Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre

Messages recommandés

https://fr.sputniknews.com/france/202008031044198236-arretes-en-possession-darmes-deux-agents-de-la-dgse-mis-en-examen-a-paris-pour-un-projet-de-meurtre/

Deux agents de la DGSE ont été mis en examen à Paris pour tentative d'homicide volontaire suite à leur interpellation en possession d’armes au volant d’un véhicule volé fin juillet, relate Le Parisien. Ils sont soupçonnés d’avoir planifié l'élimination d'une cible en dehors du cadre de leur mission au sein du service de renseignement.

Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE ont été mis en examen à Paris pour un projet de meurtre. Les deux hommes qui circulaient dans une voiture volée en possession de plusieurs armes à feu à Créteil dans la nuit du 23 au 24 juillet se sont avérés être deux agents de la DGSE, relat

Mis en examen à Paris pour «tentative d’homicide volontaire», les deux agents sont soupçonnés d’avoir préparé l'élimination d'une cible en dehors du cadre de leur mission au sein de la DGSE, précise le média.

En outre, une source proche de l'enquête citée par Le Parisien confie que le projet des deux agents était «une tentative de règlement de comptes privée et ratée, sur une victime privée».

Les deux suspects, 25 et 28 ans, sont rattachés au centre parachutiste d'entraînement spécialisé de Saran (Loiret) de la DGSE, ajoute le média.

Un troisième homme interpellé

Le 26 juillet, un troisième suspect a été mis en examen pour «tentative d'homicide volontaire en bande organisée», «recel en bande organisée de vol, transport, acquisition, détention d'armes de catégorie B en réunion», chefs d'accusation également imputés aux deux autres agents de la DGSE.

Le parquet de Paris a précisé que les actions de ce type étaient généralement punis de 10 ans d'emprisonnement, relate Le Parisien.

La section antiterroriste (SAT) de la brigade criminelle poursuivra l'enquête.


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu😂. Ou comment payer pour une opé foirée. 

  • Like 1
  • Haha 2
  • Sad 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sinon ce ne sont pas des agents , mais du personnel de gardiennage en soutien .

Je suis rassurée , car si c'était des vrai ops , cela signifier que la cible était un VIP et qu'il y avait une taupe dans le service ! 😁

 


Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A creil ? Sûrement un analyste de la DRM qui téléchargeait un film et occupait toute la bande passante 🙄

Aaaah la rivalité inter-service 😏


"What is dead, May never die"

SEM 77 / 499-7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non la dans cette histoire c'est des pues la pissent en soutien ... pas le même recrutement ect ... tu le sais toi même !

  • Haha 1

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si les trois concernés ne sont vraiment pas des ops alors OK........si ce sont 3 ops 🤔...... Alors faisons confiance au juge pour ne pas se faire enfumer. De toutes façons ce n'est pas si tôt dans la presse qu'on saura la vérité. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Apres c'est comme tout, le mal est déjà fait... Le civil lambda ne va pas attendre le démenti pour se faire son opinion.

Curieux de savoir les circonstances du contrôle aussi car bon ça ressemble ça un sacré coup de chance de la part des flics quoi.

  • Sad 1

"What is dead, May never die"

SEM 77 / 499-7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un contrôle!!😂. La crim qui tombe sur un fait pareil sur un contrôle de routine 😂

  • Haha 1
  • Sad 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore un coup de SG ... toujours sur les bons coups celui la 😄 ! 🤣


Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 21 minutes, SG5375 a dit :

Un contrôle!!😂. La crim qui tombe sur un fait pareil sur un contrôle de routine 😂

Je saaaaaaaiiiis pas moi 😞

(je suis encore un bleu la dessus.... Un jour peut être mouahaha)

  • Haha 1

"What is dead, May never die"

SEM 77 / 499-7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, YaYannick a dit :

Je saaaaaaaiiiis pas moi 😞

(je suis encore un bleu la dessus.... Un jour peut être mouahaha)

Un service judiciaire quel qu'il soit, quand il fait un contrôle c'est jamais anodin et quasi toujours dans le cadre d'un dossier ouvert. Allez ça arrive de temps en temps au cours d'un temps mort au  retour d'une mission quelconque. Et des fois c'est marrant parce que nos voitures ne sont pas toujours celles qu'on croit😂

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, SG5375 a dit :

Un service judiciaire quel qu'il soit, quand il fait un contrôle c'est jamais anodin et quasi toujours dans le cadre d'un dossier ouvert. Allez ça arrive de temps en temps au cours d'un temps mort au  retour d'une mission quelconque. Et des fois c'est marrant parce que nos voitures ne sont pas toujours celles qu'on croit😂

Quand tu parles de la crim, c'est quel genre de service ?

L'équivalant de la Section de Recherche chez nous ?


"What is dead, May never die"

SEM 77 / 499-7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, YaYannick a dit :

Quand tu parles de la crim, c'est quel genre de service ?

L'équivalant de la Section de Recherche chez nous ?

Le service en charge c'est la célèbre brigade criminelle,  du 36. Il n'y a pas vraiment de parallèle chez vous parce elle a un statut un peu particulier 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, SG5375 a dit :

Le service en charge c'est la célèbre brigade criminelle,  du 36. Il n'y a pas vraiment de parallèle chez vous parce elle a un statut un peu particulier 

Ok, je vais me renseigner un peu sur comment ca marche chez vous 😛

Histoire que je ne sois pas trop surpris, le jour ou je prévois de régler le compte de mon voisin car il fait trop de bruit 😛

  • Haha 1

"What is dead, May never die"

SEM 77 / 499-7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, YaYannick a dit :

je suis encore un bleu la dessus

Je croyais que tu étais tout à fait "Bleu" ? :)

  • Haha 1

Militaire d'active

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.opex360.com/2020/08/05/deux-autres-mises-en-examen-dans-laffaire-impliquant-des-militaires-rattaches-a-la-dgse/

Deux autres mises en examen dans l’affaire impliquant des militaires rattachés à la DGSE

logo-dgse-20190309.jpg

On commence à y voir un peu plus clair dans l’affaire de tentative de meurtre dans laquelle sont impliqués deux militaires rattachés au Centre parachutiste d’entraînement spécialisé [CPES] du Service action de la Direction générale de la sécurité extérieure [DGSE] implanté à Cercottes [Loiret].

Le 3 août, on a appris que deux militaires avaient été mis en examen et placés en détention provisoire par le parquet de Paris pour « tentative d’homicide volontaire en bande organisée » ainsi que pour « recel en bande organisée de vol, transport, acquisition, détention d’armes de catégorie B » et « association de malfaiteurs en vue de la commission de ces crimes et délits punis de 10 ans d’emprisonnement. » Un troisième individu, travaillant dans le domaine de la « sécurité privée », a connu un sort identique pour la même affaire.

Pour rappel, le CPES étant l’un des trois sites chargé de former et d’entraîner les agents de terrain de la DGSE. Seulement, les deux militaires impliqués ne sont pas des « opérationnels » : il s’agit de militaires du rang affectés à la compagnie de commandement et de logistique [CCL] du centre de Cercottes. Pour autant, on peut supposer qu’ils aient fait l’objet d’un examen très attentif avant d’y être affectés, ne serait-ce pour l’habilitation « secret défense ».

En tout cas, cela explique pourquoi ces deux militaires se sont fait prendre comme des débutants. En effet, leur comportement suspect ayant attiré l’attention, ils ont été interpellés alors qu’ils se trouvaient à bord d’un véhicule volé, en pleine journée, devant l’immeuble de leur « cible », à Créteil. La police a alors mis la main sur une arme de poing de 9 mm, un chargeur de 12 cartouches et des couteaux en dotation au sein de l’armée.

Selon france info, la voiture volée portait une fausse plaque d’immatriculation mal accrochée…

D’après le parquet de Paris, ils « semblaient s’apprêter à mettre à exécution un projet criminel au préjudice d’une femme âgée de 54 ans. » Le troisième individu arrêté deux jours plus tard a pu être identifié après l’examen de leurs conversations téléphoniques.

Mais ce n’est pas tout. Ce 5 août, le parquet de Paris a indiqué que deux autres individus ont également été arrêtés dans le cadre de cette affaire, les 30 et 31 juillet. Et dans le lot figure un troisième militaire rattaché au CPES de Cercottes. Selon une source judiciaire citée par l’AFP, il a été placé sous contrôle judicaire.

Quoi qu’il en soit, les deux protagonistes de ce dossier ont été mis en examen pour « complicité de tentative d’homicide volontaire en bande organisée » et « participation à une association de malfaiteurs en vue de la commission de ces crimes et délits punis de 10 ans d’emprisonnement. » L’un l’a aussi été pour « recel en bande organisée de vol » et l’autre pour « transport, acquisition, détention d’armes de catégorie B en réunion. »

Le Parquet précise que des investigations, conduites par la Brigade criminelle de la préfecture de police de Paris, sont encore en cours « afin d’identifier l’ensemble des protagonistes impliqués en tant qu’auteur ou complice et de déterminer quels ont été les ressorts de ce projet criminel. »


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://francais.rt.com/france/77813-agents-dgse-arretes-pour-tentative-meurtre-auraient-affirme-etre-mission

Les agents de la DGSE arrêtés et mis en examen fin juillet pour tentative d'homicide volontaire auraient confié aux enquêteurs avoir agi dans le cadre d'une mission officielle, rapporte Le Parisien dans une enquête.

Selon une enquête du Parisien, les agents de la DGSE interpellés à Créteil le 24 juillet et mis en examen pour «tentative d'homicide volontaire en bande organisée» ont affirmé aux enquêteurs avoir agi dans le cadre de leurs fonctions.

Toujours d'après Le Parisien, les «protagonistes» connus de cette affaire encore opaque seraient «trois espions, un expert en faux documents, un spécialiste de la sécurité», et la victime une «psychothérapeute, maître en hypnose et spécialiste du coaching en entreprise». Une voiture volée, un 9 mm... 

Dans la nuit du 23 au 24 juillet, relate le quotidien régional, les deux jeunes membres du «service action» de la DGSE interpellés par la suite auraient volé une voiture porte de Vincennes en brisant une de ses vitres.

Ils se seraient ensuite dirigés à Créteil, à l'adresse de leur cible, une quinquagénaire exerçant la profession de coach-hypnotiseuse. Signalés par un voisin comme «rôdeurs», les deux hommes ont ensuite été interpellés aux alentours de 8h20 par la police.   Ces derniers ont retrouvé dans le véhicule «des gants, des couteaux de l'armée et […] un sac rouge contenant un pistolet 9 mm avec une cartouche chambrée», précise Le Parisien. Dans les locaux de la section antiterroriste de la brigade criminelle de Paris, où ils ont été transférés «en raison de leur habilitation secret-défense», détaille le Parisien, les agents auraient alors confié aux enquêteurs avoir agi dans le cadre d'une mission officielle pour la DGSE. L'un des deux militaires aurait par ailleurs confié, toujours selon le quotidien, qu'ils avaient ordre d'éliminer par arme à feu leur cible ce matin-là. Un mobile encore inconnu Le Parisien rapporte que deux autres personnes ont été interpellées les 26 et 27 juillet et que les quatre ont été mis en examen pour «tentative d'homicide volontaire en bande organisée» ou «complicité» et ont été écroués.  Un troisième agent de la DGSE aurait lui aussi été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.  Pour l'heure, selon le quotidien, ni le mobile, ni le commanditaire de l'assassinat ne semblent connus. Néanmoins, note Le Parisien, «aucun des mis en examen» ne semblait connaître personnellement la victime, qui s'est dite choquée. 

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/77813-agents-dgse-arretes-pour-tentative-meurtre-auraient-affirme-etre-mission


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je connais la tradition de la cartouche à blanc pour rentré dans la vie active mais cette version la ! 🤣

Puis depuis quand tu pètes une vitre pour rentrer dans une voiture ... sa sent bon l'avocat qui a dit de sortir une bonne histoire pour les faire passez pour des victimes ... 

Saupoudrez le tout de complotisme ambiant ect ... et vous avez des innocents 😄 ! haha

Rien ne tiens la route dans leurs récits ... m'enfin , quand tu est pris et dans la merde , tu dis n'importe quoi pour avoir le moins possible ... la routine ! 

  • Haha 2

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...