Jump to content
Aumilitaire
  • Rejoignez Aumilitaire

    Inscrivez vous aujourd'hui et recevez le guide gratuit Aumilitaire

     

Spécialité Tireur précision


Recommended Posts

Bonjour ,

J'ai regardé bon nombres de reportages est d'articles et question sur forum sur cette spécialité mais j'aimerais savoir quelle est réellement ce métier car à part le tir qui est à mon avis 1% du métier en question ils nous montre que très peu ce que fait un tireur de précision quotidiennement et ceci est ma question , quelles est les activités de cette spécialité ? Merci d'avance pour vos réponses 

Cordialement 

Link to post
Share on other sites

Il fait les mêmes choses que les autres de la section .

A savoir du combat , des TIG , des séances sportives, ect ... Rien de plus et rien de moins .

A savoir que le TP est employé au seins d'un groupe au profit du CDS . En fonction du terrain , le CDS va l'employé la ou il est le plus efficient , donc parfois avec un groupe Eryx/milan , parfois avec les transmission , ect ... et quand le TP a un peu d'expérience , il peut être en liberté surveillé au seins des différents groupes et évoluer indépendamment sous les ordres directs du CDS et d'un CDG .

Plus tard , si il évolue en tireur d'élite , la il va être avec un groupe entièrement dédier au tir de précision .

Il sera a ce moment la un groupe complètement autonome en support d'une section de combat .

La les missions vont être plus accès dans le vrai métier du tireurs , dans le sens ou il va y avoir des acquisition de renseignement , des blocages de zone , infiltration ect .... alors que le TP lui est dépendant de sa section de combat .

  • Like 1

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup c'est bien plus clair maintenant et honnêtement cela me donne encore plus envie de devenir TP !! Bon je c'est bien que la route est durs pour cette objectif je me fait pas de faut espoirs mais je vais tout donner à ma FGI pour être sélectionner pour ceci (si la demande est présente biensur) ... encore merci .

Link to post
Share on other sites

Tu dois être bon globalement , mais surtout en topo/marche et en tir .

Plus tard si tu passes dans un groupe TE , la tu vas devoir en plus être autonome .

Tu verras bien façon , car il faut aussi qu'il y est un besoin a se poste et que ton CDS accepte de te mettre la dedans .

Sinon l'arme utilisé est le HK417 , c'est exactement pareil que le 416 mais avec un canon plus lourd et un calibre de 7.62mm .

Tu peux être aussi amener a utilisé le FRF2 suivant les régiments , car il y a encore quelques vieux stock opérationnelle .

Un peu comme le Famas qui est encore utilisé pour les formations !

  • Thanks 1

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Link to post
Share on other sites

LOKI LOKI

Utilisez le moteur "recherche". Avec STVN, on a développé tout un drap de lit sur les TP, TE et TELD.

En plus, vous avez des vidéos. Comme dit, le TP et le TE doivent être capables de se "démerder" sans chaque fois se tourner vers leur chef de groupe pour recevoir les consignes.

BTX

  • Haha 2

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

D'accord , pour ce qui est la topographie je c'est pas ce que je vos , la marche j'ai deja fait du trail dans les Pyrénées alors j'est une petite idée de ce qui m'attend et pour le tir je pence pas que le fusil de chasse soit une bonne référence mais je me sent alaise avec une arme d'épaule...  bon ma candidature est accepté au 92e RI mais je n'e c'est pas vraiment quelles armes les combattants ont là-bas , j'ai entendue aussi que le SCAR-H etait aussi dans nos armée . A voir , dans tout les cas tenir une armes équipé d'une lunnette serais un réel bonheur pour moi 

D'accord BTX merci

Link to post
Share on other sites

C'est vrai que j'ai pas mal écris sur le sujet ... j'en est encore des doigts atrophié 😄 ! haha

Le 92 RI n'utilise pas le Scar mais un HK416 F .

Sois dit en passant , le Scar est une bonne arme de merde ... conçu initialement pour répondre au exigence des FS , sa a fait un gros flop 😄 ! haha 

 

Sinon la lunette c'est sympa et léger , mais le réglage est moins agréable 😛 ! Commence a réviser tes math ! Car le réglage de clics a la volé dans les stages , c'est souvent très moche a regarder ! Beaucoup d'échec !

En gros tu doit être capable de diviser / multiplier rapidement .

Exemple simple , impact 42cm a coté a 600m = 7 clics car 1 clics = 6cm / 42/6 = 7

Bon la c'est simple, il n y a pas de vents et la cible est fixe ... mais voila une idée de calcule .

Après c'est si tu veux être pêchu , dans la pratique , il y a un spotter qui calcule pour toi et il y a des pré réglage bateau qui permette de toucher quand même .

Mais je te donne l'idée pour un tir niveau TELD FS , ou la tu dois avoir 100% de réussite donc tu t'amuses a faire des maths avec ton spotter pour être sur te trouer le cerveau du vilain monsieur 😄 ! haha 

 

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Link to post
Share on other sites

Ôtez vous de l'esprit cette fausse idée qui consisterait à penser que le trail dans les Pyrénées aurait une sorte de correspondance avec le raid pédestre que se coltine le TE avec son barda dans les Ifoghas pour trouver le "poste" idéal qui lui permettra, au soleil et au clair de lune, d'attendre 48 heures durant que le chef de la katiba à bord de son pick-up rafistolé pointe le bout de son nez.

Vraiment rien à voir. Pas seulement en effort physique mais en patience et vigilance. En discrétion.

Le TE est vraiment un type à part.

BTX

  • Haha 1

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

Puis le TE et le seul militaire qui adore se pisser dessus pour mieux shoofer 😄 ! ahahahah 

Sinon blague a part ... quoi que !!

Oui c'est un métier a part dans le milieu des combattants .

Un TE va être seul , donc il ne peux pas compter sur sa section par exemple pour porté a tour de role le matériel ... et il y a beaucoup de matériel , dans les 45/55 kg ... car une fois sur place il faut manger/boire/communiquer/utiliser ses armes .

Donc il faut être bon physiquement , mais aussi avec un cerveau pour gérer non seulement le tir , mais aussi les a cotés , comme la planque , l'observation , l'intimité ... ect ...

Car forcément , si tu dois rester 4 jours pour surveiller Driss , tu va forcément faire des besoins /repas ect ... très proche de ton binôme . Car forcément , la fenêtre de tir et très faible ... voilà pourquoi tu te fait littéralement dessus pour les cibles VIP ! haha

Mais elle le valent bien ... 😄 

  • Haha 2

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Link to post
Share on other sites

Je dit pas que cela correspond loin de là cette idée je dit juste que la marche en dénivelé n'est pas quelques chose à prendre à la légère , cela est très différent que la marche sur du "plat" je pence juste que avant de s'engager dans cette vocation ouvrir les yeux sur la réalité du métier est primordiale mais a part vivre ces actions en temp et en conditions réel, le seule moyen de ce donné une idée est de faire soi même au préalable une marche en montagne... ce n'est en rien une offence a cette dure activité que font les TP / TE / TELD

Je me doute que le travail de surveillance et de neutralisation d'objectif prédéfinis ce fait à temp plein que ce soit de 8h ou de 4j ... je voit mal le tireur faire une "pose café" ou sortir de sa planque soigneusement faite et choisis pour faire ces besoins ... je ne suis pas naïf ! 

Link to post
Share on other sites

J'ai retrouvé dans une des mes 1200 cantines, ce papier pas à jour mais.............

Les opérations menées au Liban puis en ex-Yougoslavie ont forcé les états-majors à prendre en considération un nouveau risque, le « sniping » sauvage. On a donc vu apparaître d'abord dans les unités spéciales puis dans l'infanterie des fusils de précision de gros calibre (12.7mm) afin de contrer cette menace (des marsouins parachutistes du 8e RPIMa ont été vus avec des Mac Millan en 1994 à Sarajevo).

Il a été ainsi décidé de se doter rapidement d'une arme de ce type, et mandat fut donné à la société PGM basée en Savoie et qui avait la volonté de développer un fusil en calibre 12.7 qui équiperait des groupes TE des compagnies d'infanterie.
En 1998, les premiers exemplaires des PGM Hécate 2 ont été livrés aux régiments d'infanterie.
Les groupes TE affectés alors dans les compagnies ont généralement un effectif de 0/1/2 avec un chef de groupe et 2 tireurs. Leur efficacité est relative et ils sont surtout considérés comme un fardeau, affectés en section d'appui, ils ne sont guère utilisés car peu de chefs s'y intéressent.
Mais à partir de 2001, les premières sections de tireurs d'élite sont créées et regroupées au sein des compagnies d'éclairage et d'appui (CEA) avec pour nouvelle mission de conduire l'instruction des groupes TE qui seront toujours détachés dans les compagnies lors des opérations. C'est une évolution majeure, puisque l'on crée une véritable structure de Tireurs d'Elite qui diffère complètement des tireurs de précision affectés dans les sections de combat.

Aujourd'hui, le statut des TE a encore évolué avec, en novembre 2005, la refonte de leur manuel d'emploi et la fin de l'idée des groupes systématiquement détachés dans les compagnies (fin des sections d'appui).

Une section TE est composée de 4 groupes et d'un élément de commandement.
Un groupe TE est compose de 2 binômes et d'un chef avec éventuellement un homme en plus pour la sécurité.
Une équipe TE est composée de 2 hommes, un tireur et un chef d'équipe dont le rôle est d'observer et de désigner les objectifs au tireur en fonction des ordres du chef de groupe.
Les missions de l'équipe sont principalement de surveiller, de neutraliser et de détruire.
Les TE sont généralement projetés en mission à chaque départ car c'est aujourd'hui un élément important dans le travail de renseignement et de dissuasion.
EQUIPEMENT :
Chef d'équipe (caporal ou caporal chef):
- Famas + FR F2
- Jumelles télémètre Vector + station météo
- Poste individuel PR4G
- Matériel d'observation de nuit
- Matériel de vie en campagne et outillage

Tireur (de soldat à caporal):
- FR 12.7 (appellation règlementaire de l'Hécate II)
- Pistolet (l'utilisation du Famas est à l'étude)
- Tables de tir
- Matériel d'observation de nuit
- Matériel de vie en campagne

SELECTION & FORMATION:
Le SIGYCOP exigé est le suivant
S2 I2 G2 Y2 C2 O2 P2

Dans certaines unités il n'y a pas de tests de sélection. Les tireurs sont choisis en regard de leur dossier à l’issue de la FGI. Ils font généralement partie des 5 premiers EVAT, sont sportifs, intelligents, ont du caractère, prennent des initiatives et s’avèrent être rustiques, bref de bons soldats!
Ils vont alors passer leur FA TP (formation d'adaptation tireur de précision) qui est la première sélection. C'est la même formation que pour les tireurs de précision des compagnies.
Elle dure 5 semaines (généralement les futurs Tireurs de Précision des compagnies sont également formés durant cette période) avec à chaque fois un maximum de 10 stagiaires.
Pendant toute cette formation, les apprentis TE vont effectuer de nombreux tirs au FR F2 à toute distance, par tous les temps, après efforts... Ils vont par ailleurs effectuer de nombreuses marches d'orientation de nuit, des exercices d'observation, de mémorisation et de camouflage. Ils vont également recevoir des cours de balistique, de combat ou encore de transmission.

A l'issue de cette formation, ils vont attaquer le certificat TE (CTE TE) et recommencer le même type de programme mais avec le fusil PGM.
La formation dure 8 à 10 semaines durant lesquelles les stagiaires vont faire beaucoup de tir au PGM et au FR F2, de marches d'infiltration et de courses d'orientation, d'exercices de camouflage, d'observation-mémorisation. Ils reçoivent des cours sur le combat, l'identification, le renseignement et les techniques spécifiques au travail de TE, et finissent généralement par une campagne de tir au camp du Larzac (CEITO) afin de valider leur certificat.
Durant toute leur formation, les stagiaires sont parrainés par l'encadrement de la section afin d'apprendre au maximum au contact des titulaires expérimentés.

Par la suite, en section, le TE va effectuer beaucoup de tir avec toutes les armes, entretenir très régulièrement sa condition physique et mentale par des séances de sport nombreuses et des sorties terrains à thème régulières, travailler ses connaissances par des cours et des exercices de drill.".

BTX ex-TE à la retraite.

  • Like 2

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

@BTX Ex_TE ! Je ne savais pas ... tout s'explique 😄 ! Je me disais aussi , que tu en savait trop ! 🤣

 

Sinon oui c'est propre , sauf pour la dotation , le TE était en quadruple dotation : Pamas/Famas/PGM/FRF2 !

Bien sûr , tout n'était pas forcément transporté ... mais c'était perçu au cas ou , histoire d'être adaptable en mission .

Pour ma part , je me promener en triple . 

J'explique , lors de la progression j'avais le famas devant et le PGM dans le sac et enfin le PA .

Histoire de pouvoir répondre au cas ou , mieux qu'avec un simple 9 mm .

Une fois ma position trouver , le Famas était a coté de moi sur le coté accessible , histoire de pouvoir m'assurer de ma protection proche .

Pour ce qui est du PA , c'est surtout une assurance vie car léger et rapide a sortir , mais au final peu utilisé .

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Link to post
Share on other sites

J'ai bien été obligé de l'être puisque la 1re compagnie à l'époque en 1985 était la seule compagnie quaternaire du régiment = 3 sections de combat et une section de TE (en fait, on a évolué vers la fonction de sniper).

Avec des stages à l'EIS avec l'équipe de France militaire de tir, au 1er RPIMa, etc.

D'où cet insigne créé par le sergent TESTEVUIDE

Brevet Tireur d'Elite du 2° REI

Mais ça comme dirait Alain, "c'était avant".

BTX

  • Like 2

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

Bon de ce que je vois je parle à deux "vétérans" de la carrière que j'idolatre ... je vous adresse mes plus sincères salutations et plus grand respect !!!

Merci de vos conseils , vous , mieu que quiconque ête mieu placé pour me faire comprendre que faire  ce que vous avais fait n'est pas choses aisée ... mais je compte m'accrocher et tout faire pour faire une carrière semblable à la vôtre.  cela reste mon principal objectif !!! Je c'est bien que c'est très selectif pour finir TE ... ( je risque de me brûler les ailes en visent le soleil ) mais qui n'e tente rien a rien .. je suis qu'au début de cette aventure et je compte allé le plus loin possible

Edited by Loki loki
Link to post
Share on other sites

Tout le monde n'est pas fait pour être soldat , mais avec de la volonté et du travail , tu peux t'approcher de ton rêve .

Disons que si génétiquement tu es bon , avec du travail c'est tout a fait possible . Il y a rien de spécialement difficile .

Il faut juste un bon corps et une bonne tête ! haha

Bonne chance pour la suite .

 

@BTXDu coup , tu as du voir l'entré en service du PGM qui était une révolution pour sont époque ! haha 

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Link to post
Share on other sites

Bien merci de vos encouragements et conseils Stvn et BTX, cela mes très précieux .

je pence être dans la norme génétiquement , pas d'anomalie. reste à prouvé ma détermination et mon courage durant la FGI pour faire la différence, (début septembre)  je suis pas homme a misé sur la chance !!

Link to post
Share on other sites

Exact.

Et je crois l'avoir écrit dans un de mes 29 294 posts, j'ai eu l'occasion d'utiliser le PGM et de faire tester sur le même théâtre un prototype de fusil "laser" que nous étions allés chercher discrètement du côté de Paris et ramené dans une sorte d'étui de guitare. Avec au terme de la mission, réintégration du prototype avec le rapport d'évaluation.

Un prototype plus performant que celui-ci

 

BTX

  • Like 2

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

Moi j'ai utiliser des joujoue plus létale que cela quand même 😄 ! 

De quoi faire chauffer mais bon , a part pour les drones j'en vois pas trop l'utilité perso!

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Link to post
Share on other sites

C'est vrai, je ne sais pas si l'industriel français a poursuivi ou non l'expérimentation. Mais je ne vous apprends rien en vous disant qu'ici et là dans des dépôts aux fins fonds de la belle campagne française, traînent des "machins" biscornus et sortis de l'ingéniosité de fous furieux qui ont été testés et ne demanderaient qu'un coup de chiffon et une goûte d'huile pour être opérationnels.

Ce ne sont pas les plastrons qui manquent..............

BTX

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

Juste mon grain de sel, mais en effet c'est bien le SCAR-H en 7.62 qui remplace le FRF2 pour les TP, le HK417 était une solution "temporaire" pour l'Afghanistan (quelques 200 ex. commandés), et certaines unités (TAP, alpins, ...) l'ont reçu surtout pour les TP dans les équipes GCM/GCP/SAED, et comme fusils des Spotter des équipes TE.

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Link to post
Share on other sites

C'est bien le scar H qui est sorti vainqueur de l'appel d'offre pour les TP des groupes. Le 416 remplace le famas et on ne prend pas le 417 pour l'associer. Je ne connais pas les critères de choix mais ça ne paraît pas logique.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

J'ai pas suivis cette histoire , mais oui c'est quoi les critères de l'appel d'offre ?!

Après il y a peu être une raison m'enfin je vois pas la ! 

Peut être aussi , c'est impossible de ''commander" au même endroit pour deux grosses commande .

En tout cas le scar a une prise en main moyenne , le centre de gravité est trop vers l'arrière c'est pas terrible perso .

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Link to post
Share on other sites
Le 19/08/2020 à 19:17, Stvn a dit :

Tout le monde n'est pas fait pour être soldat , mais avec de la volonté et du travail , tu peux t'approcher de ton rêve .

Disons que si génétiquement tu es bon , avec du travail c'est tout a fait possible . Il y a rien de spécialement difficile .

Il faut juste un bon corps et une bonne tête ! haha

Bonne chance pour la suite .

 

@BTXDu coup , tu as du voir l'entré en service du PGM qui était une révolution pour sont époque ! haha 

Mon petit doigt me dit qu'il l'a vue. 🤣. Et en 1994, le PGM sortait du bois avec le 1er qui le  présentait  PGM aux unités de la 11eDP à l'époque. C'est vrai que ça nous changeait du FR F2. Bon juste de quoi essayer avant que les unités en soient dotées plus tard. Et là trop tard pour moi parti vers d'autres horizons. Pour la doctrine d'emploi c'est vrai que cela a marqué un changement,  le CTE  TE c'était sur FR F2. Le TE rattaché au CDG,  mais déjà dès 1993 en tout cas pour moi, les 3TE  de la section étaient parfois regroupés en un groupe TE avec un chef de groupe  capo chef et deux autres tireurs pour être à dispo du CDS.

Link to post
Share on other sites

SG a fait partie des précurseurs quand il évoque le regroupement des 3 TE, dévolus à chacun des 3 solutions, de les groupes de combat de la section, 3 TE regroupés dans un trinôme aux ordres d'un caporal-chef "plus".

Mon chef de corps dès 1985 avait compris tout l'intérêt à créer une section de TE devenus ensuite, avec l'expérience et l'entraînement, des snipers. Dans quel but = regrouper les efforts, optimiser la formation, doter les TE de matériels innovants (j'ai souvenir d'avoir sacrifié mon YASHICA FX 70 personnel avec son zoom 35-50, monté sur un fût de FRF1, un dispositif joignant la queue de détente à l'appareil photo permettant d'immortaliser les cibles neutralisées avec un micromètre dans l'objectif) et surtout de marquer de façon significative l'engagement simultané et synchronisé des TE regroupés sur un PC déployé, par exemple. De sacrés dégâts. Mais des exfiltrations furieuses.

Cela a demandé des journées, des mois d'entraînement, des raids sur le plateau du Larzac, des héliportages, des poser d'assaut, de bidouiller des solutions, de les faire agréer, d'aller chercher ailleurs (au 1er RPIma, à Fontainebleau) ce qui se faisait de mieux, d'aller chez les Alpins pour appréhender les techniques de tir en milieu montagneux avec le dévers, en site positif, en site négatif, les courants venteux sur les cols, les crêtes, etc. bref des modalités que l'on découvrait parfois en marchant mais toujours encouragés par un chef de corps visionnaire.

BTX

  • Like 3

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

Non rien d'extraordinaire en vérité. Toujours restez humble.

D'autres ont fait, font et, demain, feront des expérimentations stimulantes et valorisantes.

Ce qui pêchait à l'époque dans les régiments d'infanterie motorisée était l'absence d'une entité humaine, une "vitrine", une "section fanion", capable de susciter l'engouement, l'esprit de compétition, le dépassement, ..........et la jalousie aussi.

Les TAP disposaient des CRAP, les Alpins des SR. Les motorisés ...................rien.

Le chef de corps voulait "sortir des sentiers battus". Et créer une section qui constitue, hors les moyens conventionnels des unités d'infanterie, une réelle menace, furtive, indétectable et mortelle à moindre coût, en valorisant les qualités intellectuelles et physiques des meilleurs fantassins, en tablant sur l'intelligence des cadres, leur exemplarité en regard des hommes qu'il leur confiait et qu'ils leur revenaient de bonifier.

C'était "gagnant-gagnant". Tu fais l'affaire, c'est bon pour toi. Tu fais partie des meilleurs.

Tu te laisses aller, tu es une quiche, je te vire. Je vous laisse deviner le retour et l'accueil dans la compagnie de combat.

Qui n'aurait pas "marché" avec un chef pareil ? Nous aimions notre chef de corps. Il aurait pu nous demander n'importe quoi.............et il l'a fait.

C'était le "caïd".

BTX

  • Like 1

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites

C'est aussi pour cette raison qu'à était créer la SAED entre autre !

Histoire de pouvoir grouper les meilleurs du régiment dans la même section .

  • Like 1
  • Thanks 1

Bourgeois bohème ... Où bobo pour les intimes !

Link to post
Share on other sites

Tout à fait pour la SAED de STVN.

Maintenant, les plus anciens d'entre nous reconnaîtront que l'ADT a beaucoup évolué. Essentiellement en bien, nous avons une belle armée de terre, courageuse, innovante et fidèle à ses vertus fondamentales (je n'aime pas le terme "valeur" qui sonne creux quand on fait référence à une entité d'hommes et de femmes) = la loyauté, la disponibilité, le don de soi, l'abnégation et le désintéressement.

Mais je ne suis pas naïf. Tout n'est pas rose. Tout n'est pas parfait. Mais quand je porte mon regard ailleurs.......

L'ADT a beaucoup évolué............ le TTA 207, la "bible" pour celui qui voulait monter des exercices à tir réel, ne constituait pas un carcan. A tort, des interprétations ont conduit leur auteur à commettre des fautes graves voire très graves. Condamnables et condamnées. Mais, le TTA 207 était d'abord un guide non une entrave. J'ai l'impression que sur ce point, les choses ont évolué eu égard à la judiciarisation des conflits. Dommage.

BTX

  • Like 1
  • Thanks 1

Ya Rab Yeshua.

Link to post
Share on other sites


© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...