et je compte bien passer officier par la suite. Bac +3 étant trop peu pour être officier directement...

Ayant été MDR en tant que réserve (caporal actuellement) j'aurais fait tout le parcours ! Je voulais pas m'engager sans savoir ce que font mes hommes

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 29/06/2020 à 14:05, godardc a dit :

Ayant été MDR en tant que réserve (caporal actuellement) j'aurais fait tout le parcours ! Je voulais pas m'engager sans savoir ce que font mes hommes

Superbe ! Prépare dès maintenant ce concours de l'EMIA en contactant LE COACH

Militaire d'active

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...
  • 1 month later...
Le 07/08/2020 à 18:33, celine26 a dit :

Bonsoir! @godardc félicitations! Petite question: vous étiez combien à passer l'agrément environ? Vous postuliez tous pour la session d’octobre? 

Salut !

Désolé je ne suis pas venu depuis un moment^^

Nous étions 6, et tous pour octobre.

Mais il y a eu au moins une autre cession après, je crois que en tout il y a 11 russes qui ont été pris et je ne sais pas combien d'arabes

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • BTX featured et pinned this sujet
  • 1 month later...

Bonjour @godardc, j'espère que votre formation à l'ENOSA se déroule bien. J'aurais une question quant à votre retex au CFIAR : pour la spécialité de linguiste, est-il nécessaire de maîtriser au préalable ou du moins d'avoir des notions dans des langues telles que l'arabe ou le russe ? Ou est-il possible d'intégrer après l'ENSOA, le CFIAR en partant de 0 ? 

Merci d'avance pour votre réponse. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Estell.C a dit :

Bonjour @godardc, j'espère que votre formation à l'ENOSA se déroule bien. J'aurais une question quant à votre retex au CFIAR : pour la spécialité de linguiste, est-il nécessaire de maîtriser au préalable ou du moins d'avoir des notions dans des langues telles que l'arabe ou le russe ? Ou est-il possible d'intégrer après l'ENSOA, le CFIAR en partant de 0 ? 

Merci d'avance pour votre réponse. 

Je ne suis pas en linguiste mais de ce que mes camarades linguistes m'ont dis, il ne faut pas forcément avoir de bases dans la langue (certains sont en russe ou en arabe et n'en parlent pas un mot), au contraire même, ils préfèrent pouvoir contrôler ce que vous apprendrez sur les 2ans. En revanche, l'anglais doit être très bon. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, sevdu67 a dit :

Je ne suis pas en linguiste mais de ce que mes camarades linguistes m'ont dis, il ne faut pas forcément avoir de bases dans la langue (certains sont en russe ou en arabe et n'en parlent pas un mot), au contraire même, ils préfèrent pouvoir contrôler ce que vous apprendrez sur les 2ans. En revanche, l'anglais doit être très bon. 

Bonjour, 

Merci pour votre retour et ces informations pertinentes. Cela est rassurant car je me posais vraiment la question. 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Linguiste d'écoute aux armées

Description

§  Surveille, met en oeuvre, sécurise les systèmes d'information et de communication et réalise le traitement des informations, provenant de données et capteurs d'informations selon les règles de la structure.

§  Peut diriger une équipe.

§  Chargé d’intercepter, de suivre et de traduire les réseaux radio, le linguiste d’écoute travaille en langue étrangère. En collaboration avec les analystes, il doit pouvoir trier les informations et rendre compte rapidement de tout événement important.

  • Chargé d’intercepter, de suivre et de traduire les réseaux radio, le linguiste d’écoute travaille en langue étrangère. En collaboration avec les analystes, il doit pouvoir trier les informations et rendre compte rapidement de tout événement important.

    Les sous-officiers exerçant des fonctions dans les domaines des Systèmes d’information et de communication (SIC) ou du Renseignement, sont avant tout des militaires. En opération extérieure comme sur le territoire national, outre les missions relevant de leur spécialité, ils remplissent aussi des missions de combat communes à tous types de soldats, des missions de services et participent à des activités diverses.
  • La formation de spécialité du linguiste d’écoute se déroule au Centre de Formation Interarmées au renseignement de Strasbourg (CFIAR) sur une durée minimale de deux ans.
  • Liste non exhaustive des unités ou villes où peut s’exercer ce métier :Haguenau, Hyères, Mutzig, Saint-Christol.

Compétences acquises

  • Le linguiste d’écoute bénéficie d’une formation continue qui lui permet de s’investir dans un projet de carrière en fonction de ses goûts et aptitudes. Il aura entre autres la possibilité de devenir traducteur, de servir dans des unités spécialisées comme l’Unité Française de Vérification ou en ambassade. Les diplômes de linguistes militaires de deuxième niveau sont enregistrés au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP) et ouvrent la possibilité de s’inscrire en deuxième année universitaire.

 

  • Enfin, le linguiste peut s’il le souhaite présenter des concours pour devenir officier.

 

  • Tout sous-officier ayant au moins cinq ans de service peut en outre bénéficier de dispositifs d’aide à la reconversion.

 

§   

Accès

 

§  Ce métier est accessible avec un CAP/BEP en électronique.

§  Une formation militaire et des qualifications sont délivrées en structures militaires.

§  La pratique d'une langue étrangère, en particulier l'anglais, peut être requise.

Conditions

§  L'activité de ce métier s'exerce au sein des armées (de terre, de l'air, marine nationale), des services de l'Etat, en contact avec différents intervenants (interarmées, institutionnels, ...). Elle peut impliquer des déplacements et un éloignement du domicile de plusieurs jours ou mois.

§  Elle varie selon l'armée (de terre, de l'air, marine, ...), le lieu (terrestre, maritime), le type d'opération (communication, guerre électronique, ...), l'équipement et le matériel.

§  Elle peut s'exercer les fins de semaine, jours fériés, de nuit et être soumise à des astreintes.

§  Le port d'une tenue professionnelle (casque, uniforme, ...) peut être requis.

Emploi

§  Voir toutes les offres d'emploi Exploitation de systèmes de communication et de commandement

Secteurs

Administration / Services de l'Etat, Armée de l'air, Armée de Terre, Gendarmerie Nationale, Marine Nationale, Police nationale

Activités

§  Contrôler le fonctionnement des équipements, des systèmes et vecteurs d'information

§  Surveiller la performance, la capacité, la qualité du réseau et adapter les équipements, systèmes et vecteurs d'informations

§  Rechercher ou recueillir les données, signaux, mesures, images, transmis ou émis et les identifier

§  Contrôler et traiter les informations recueillies ou collectées ou les transmettre

§  Identifier les anomalies électriques, électroniques, informatiques et appliquer les mesures correctives

§  Effectuer l'entretien et la maintenance de premier niveau des équipements, des systèmes et vecteurs d'information

§  Renseigner les personnels, le commandement, les institutionnels, ... sur les interventions et les évolutions de la situation

§  Surveiller des zones terrestres, maritimes, aériennes et orienter des interventions ou des opérations de recherche, d'assistance, de secours

§  Localiser et analyser des signaux électromagnétiques ou acoustiques

§  Surveiller et analyser des communications et des émissions

§  Traiter et transmettre des informations chiffrées ou codées

§  Déclencher ou planifier les interventions de maintenance et contrôler la conformité des interventions

§  Aménager des zones et implanter des matériels et dispositifs de combat, de défense et de protection

§  Contrôler l'application des règles et des consignes de sécurité et la sécurisation des matériels et points sensibles

§  Instruire et former aux techniques (utilisation, sécurité, maintenance, ...) les personnels

§  Diriger des actions et organiser des moyens

§  Coordonner l'activité d'une équipe

Compétences

§  Utilisation de système d'information et de communication

§  Electronique

§  Optronique

§  Audiovisuel électronique

§  Techniques de communication

§  Méthodes de classement et d'archivage

§  Interprétation de signal acoustique

§  Interprétation de signal électromagnétique

§  Techniques de renseignement

§  Linguistique

§  Règles de sécurité Informatique et Télécoms

§  Génie civil

§  Techniques pédagogiques

Complément =

A contrario, il y a deux sessions de tests par an.


Les tests sont les suivants : dictée de français, questions de grammaire, orthographe, QCM de culture générale sur le Moyen-Orient, des questions de culture générale sur la Russie, deux tests d'écoute de russe et d'arabe, vérification de la maîtrise de l'anglais (oral et écrit) et enfin, un entretien devant un jury d'officiers pour mesurer l'aptitude et les motivations du candidat, son aptitude à l'apprentissage des langues, sa capacité d'analyse, de synthèse et de transcription. Mais également la sérénité dont il doit faire preuve.


Rappel (tiré du site recrutement de l'ADT) :
Un linguiste fait les 3/8, c'est à dire qu'une équipe de 3 se relaie 24h/24, enfermée dans un local ou shelter, avec un casque 8 heures par jour. Ce n'est pas un métier de tout repos et, en cas d'échec à l'agrément technique, le candidat se verrait obliger de boucher un trou quelque part dans un autre DS en termes d'affectation.

Ya Rab Yeshua.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites


© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...