Aller au contenu
Forum militaire

Arquus a livré le dernier véhicule P4 VIPAIR aux commandos parachutistes de l’Air


Messages recommandés

http://www.opex360.com/2020/10/15/arquus-a-livre-le-dernier-vehicule-p4-vipair-aux-commandos-parachutistes-de-lair/

p4vipair-20201015.jpg

La Peugeot P4 n’a pas encore dit son dernier mot au sein des armées, même si elle est sur le point de s’effacer au profit des nouveaux véhicules VT4. En effet, en 2018, Panhard s’était s’est vu confier un contrat d’une valeur de 680.000 euros [hors taxes] pour transformer 18 des 24 P4 ASPIC [dotés de de 4 missiles sol-air très courte portée Mistral], alors mis en oeuvre par les commandos parachutistes de l’Air [CPA, en l’occurrence ceux du CPA10] en P4 VIPAIR [Véhicule d’Intervention et de Projection Air].

Lancé en 2016, ce programme est désormais terminé étant donné qu’Arquus, qui a depuis absorbé Panhard, a indiqué que le dernier P4 VIPAIR venait d’être livré à l’armée de l’Air & de l’Espace le 15 octobre. En tout, et en comptant le prototype ayant servi à développer cette nouvelle version, ce sont donc 19 P4 ASPIC qui ont ainsi été transformés.

Outre l’homologation du prototype de cette P4 VIPAIR par la Direction générale de l’armement – Techniques Terrestre [DGA-TT], il a fallu à l’industriel s’assurer de la faisabilité technique de la remise à niveau des composants des 18 véhicules à transformer.

Puis, après la notification du contrat, d’autres ajustements ont été demandés par l’armée de l’Air & de l’Espace, en particulier pour ce qui concernait le plateau arrière et la peinture de ces véhicules.

« Le programme comprend ainsi finalement la remise au niveau technique des véhicules, au cas par cas, l’équipement des châssis avec un plateau polyvalent, la monte d’accessoires tels qu’un support de circulaire, des arceaux de sécurité, des supports de roues de secours et de jerrycans, ainsi que des opérations de peinture des véhicules en Brun Terre de France », détaille Arquus, qui précise que ces P4 VIPAIR ont dû être homologués « afin de prendre en compte la modification de [leur] poids total autorisé en charge [PTAC]. »

Le chantier a ensuite pu démarrer en septembre 2018. Et, sachant que plusieurs dizaines d’heures de travail ont été nécessaires pour chaque véhicule, les livraisons ont pu commencer en avril 2019, pour se terminer en octobre. Quant aux cinq exemplaires qui n’ont pas été transformés, ils ont été placés en réserve.

Ya Rab Yeshua.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites


© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...