Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Connexion  
BTX

L'Institut des hautes études du ministère de l'Intérieur officiellement créé par un arrêté du 3 septembre

Messages recommandés

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/09/16/institut-des-hautes-etudes-du-ministere-de-l-interieur-21447.html

Adieu (définitif?) au Centre des hautes études du ministère de l’Intérieur (CHEMI, créée en 2010) et à l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ, créé en 1989, dont le rapprochement avec l'IHEDN n'a guère été couronné de succès et qui doit totalement disparaitre l'an prochain)!

Un arrêté  portant création du service à compétence nationale dénommé "Institut des hautes études du ministère de l'intérieur" a été publié le 3 septembre. Il comporte 6 articles.

L'article 1 précise qu'il est "créé au sein du ministère de l'intérieur un service à compétence nationale dénommé Institut des hautes études du ministère de l'intérieur (IHEMI). Ce service est rattaché au secrétaire général du ministère de l'intérieur.

L'article 2 précise que "l'Institut des hautes études du ministère de l'intérieur a pour mission d'assurer une formation commune aux cadres dirigeants civils et militaires du ministère de l'intérieur, et de réaliser des programmes d'études et des produits de formation sur les questions d'administration territoriale, de sécurité intérieure, et de gestion des crises, au profit des cadres dirigeants des ministères, des services territoriaux de l'Etat et de leurs partenaires."

Selon l'article 3, "l'IHEMI organise chaque année au titre de la formation en fonction des ressources budgétaires qui lui sont allouées :
- une ou plusieurs sessions nationales générales ou thématiques et des cycles supérieurs spécialisés ;
- des sessions et formations européennes et des sessions internationales ;
- des colloques, des forums, des ateliers de travail à distance, des événements numériques ou en présentiel, et des sessions régionales ;
- un programme d'accompagnement de recherches doctorales en lien avec des universités, notamment pour délivrer des doctorats par validation des acquis de l'expérience (VAE).

L’IHEMI accueillera en formation entre 4 000 et 5 000 cadres par an sur deux sites : le Fort de Charenton (un site de la gendarmerie nationale) et l’École militaire. Mais une partie de ses activités sera délocalisée à Roubaix et une autre à Marseille (recherche doctorale).

On notera enfin que la nouvelle structure devra "participer à la mise en œuvre de la stratégie européenne, internationale et de coopération du ministère de l'intérieur, en veillant à une coordination étroite avec les organisations partenaires, le ministère des affaires étrangères, le ministère de la justice, et le ministère de la défense".


Ya Rab Yeshua.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Connexion  

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...