Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Connexion  
BTX

L’amiral Pierre Vandier sera le prochain chef d’état-major de la Marine nationale

Messages recommandés

amiral-vandier-20200722-3.jpg

Avec l’épidémie de covid-19 à bord du porte-avions Charles de Gaulle et l’incendie du sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] « Perle », les derniers mois vécus par l’amiral Christophe Prazuck en tant que chef d’état-major de la Marine nationale [CEMM] auront été « agités ». Le 13 juillet, lors de la traditionnelle réception donnée à l’Hôtel de Brienne à l’occasion de la Fête nationale, le président Macron a tenu à saluer son action au cours de ces quatre dernières années.

« Je voudrais aussi souhaiter, avec un peu d’avance, bon vent et belle mer à l’amiral Prazuck qui va quitter, fin août ses fonctions de chef d’État-major de la marine. Amiral, vous avez été à la tête de la Marine ces 4 dernières années. Dans les mers calmes comme dans les zones de grand frais, vous avez tenu fermement la barre avec autorité mais aussi avec une grande bienveillance pour vos équipages. J’ai pu le voir à plusieurs reprises, avec un engagement jamais démenti et cette culture de l’excellence. Alors, je veux saluer aujourd’hui le résultat obtenu et je veux vous remercier », a dit le chef de l’État.

Le succession de l’amiral Prazuck à la tête de la Marine nationale a donné lieu, comme il se doit, à son lot de bruits de coursive. Finalement, lors du Conseil des ministres de ce 22 juillet, l’amiral Pierre Vandier a été nommé pour devenir le prochain CEMM à compter du 1er septembre prochain.

Né le 26 octobre 1967 dans une famille de marins [petit-fils et arrière petit-neveu d’officiers de marine et fils d’un commissaire général de la marine], Pierre Vandier sort de l’École navale en étant major de sa promotion, en 1989. Á l’issue de son stage d’application à bord du porte-hélicoptère « Jeanne d’Arc », il est affecté à bord de l’aviso escorteur « Commandant Bory » en tant que chef de service, avant de servir sur la frégate de surveillance « Prarial » en qualité d’officier « conduite du navire ».

Marins, je me réjouis que l’amiral Pierre Vandier ait été désigné pour me succéder le 1er septembre prochain. Grâce à sa vaste expérience et à ses très grandes qualités personnelles, il est prêt à exercer cette responsabilité à votre tête, pour le succès des armes de la France. pic.twitter.com/NJR1Of7Bbh

— Chef d'état-major de la Marine (@amiralPrazuck) July 22, 2020

 

En 1993, le jeune officier de marine est breveté pilote de l’aéronautique navale. En tant que pilote de chasse, il participe aux opération en ex-Yougoslavie, au Kosovo et en Afghanistan. D’abord sur Super Étendard Modernisé [SEM], puis sur Rafale M, après avoir le commandement de la Flotille 12F. Au total, il a, à son actif, 2.300 heures de vol et 410 appontages.

En 2007, il quitte la chasse embarquée pour prendre le commandement de la frégate Surcouf. L’année suivant, il prend part à l’opération Thalathine, lancée pour libérer des otages français capturés par des pirates somaliens, lors de l’abordage du voilier Le Ponant. En 2011, il est affecté à l’Allied Joint Force Command Naples de l’Otan, où il supervise les opérations aériennes menées dans le cadre de l’intervention en Libye. Puis, en 2013, il dirige la cellule de crise de l’opération Serval.

La même année, le capitaine de vaisseau Vandier est nommé commandant du porte-avions Charles de Gaulle [ce qui lui fait un point commun avec l’amiral Jean-Philippe Rolland, récemment promu chef de l’état-major particulier du président de la République]. Il prend alors part à l’opération Chammal, qui désigne la participation française à la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis.
amiral-vandier-20200722.jpg
« Je suis très impressionné par l’engagement de l’équipage qui, a peine sorti d’une période d’entretien très intense, s’engage avec enthousiasme et professionnalisme dans la mise en condition opérationnelle du bâtiment et de son groupe aérien. Je ressens également une grande humilité face à cette responsabilité très importante qui demande un engagement total au service des armes de notre pays », dira-t-il, au moment de prendre le commandement du porte-avions.

De 2015 à 2016, Pierre Vandier est auditeur de la la 68e session nationale de l’Institut des hautes études de défense nationale [IHEDN]. Promu contre-amiral à l’issue, il est ensuite nommé adjoint au commandant de l’arrondissement maritime de la Méditerranée et commandant de la base de défense de Toulon. En 2018, il trouve le temps de publier un livre sur la dissuasion nucléaire [La dissuasion au troisième âge nucléaireir?t=zonemili-21&l=am2&o=8&a=2268097889].

En septembre 2018, il devient chef du cabinet militaire de la ministre des Armées. Sans avoir porté les étoiles de vice-amiral [3 étoiles] il est directement élevé au rang de vice-amiral d’escadre [4 étoiles] selon un décret publié en décembre 2019. Nommé chef d’état-major de la Marine ce 22 juillet, il sera « élevé aux rang et appellation d’amiral, à compter du 1er septembre 2020. »

Grand lecteur et passionné de stratégie, l’amiral Vandier passe pour un officier « facile d’accès » et « sympathique ».

Photos : Marine nationale

http://www.opex360.com/2020/07/22/lamiral-pierre-vandier-sera-le-prochain-chef-detat-major-de-la-marine-nationale/

 


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Connexion  

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...