Aller au contenu
Forum militaire

L’armée de Terre va recevoir 70.000 charges modulaires pour ses systèmes d’artillerie CAESAr


Messages recommandés

http://www.opex360.com/2020/07/17/larmee-de-terre-va-recevoir-70-000-charges-modulaires-pour-ses-systemes-dartillerie-caesar/

caesar-obus-20170922.jpg

En octobre dernier, la situation du site d’Eurenco Bergerac, spécialiste des « matériaux énergétiques » [c’est dire des explosifs, ndlr] paraissait compliquée, en raison d’un carnet de commandes à la peine. Qui plus est, les livraisons à la Turquie venaient d’être arrêtées, après une décision du gouvernement prise lors de l’offensive lancée par Ankara contre les milices kurdes syriennes.

Alors qu’un plan social était évoqué, les élus locaux demandèrent ) être reçus par la ministre des Armées, Florence Parly, « afin d’envisager […] les mesures qui permettraient de compenser la baisse du plan de charge et de maintenir les emplois », rapporta, à l’époque, France 3 Nouvelle Aquitaine. En clair, c’était au ministère des Armées de compenser la perte d’activité du site de Bergerac.

Finalement, tout s’est arrangé… En effet, le 15 juillet, Nexter, dont la « maison-mère », Giat Industries, est aussi propriétaire d’Eurenco, a passé une commande de 70.000 charges modulaires d’artillerie dans le cadre d’un marché notifié au profit de l’armée de Terre.

Ces charges modulaires seront fabriquées « sur le site d’Eurenco Bergerac » et livrées « entre 2021 et 2022 à l’armée de Terre […] pour un emploi sur le système CAESAr » [Camion équipé d’un système d’artillerie de 155 mm, ndlr] », a précisé Nexter. « Ce contrat permet de soutenir et de renforcer la capacité de production de la filière munitionnaire française au profit des armées, mais également d’améliorer la flexibilité du site d’Eurenco Bergerac », souligne l’industriel.

« Les négociations ont commencé en janvier 2020 et, malgré les contraintes imposées par la crise sanitaire, ce marché est entré en vigueur dans les meilleurs délais, grâce aux efforts de tous les acteurs », n’a pas manqué de faire valoir Nexter.

Une munition d’artillerie se compose de l’obus [ou projectile], d’une fusée, d’un dispositif de mise à feu et d’une charge propulsive.

Les charges modulaires qu’aura à livrer Eurenco sont compatibles avec tous les systèmes d’artillerie de 155mm conformes au standard Otan « JMMoU » [Joint Ballistic Memorandum of Understanding]. Elles utilisent 1 à 6 modules selon la portée du tir voulue et remplaceront les charges conventionnelles en gargousse [enveloppe contenant la charge de poudre, ndlr].

« Avec uniquement deux types de modules, charges vives et charges lentes, ce système propulsif permet une mise en œuvre plus sûre et une utilisation opérationnelle plus simple tout en garantissant une sécurité d’emploi pour les utilisateurs malgré une cadence de tir accrue. Sa modularité permet enfin de réduire l’empreinte logistique et diminue les besoins d’approvisionnement en munitions de la pièce d’artillerie », explique Nexter.

Ces dernières années, l’artillerie française a consommé beaucoup de munitions… en Irak, dans le cadre de la force Chammal. Jusqu’à quatre CAESAr y ont été déployés pour appuyer les offensives menées afin de chasser l’État islamique [EI ou Daesh] des territoires qu’il occupait jusqu’alors. Au total, la Task Force Wagram a effectué plus de 2.500 missions de tirs et tiré au moins 18.000 obus.

Photo : EMA

Ya Rab Yeshua.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonce "marketing" faite pour faire "tape à l'oeil", pour sauver la filière munitions en France et avoir un stock conséquent (donc pas comme celui des masques Covid en Février 2020), il aurait fallut commander 10x plus de charges.

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu es dur , 70.000 charges c'est largement suffisant pour tenir quand tu balances dans les 25k par an .

Il faut aussi gérer un budget , si tu vois tout en trop grand je te racontes pas la bankroute de l'armée ! haha 

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La charge max pour le Caesar c'est 6 (porté 38-42km).

Pour la reprise de Mossoul, il y avait 6 pièce ddu 93 Ram. Ils ont tiré environ 1000-1500 coups par pièce sur un mandat de 5 mois. 
Il faut que c'etait un mandat "exceptionnel" niveau consommation de munition.

En parallèle, a la même époque, sur barkhane ou il y avait 2-3 pièce Caesar (+ mortier mais c'est pas les mêmes charges) elles étaient a 300 coups/pièce sur le mandat de 5 mois

Sachant tous les coups ne sont pas en charge max, mais supposons le quand même

- Environs 45 000 charges pour la reprise de mossoul + 4000 charges pour barkhane.

 

 

  • Like 1

"What is dead, May never die"

SEM 77 / 499-7

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc on déploie 3 batteries (c'est pas la mer à boire) sur un conflit un peu plus dur que Mossoul (50 %), vous êtes à combien de charges ? 200.000 au minimum ....

En clair on a refait les stock pour 2 batteries (même pas un régiment) pour moins de 5 mois .... Pour la 4/5 ou 6e puissance mondiale, c'est du pipeau ... Les Suisses ont plus de canons de 155 mm que la France ...

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sert à rien d'être sur équipée non plus .

Si conflit plus intense , production plus intensive aussi , bref comme à la guerre , en attendant sert juste a gaspiller de la thune pour rien .

Regarde avant avec la guerre froide et les fameux chars ... servis a rien sauf a nous ruiner !

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est l'URSS qui a été ruinée par la Guerre Froide, pas l'Europe ...

Aucun gaspillage de tunes, si les stocks sont bien gérés, en clair on met en place un stock important et puis on gère en FIFO (First In, First Out) et l'on re-commande chez l'industriel assurant ainsi une continuité

L'armée redécouvre la "Résilience", c'est à dire la capacité à faire face à l'imprévu ... et faire face à l'imprévu nécessite des stocks. Rien ne dit qu'en cas de demande hyper-forte pour les dites charges l'usine en question pourra répondre direct à la demande : un des composant des charges vient de l'étranger et le fournisseur étranger ne livre plus, l'usine a vu son système informatique attaqué et est inopérationelle durant 3 semaines, un sabotage astucieux et arrivant "au bon moment" arrête la prod ... Si tu as du stock tu survis, sinon tu crève la gueule ouverte parce que tu as fais de l'optimisation finacière pour un boutonneux sorti tout juste d'HEC ...

Selon tes théories, personne ne devrait économiser un € ou avoir ne fut-ce que 3 jours de réserve de bouffe à la maison > problème majeur grave (genre Covid ultra-mortel) et tu clamses de faim chez toi parce que tu n'as pas estimé nécessaire de faire la moindre réserve de surêté ...

La crise du Covid a clairement montré toutes les limites de la gestion en flux tendus, il ne faut pas retomber dans les stocks de la guerre froide, mais avoir des régiments ayant un trimestre de réserve d'opérations normales n'est pas gaspiller du blé ...

 

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Car tu trouves que pour la France , le char Leclerc a était très utiles ? Sans le programme Leclerc c'est des milliards d'économiser .

Entre la formation pilotes , le parc a entretenir ect ... pour un gains ops nul ... 😕 

Sinon si jamais il y a une grosse guerre , cela ne change rien , avoir un stock ou non , ils seras détruits préventivement .

Une guerre moderne serais dévastarice , c'est fini le temps de la 2nd guerre avec des technologies quasi nul .

Un conflit moderne , c'est a coup de missiles et de satelite ect ... bref impossible de survivre sans alliances .

Donc tu trouveras ce qu'il te faut ne t'en fait pas pour bombardé est compagnie car les nations entières tournerons en usines de guerres avec tout les missiles ect ... qui vont bien .

Exemple COVID , pour les masque , il a juste fallut 1 mois pour être au point en autonomie .

Pour l'armement c'est pareil , les pays déjà fournisseurs serons adaptés en conséquences ect ... avec les frets et pont aérien et maritime qui vont bien .

Sans oublié la nouvelle forme de guerre , qui est numérique qui va aussi créer une guerre civile dans chaque nation via les propagandes et fake news !

Bref , c'est fini le temps de se préparer a une grosse guerre , maintenant c'est des conflits type guérilla .

Du coup , l'achat sur étagère suffit largement pour comblé les cadences , car le conflit n'est jamais inscris intensivement dans la durée .

Donc non , le stock prévu est largement suffisent pour les prévisions actuelles .

Modifié par Stvn
  • Like 1

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, Stvn a dit :

Bref , c'est fini le temps de se préparer a une grosse guerre , maintenant c'est des conflits type guérilla .

C'est pas l'avis de tout le monde, et perso, ne le prend pas mal, mais je prends plus en compte l'avis d'un CEMA ou CEMAT que de Stvn 🙂

  • Haha 1

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...