Aller au contenu
Forum militaire

Officier parachutiste


Messages recommandés

Bonjour à tous, je post ici ce topic pour avoir quelques renseignements que je n'ai pas pu trouver sur web à propos du rôle des officiers dans les régiments TAP. Je précise que je parle ici de régiments para d'infanterie (1, 3, 8 RPIMa et 1 RCP).

Mes différentes questions : 

- Un officier (LTN par exemple) saute il avec ses hommes ? Idem pour les GCP ? Si oui, jusqu'à quel grade ?

- Lors de sa mutation, peut il toujours rester dans un régiments TAP (hors problème médical)?

- Dans le cas du  1 RPIMa comment se passe les mutations ? Je suppose que la formation étant coûteuse, l'armée ne souhaite certainement pas renvoyer les ops dans des régiments conventionnels.

 

Merci par avance.

Blast.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les officiers sautent avec leurs hommes, maintenant c'est plus en fonction de la taille du déploiement, si on fait sauter une section, ben le capitaine de compagnie ou le Lt-Colonel commandant en second du régiment sautera pas avec ... Mais les officiers paras doivent faire aussi le même nombre de sauts minimum par an (6 je crois) pour conserver la qualification TAP

Pour les mutations, après le temps de commandement de compagnie, l'officier va alterner postes opérationnels et postes plutôt administratifs (etats-majors, délégation, bureaux, écoles, ...) donc il quittera un temps le monde aéroporté

Pour le 1er RPIMa, comme on ne peut pas garder tous les capitaines ayant fait leur temps de commandement, il y a donc des mutations, et c'est normal, d'autres entités doivent aussi bénéficier de l'expérience de ces forces, donc les officiers du 1er RPIMa vont se retrouver dans des etats-majors parisiens, dans des centres de formations, ou comme officiers de liaison avec les forces étrangères, ...

 

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Merci pour ta réponse rapide.

C'est en effet logique et ça doit être le même principe pour les déploiements non para.

Concernant les mutations (FS), les officiers peuvent-ils quand même aller dans un régiment conventionnel, histoire de rester dans l'action ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Blast a dit :

Concernant les mutations (FS), les officiers peuvent-ils quand même aller dans un régiment conventionnel, histoire de rester dans l'action ?

Le problème est qu'une fois arrivé au grade de commandant on ne reste plus vraiment dans l'action, mais on bascule dans le support, la formation, l'organisation, l'administration ....

Il restera une certaine forme de proximité avec le terrain pour pas mal d'officiers, mais la deuxième partie de carrière d'un officier est essentiellement bureaucratique, même le Colonel commandant le 1er RPIMa ne passe pas ses journées de Syrie au Mali en passant par la Lybie et un exercice d'aérocordage à Pau ...

Ceux qui restent le plus longtemps dans l'action sont plutôt les sous-off qui alignant pas mal de certifications et qualifications après 15/20 ans restent encore en unité opérationnelle, maintenant tenir 15/20 ans dans une unité FS c'est dur pour le physique, le moral et la vie privée

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites


© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...