Aller au contenu
Forum militaire

Le 1er Régiment de Tirailleurs inaugure son centre d’initiation commando au fort des Adelphes


Messages recommandés

http://www.opex360.com/2020/10/02/le-1er-regiment-de-tirailleurs-inaugure-son-centre-dinitiation-commando-au-fort-des-adelphes/

cic-1ertir-20201002.jpg

Durant la période 2008-2014, les centres d’entraînement commando firent les frais des réformes conduites alors dans le cadre de la Révision générale des politiques publiques [RGPP], celui de Givet, par exemple ayant été dissous.

Seulement, via la directive d’aguerrissement des forces terrestres [Daguer FT] visant à forger « l’esprit guerrier » que le général Jean-Pierre Bosser, son ancien chef d’état-major, a voulu insuffler dans ses rangs, l’armée de Terre a décidé, en 2018, de créer des « espaces d’entraînement et d’aguerrissement au combat » pour chacune de ses brigades ainsi que deux centres d’initiation commando : l’un au fort de Penthièvre, sous la responsabilité du 3e Régiment d’Infanterie de Marine [RIMa], l’autre au fort des Adelphes, près d’Épinal, sous celle du 1er Régiment de Tirailleurs [RTir].

« C’est un effort important pour le régiment, mais le retour sur investissement est bénéfique pour tous mes soldats. En liaison avec le COME2CIA [Commandement de l’entraînement et des écoles du combat interarmes, ndlr] nous disposerons de créneaux bloqués pour notre instruction spécifique. C’est l’occasion de dynamiser la formation commando au sein du 1er RTir et d’accroître notre niveau de préparation opérationnelle », avait commenté le chef de corps du régiment spinalien, au moment de cette annonce.

Le fort des Adelphes avait autrefois été occupé par l’armée de l’Air [& de l’Espace], qui y avait installé l’escadron de guerre électronique 48/351. Mais ce dernier ayant été dissous en 2014, l’ouvrage a été par la suite transféré au 1er Régiment de Tirailleurs. Dès la fin 2018, deux pistes d’audace individuelles, un parcours naturel valorisé et un parcours KC-20 étaient installés ou sur le point de l’être.

Mais il aura fallu attendre ce 2 octobre pour voir le Centre d’initiation commando du 1er RTir être inauguré, en présence du commandant des forces terrestres [CFT], le général Vincent Guionie, du commandant de la 7e Brigade Blindée, le général Pierre-Yves Rondeau et du patron des [centres d’entraînement spécialisés] du COME2CIA, le général Cédric du Gardin.

« Deuxième du genre en France, ce [nouveau CIC] permettra d’accueillir simultanément 250 militaires de différentes unités en France, dont les élèves de l’École nationale des sous-officiers d’active [ENSOA] », précise le Sirpa Terre.

« Descente en rappel, piste dans les douves du fort et différents agrès font de ce centre, un lieu parfait pour une montée en puissance de l’aguerrissement du personnel de l’armée de Terre », souligne-t-il.

Et d’insister : « le CIC d’Epinal s’attachera à promouvoir ‘l’esprit guerrier’ au travers de formations aux techniques commandos, préalables incontournables aux exigences opérationnelles imposées par les conflits futurs. »

À noter que cette inauguration a été assombrie par la mort, le 30 septembre, du « caporal » Messaoud V, magnifique bélier qui était la mascotte du 1er RTir [et donc censé lui porter la « baraka »]. Pour cette unité héritière de 47 régiments de tirailleurs, il symbolisait aussi le lien entre la tradition et la modernité.

En complément, ce dossier...........

https://www.defense.gouv.fr/web-documentaire/dossier-2019-la-formation-commando/index.html

Ya Rab Yeshua.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites


© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...